Actualité
A la Une

Copa del Rey à Palma, la régate de prestige

Un rendez-vous incontournable de l'été majorquin, une semaine de compétition sportive et de cocktails glamour !

Dray & Partners
5/5 - (8 votes)

À la fois rendez-vous sportif et “place to be” pour la jet set locale et ses invités, la Copa del Rey n’en reste pas moins une des plus grandes régates de voiliers de toute la Méditerranée. L’édition 2022 s’est clôturée ce samedi 6 août après de magnifiques journées de compétition entre les différentes catégories. Retrouvez les résultats sur la page officielle de la régate.

La première édition de cette compétition, devenue aujourd’hui une régate de tout premier plan à l’échelon international, remonte à 1982. 

Cette année-là, 50 voiliers avaient participé dont 35 espagnols.

La 40º édition de la Copa del Rey Mapfre, qui a repris l’année dernière après l’interruption de 2020, est organisée par le Real Club Náutico de Palma (par délégation de la Fédération royale espagnole de voile). Elle a eu lieu dans la Baie de Palma du 30 juillet au 6 août 2022.

Dans la baie de Palma, un vent embat typique entre 11 et 14 nœuds, a propulsé la flotte de voiliers embarqués cette année. En ce début de compétition, l’Aifos 500 de Felipe VI a réussi à se hisser sur le podium provisoire de la classe reine (BMW ORC 1).

Toutes voiles dehors dans la baie de Palma

Presque 40 ans d’histoire de la Copa del Rey

Ses origines remontent à 1982, lorsque la Asociación Nacional de Cruceros en collaboration avec le Real Club Náutico de Palma a organisé la première édition d’une régate ouverte à toutes les classes en temps corrigé. 

En 1983, La 2º Copa del Rey a été remportée par un bateau des Baléares, le Barracuda de Pepín González.

En 1984 et 1985, les régates voient la domination du Bribon de José Cusi avec le roi Juan Carlos comme membre d’équipage. Le voilier remporte également les coupes de 1993, 1994 et 2000.

En 2011, sa dernière victoire sera historique puisqu’il fait ses adieux à la compétition durant cette saison.

 C’est la seule embarcation à avoir participé à toutes les éditions depuis 1982 et gagné 6 coupes.

En 1988, le nombre de participants a atteint 106 voiliers et n’est jamais descendu depuis.

En 2014, ce fut la première édition de Felipe VI en tant que roi d’Espagne.

Une régate devenue incontournable à l’internationale

Pour le président du Real Club Náutico de Palma, Emerico Fuster, il s’agit de sa deuxième Copa del Rey à la barre du Club.

Cet événement sportif est assurément l’un des plus importants, avec le tournoi de tennis ATP Mallorca , pour les îles Baléares. Il bénéficie du parrainage institutionnel du gouvernement des îles Baléares, de la mairie de Palma, ainsi que de la collaboration de l’Autorité portuaire des Baléares et de la Fédération de voile des Baléares.

La régate majorquine n’a cessé de gagner en prestige. En 1990, elle est inscrite dans les circuits mondiaux comme l’European Two Tonners. 

En 2003 de nombreux marins de l’America’s Cup y participent, les meilleurs du monde ne voulant pas manquer le rendez-vous de Palma.

En 40 ans, la régate de la Copa del Rey a atteint le plus haut niveau de la voile de compétition non seulement pour le nombre de participants mais aussi pour sa qualité.

L’Édition 2022 de la Copa del Rey avec 9 classes participantes, 109 bateaux et 14 nationalités 

Dans cette 40e édition, on a pu voir, dans les différents terrains de régate de la baie de Palma, de grands bateaux de plus de 15 mètres de long qui concourent en temps compensé jusqu’au petit J70, de seulement 7 mètres, qui concourent, eux, en temps réel.

Ainsi, tant les bateaux de haute performance pilotés par des professionnels comme les petites embarcations de marins amateurs peuvent participer ensemble à cette prestigieuse régate.

Des équipages exclusivement féminins

Naturellement, les femmes ont toujours fait partie des équipages des bateaux de régate, mais le Real Club Náutico de Palma a souhaité, depuis 2019,  donner un rôle spécifique aux femmes, afin qu’elles aient leur propre classe et une présence plus importante sur le podium lors de la cérémonie de remise des prix.

la classe s’appelle Mallorca Sotheby’s Women’s Cup. 9 équipes se sont inscrites, avec des participantes des îles Baléares, de Catalogne, d’Euskadi, de Cantabrie, de Galice et de la Communauté Valencienne.

La skipper majorquine Helena Alegre a défendu le titre remporté il y a 3 ans et souligne le niveau croissant des équipages exclusivement féminins, qui s’affrontent désormais dans différentes compétitions.

María Bover, médaillée de bronze au championnat du monde d’Optimist en 2013 et skipper du « Balearia » a tiré le maximum du voilier dans une lutte serrée avec le grand favori, « Dorsia Covirán » de Natalia Vía-Dufresne et a remporté la victoire !

C’était très difficile. Nos rivales étaient au mieux de leur forme. Dans la dernière course, tout s’est très bien passé. Nous sommes très heureuses. C’est ma deuxième Copa del Rey en tant que capitaine et ma première victoire, je n’arrive toujours pas à y croire. Nous allons en profiter parce que je suis sûre qu’il sera très difficile de le répéter.

L’édition 2022 rend un hommage aux 2 principaux organisateurs

La Copa del Rey fête ses 40 ans, et seules 2 institutions ont été présentes lors des 40 éditions du prestigieux événement méditerranéen : le Real Club Náutico de Palma (RCNP) en tant qu’organisateur et la Comisión Naval de Regatas de la Armada (Commission des courses navales de la Marine), dont la contribution au développement de la voile espagnole et de la régate a été essentielle depuis la première édition en 1982.

Le mercredi 3 août, la Copa del Rey MAPFRE a rendu hommage à cette institution en coïncidant avec l’anniversaire du Vème Centenaire de la Première Course autour du monde à la voile de Juan Sebastián Elcano.

La cérémonie, qui a eu lieu à 10h30 sur les terrasses du RCNP, s’est déroulée en présence du roi Felipe VI, accompagné du contre-amiral Santiago Barber López, représentant la Commission du Vème centenaire de la première course autour du monde, de l’amiral et délégué à la voile de la Marine, Jaime Rodríguez-Toubes, du capitaine et chef du secteur naval des Baléares, Javier Núñez de Prada Aparicio, et du président du RCNP, Emerico Fuster.

Cette année, nous clôturons les trois années de commémoration du Vème centenaire de la première course autour du monde et c’est un événement très émouvant, car il a coïncidé avec l’hommage rendu à la Commission des régates navales.

« Il ne fait aucun doute que la Commission navale de Palma est la plus emblématique de la Marine, en raison de la célébration de la Copa del Rey et aussi grâce à la présence de S.M. le Roi à la régate, il est donc très important pour nous d’être ici », a-t-il conclu.

Contre-amiral Santigo Barber Lopez

Stratégie de durabilité, en intégrant la décarbonisation dans la culture de la Copa del Rey

Le Real Club Náutico de Palma s’engage à minimiser l’impact direct et indirect de l’empreinte carbone de la Copa del Rey dans ses différentes phases de montage, célébration et démontage. La régate compte plusieurs sites, tels que le Yacht Club, la baie de Palma et certains quartiers de la ville où se déroule l’événement, qui sont analysés afin de parvenir à un contrôle total des émissions.

Cette stratégie de durabilité nécessite l’engagement des participants, des fournisseurs et des parties prenantes à fournir des données sur l’empreinte carbone générée par eux-mêmes et leurs activités dans le cadre de la régate.

Tous les processus, indicateurs et résultats seront vérifiés par AENOR et disposeront d’un tableau de bord en temps réel, tant pour la régate que pour le club, ainsi que pour tous les collaborateurs ou participants qui souhaitent que cela soit visible publiquement.

Un impact important dans l’économie locale

Selon une étude menée par les docteurs María Antonia García Sastre et Margarita Alemany, professeurs titulaires d’économie d’entreprise à l‘Université des îles Baléares, la 37e édition de la Copa del Rey a eu un impact en 2018 de 17 493 356 millions d’euros pour l’économie de Majorque !

Une régate de cette ampleur offre une magnifique visibilité à Majorque qui possède toutes les compétences indispensables pour attirer les amateurs de voile.

-Des infrastructures portuaires de qualité, des plus prestigieuses comme Port Adriano ou Puerto Portals, au plus pittoresques comme Porto Colom ou Port de Pollença

-Des professionnels compétents: vente, location et maintenance de bateaux.

-Des chantiers navals avec service de cale sèche, de réparation nautique en général ainsi que service d’hivernage.

La Copa del Rey, une année de plus, a prouvé qu’elle est bien une des régate les plus importantes du circuit compétitif, imposant les Baléares et particulièrement Majorque, comme LA référence nautique de la Méditerranée.

Retrouvez tous les résultats de cette édition 2022 sur le site officiel de la copa del Rey

Crédits : Ultima hora, Diario de Mallorca, Regatacopadelrey.com

Crédits photos : Regatacopadelrey.com

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page