Actualité

Coronavirus, le Gouvernement confine les espagnols chez eux.

IPS INMO ips inmo majorque

Article traduit Elmundo.es

 « Les mesures sont drastiques et auront des conséquences », déclare le chef de l’exécutif.

Le gouvernement a décrété ce samedi un état d’urgence pour la 2º fois en démocratie pour arrêter l’expansion du coronavirus . Selon le texte approuvé par le Conseil des ministres lors de la réunion extraordinaire tenue à Moncloa, à partir de lundi, les Espagnols seront confinés chez eux sauf dans des cas spécifiques et à partir d’aujourd’hui toutes les autorités de l’État sont placées sous les ordres du Gouvernement de la nation.

Concernant la circulation des personnes , le gouvernement s’apprête à approuver un arrêté qui ne vous permettra de quitter votre domicile que dans les cas suivants:

1. Acquisition de produits alimentaires, pharmaceutiques et de première nécessité.

2. Assistance aux centres de santé.

3. Se rendre sur son lieu de travail.

4. Retour à son domicile.

5. Assistance et soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes à charge, aux personnes handicapées ou aux personnes particulièrement vulnérables.

6. Déplacements vers des entités financières et d’assurance.

7. En raison d’un cas de force majeure ou d’un besoin.

8. Toute autre activité de nature analogue dûment justifiée. De cette façon, les citoyens auront une certaine liberté de mouvement malgré les restrictions. Ce qui est expressément interdit est toute sortie à des fins de loisirs.

De même, les véhicules privés seront autorisés à circuler le long des routes publiques pour mener à bien les activités susmentionnées ou faire le plein dans les stations-service.

 Dans tous les cas, dans tout déplacement, les recommandations et obligations dictées par les autorités sanitaires doivent être respectées.

De plus, l’état d’urgence place toutes les forces de sécurité et la police locale sous l’autorité du ministère de l’Intérieur.  

Les agents sont autorisés à effectuer des perquisitions et à « contrôler les personnes, les biens, les véhicules, les locaux et les établissements qui sont nécessaires ». « À cette fin, les citoyens ont le devoir de collaborer et de ne pas entraver le travail des forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions », poursuit le texte.

En tant que ressource supplémentaire, « pour le respect effectif des mesures, les autorités compétentes peuvent exiger l’intervention des forces armées « . « L’armée est prête », a déclaré le Premier ministre, Pedro Sánchez, lors de sa comparution.

Nous pouvons le faire ensemble 

Sánchez a lu le décret après 21h ce samedi 14 mars, après une réunion du Conseil des ministres de plus de 7 heures. « Nous sommes capables de le faire ensemble », a-t-il dit, essayant de transmettre un message d’optimisme à la société après une semaine de chaos, de manque de contrôle et de décisions.

Le président a tenté d’être direct, affirmant que les mesures approuvées « sont drastiques et auront des conséquences ». Il a lui-même proclamé que la principale est qu’à partir de ce soir « l’autorité compétente sur tout le territoire sera le gouvernement de la nation », au-dessus des autorités régionales, provinciales et locales.

« Nous allons répondre avec toutes les ressources nécessaires », a-t-il poursuivi. Il y aura une compensation économique pour aider les familles et les entreprises, mais son approbation est reportée au prochain Conseil des ministres, qui devrait se tenir mardi prochain.

Le système de santé est centralisé

Le décret approuvé confirme la fermeture des écoles dans toute l’Espagne et l’ouverture de toutes sortes d’établissements de loisirs, culturels et sportifs est interdite.

À l’heure actuelle, des activités telles que la fréquentation de lieux de culte religieux seront autorisées , avec la simple indication d’éviter les foules et de garder une distance d’un mètre avec les autres.

Le décret de l’état d’urgence instaure également la centralisation du système national de santé « sous les ordres directs du ministre de la Santé », pouvant, comme dans le cas des policiers, imposer des « services extraordinaires » aux professionnels, comme en fait cela se produit déjà. La gestion continuera de correspondre aux communautés autonomes, mais il appartiendra au ministre « de garantir la cohésion et l’équité dans la prestation » des services de santé. En cas de besoin, cela sera essentiel afin de garantir le transfert de ressources matérielles et humaines d’un territoire à un autre en cas de besoin.

En matière de justice , les délais prévus par les lois de procédure sont interrompus, bien que dans les affaires en phase d’enquête, le juge soit autorisé à ordonner des actions qui ne peuvent être différées.

Au sein de l’administration, les délais de procédures dans l’ensemble du secteur public sont suspendus .

Toutes les mesures entreront en vigueur aujourd’hui dès la publication du décret au Journal officiel de l’État, à l’exception des dispositions relatives à la circulation des personnes, qui le feront le lundi 16 mars à 8 h. La durée initiale de cet état d’urgence est de 15 jours, qui peuvent être prolongés avec l’autorisation du Congrès.

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.