Actualité

Majorque, le Hollywood de demain ?

L’île à la conquête du tourisme cinématographique

Mallorca inspires culture

Le Consell de Mallorca revient de New York où il a présenté son programme Mallorca inspires culture, qui vise à promouvoir le patrimoine culturel majorquin, qu’il soit historique, gastronomique ou artistique, en vue d’obtenir de nouvelles sources de tourisme pour l’île.

Organisé en association avec la Federación Hotelera, l’Asociación de Agencias de Viajes (Aviba) et quelques sociétés hôtelières majorquines de premier rang, le programme a été reçu avec beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt outre-Atlantique.

L’un des aspects traité par Mallorca inspires culture, et qui a bien évidemment fait mouche parmi le public américain, est le cinéma.

Le tourisme cinématographique, une démarche sans précédent

À travers une initiative sans précédent, le Consell emploie le cinéma comme un moyen d’attirer et rentabiliser les tournages cinématographiques. « Cette démarche a fait ses preuves », assure le président Miquel Ensenyat, qui insiste sur les nombreux exemples de films et autres formats audiovisuels ayant eu une forte incidence sur leur lieu de tournage. « Petit à petit, nous commençons à connaître des chiffres significatifs témoignant de la répercussion positive sur une destination de son apparition au cinéma ou à la télévision. Car en effet, comme l’indiquent les experts, nous nous trouvons face à un produit d’une durée d’émission majeure et donc, d’un plus grand impact sur le spectateur. »

Tournage au coeur de la Serra de Tramuntana, Mallorca Film Commission

L’influence des arts audiovisuels sur le tourisme

L’expérience démontre qu’environ 30 % du budget de production d’un long métrage est dépensé sur le tournage. Prenons par exemple la série Games of Thrones. Chaque épisode a un coût de 10 millions de dollars.

Selon un rapport émis par le portail de recherches hoteles.com, la première ville espagnole à avoir accueilli ce tournage international, Séville, a vu augmenter les recherches de réservation sur internet de 145 % en deux ans.

L’Irlande est l’un des pays les plus avantagés par ce phénomène. D’après l’International Business Times, Northern Ireland Screen, commission audiovisuelle du pays, a rapporté 15,3 millions de dollars à la production des quatre premières saisons de la série.

En échange, l’impact qu’a suscité la série a rapporté à la région un bénéfice de 108 millions d’euros. Le cas d’Alatriste, d’Agustín Díaz Yanes, bien que plus modeste, mérite également d’être cité. Filmé à Cadix, Séville, Baeza et Tarifa, entre autres, le film a donné lieu à 9 000 nuitées, trois millions d’euros et plus de 2 000 nouveaux emplois.

« La diversification de l’économie est fondamentale et le secteur audiovisuel peut s’avérer décisif. L’île jouit de grands professionnels et cette synergie entre le tourisme et d’autres secteurs de production peut contribuer efficacement à l’implantation d’un nouveau modèle économique », soulignait Cosme Bonet, vice-président du Consell, avant son séjour à New York.

Des signes prometteurs

Il semble que la stratégie adoptée par le Consell ait porté ses fruits puisque, suite à la présentation par le Consell et la Mallorca Film Commission de toutes les possibilités qu’offre l’île en tant que décor, plusieurs maisons de production nord-américaines envisagent apparemment de tourner certaines de leurs productions à Majorque.

Pour parvenir à un tel résultat, la délégation majorquine a évoqué la diversité des paysages de Majorque, les possibilités de tournage sur l’île et les incitations fiscales appliquées actuellement aux tournages internationaux.

Elle a également présenté la version 2.0 du « movie map » interactif lancé en 2017, qui inclut différents circuits permettant de découvrir les localisations cinématographiques au sein de la ville de Palma et de la Serra de Tramuntana, Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Pour finir d’impressionner son public, la présentation de Mallorca inspires culture portant sur le cinéma, comprenait enfin des anecdotes et expériences d’acteurs internationaux au cours de leur séjour à Majorque.

Alors, Majorque, future Mecque du cinéma ? Une affaire à suivre…

Tournage à Port Pollença, Última Hora

 

Crédits : Diario de Mallorca, Diario de Marratxí, Diari Balear, Última Hora

Tags

Audrey Delsaux

Titulaire d'une maîtrise LLCE Espagnol et d'un master Métiers de la Traduction à l'Université de Provence, j'ai toujours été passionnée de langues et de littérature. La profession de traductrice-relectrice m'est donc vite apparue comme une évidence et s'est concrétisée avec la création de mon agence, Mots Ensemble. J'aime le défi qui se cache derrière chaque traduction, cette recherche du terme parfait, du style consacré, cette danse entre anglais, espagnol et français, mes langues de travail... J'ai quitté ma Marseille natale pour rejoindre Majorque par amour, il y a onze ans déjà. Comme la plupart de ses visiteurs, j'ai immédiatement été conquise par cette île aux paysages aussi contrastés que magnifiques, sa culture, ses traditions, ses gens… L'endroit idéal pour poser ses bagages et commencer une nouvelle vie…

Related Articles

Close
Close