Actualité

Marga Prohens, invitée d’honneur du CEP

Le premier évènement 2024 du CEP, le club des entrepreneurs de la Piaf a été marqué par la présence exceptionnelle d'une invitée de marque, la présidente du Govern Balear, Margalida Prohens

Dray & Partners
5/5 - (2 votes)

Le jeudi 18 janvier 2024 restera gravé dans les annales du Club d’Entrepreneurs de la Piaf, grâce au déjeuner exceptionnel orchestré par l’École Hôtelière de la UIB. L’invitée d’honneur de ce premier événement de l’année 2024 était Margalida Prohens, présidente du Govern de les illes Balears.

Parmi les éminents invités figuraient également Olivier Ramadour, consul général de France à Barcelone, Michel Magnier, consul honoraire de Majorque, et Freddy Calligaris, fondateur  de la Piaf et président du CEP.

Rassemblant 80 entrepreneurs, tous actifs soit en Europe francophone, soit à Majorque, ce déjeuner s’est révélé être une tribune unique pour aborder les enjeux économiques et les liens historiques entre la France et Majorque.

Discours éclairant de Margalida Prohens

La présidente a captivé l’auditoire par son discours axé sur l’importance de la liberté économique. Elle a souligné la nécessité de faire confiance au secteur privé, plaidant en faveur d’un gouvernement Baléares moins interventionniste. Marga Prohens a également rendu un vibrant hommage aux entrepreneurs francophones, mettant en lumière leur importance. Elle a promis un tapis rouge pour tous les investisseurs désirant contribuer significativement à l’économie locale.

Au cœur de son intervention, Margalida Prohens a rappelé l’histoire commune qui unit la France et Majorque. Des liens qui, au fil des siècles, ont forgé une relation profonde et un héritage partagé entre les deux communautés.

Les priorités présidentielles et les actions concrètes

La présidente a exposé l’une de ses priorités : la simplification bureaucratique entre les différentes administrations. Elle a déclaré que les administrations ont été « excessivement interventionnistes avec le désir de tout contrôler » et a estimé que le gouvernement a l’obligation de protéger la liberté individuelle et la liberté d’entreprise.

En effet, à son arrivée au gouvernement, Marga Prohens déclare avoir découvert de nombreux dossiers non traités : 13 000 dossiers pour les énergies renouvelables, plus de 4 000 pour les ressources hydriques et plus de 6 000 pour le ministère de l’Environnement.  

 Afin de remédier à cette situation, qui crée une sensation d’impuissance pour les citoyens, une commission a été mise en place, dédiée à élaborer des solutions concrètes. 

« Cette commission remettra en question toutes les procédures et nous nous demanderons si les rapports demandés sont nécessaires ou s’ils répondent à l’ego excessif de chaque administration », a-t-elle ajouté.

Marga Prohens a souligné l’engagement sérieux de son gouvernement dans ce processus de réforme, démontrant une volonté manifeste d’améliorer l’efficacité administrative. Le décret de simplification administrative devrait être prêt au cours du premier trimestre de l’année.

Des rencontres possibles grâce à nos sponsors

La Piaf tient à exprimer sa gratitude envers les sponsors dont la contribution est essentielle pour rendre ces événements possibles :  GARAU ASESORIA SOCIEDAD DE AGENCIA DE SEGUROS SL, Obres i Réformes NORAT SL, Dray and Partners, 5B Baléares, Evasion Authentic, Carrefour España, ECT Tax & Legal Services et Disset Consultors.

La présence de Margalida Prohens, consacrée à échanger directement avec les entrepreneurs, augure bien d’une collaboration fructueuse entre le secteur privé et les autorités gouvernementales. Confiants dans l’amélioration des relations économiques et administratives, les membres du CEP et leurs invités ont salué cette journée comme une étape significative vers une collaboration renforcée et une prospérité partagée entre les pays francophones européens, Majorque et les îles Baléares.

Le discours de Margarita Prohens auprès des entrepreneurs du CEP

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page