Actualité

Le marché immobilier à Majorque face à la crise du covid-19

Rencontre avec Amandine Orsoni, responsable de l’agence IPS Inmo à Palma qui nous parle plus précisément des particularités du marché francophone.

IPS Inmo Majorque

Cette période d’incertitudes et de changements constants soulève beaucoup d’interrogations. Il faut innover, inventer, s’adapter et surtout rester confiant.

La Pierre demeure une valeur sûre et investir dans un bien immobilier est toujours un placement bénéfique.

S’assurer une résidence en propriété pour sa retraite, générer un revenu complémentaire, quelque soit les raisons d’un achat, le logement reste un besoin primaire.

Majorque comme le reste du monde doit faire face à la pandémie mais l’île n’a pas perdu de son charme et reste toujours autant séduisante pour les investisseurs et les futurs expats.

Que s’est-il passé dans le marché immobilier depuis le début de la pandémie à Majorque ?

Comme pour tous les secteurs, à IPS Inmo nous avons noté un léger ralentissement. Une partie des acheteurs a pensé que les prix allaient chuter et ont donc voulu attendre.

À ce jour, les négociations sur les biens restent les mêmes qu’avant l’arrivée du Covid-19. Du côté des vendeurs, certains ont retiré leurs biens de la vente en craignant une trop forte baisse des prix, mais pas vraiment de vent de panique !

Il est clair que les ventes ont été affectées du fait de la difficulté à venir sur l’île. Beaucoup de nos acheteurs potentiels ont été découragés par les nombreuses annulations de vol. 

Nous restons en contact avec eux, et ils reviendront en 2021. Majorque reste l’endroit où ils veulent acheter !

 Comment ont réagi les investisseurs francophones ?

Comme je l’ai dit, beaucoup ont été frustrés de ne pas pouvoir venir au moment où ils l’avaient programmé. Les français ont été les moins impactés alors que les belges n’ont quasi pas pu venir.

Quant aux suisses, certains en cours de visite sur l’île ont dû repartir en urgence suites aux mesures de quatorzaine annoncées dans leur pays. 

Pour autant leur détermination à faire l’acquisition de leur maison de rêve à Majorque n’a pas flanché !

Être propriétaire est-il toujours considéré comme un investissement sûr ?

Beaucoup de craintes, voire de peur se sont développées chez les personnes qui avaient quelques disponibilités d’argent. L’immobilier semble avoir repris la tête du placement sûr. Un bien immobilier est un produit physique qui ne peut s’envoler comme le sont actuellement les lignes de chiffres sur un compte bancaire !!

Amandine Orsoni, responsable de l’agence IPS Inmo

Comment réagissent les vendeurs ?

qu’ils soient majorquins ou étrangers, les propriétaires sont conscients que leur bien est une valeur sûre. Majorque est une destination qui plait et qui probablement continuera à attirer de nouveaux futurs acheteurs. La qualité de vie ici est indéniable et en ces temps perturbés, de plus en plus de personnes cherchent un endroit serein pour vivre.

Les vendeurs ne craignent donc pas l’écroulement du marché. Ils restent sereins et la majorité reste patients. Certains parlent même d’une augmentation des prix à la sortie du covid-19.

Quel est l’impact de la crise sanitaire actuelle sur les prix de ventes ?

Personnellement, dans les dernières transactions que nous avons réalisées à IPS Inmo, je n’ai pas noté de différence notable entre l’avant et le pendant covid-19.

Nous avons dû parfois présenter des offres d’achat très basses par rapport au prix du bien parce que notre acheteur voulait “tenter” le coup. Mais à ce jour, aucune n’a été acceptée par le vendeur et souvent le bien a été vendu dans les semaines suivantes. Encore une fois, la demande reste forte.

Avez-vous noté plus de demandes de la part des francophones pour quitter les grandes métropoles et venir “se mettre au vert” ?

Pendant le confinement, nous avons reçu des demandes de personnes qui avaient décidé de changer de vie.Je ne parle pas de gens qui cherchent à avoir un pied à terre ou une future retraite ailleurs, mais bien de familles qui remettent en question leur mode de vie.

Changer d’emploi, télétravailler ou gérer son entreprise à distance quitte à prendre l’avion régulièrement. Ce phénomène que nous avions déjà identifié il y a quelques années semble s’amplifier avec cette pandémie.

Que se passe-t-il avec le marché de la location ?

IPS Inmo à Palma

Déjà il y a plus d’un an avec le changement de lois locales sur les locations saisonnières avait un peu bouleversé les données. Beaucoup plus de biens se sont retrouvés sur le marché pour la location longue durée. 

Sabrina Ghilaci est venue étoffer notre équipe et s’occupe presque exclusivement de ce marché, tant il a évolué.

L’impact du Covid-19 sur l’emploi à Majorque est évident et le pouvoir d’achat a baissé à la hauteur de l’indemnité chômage et nous avons vérifié que les loyers se négocient actuellement avec un moins 20% par rapport aux loyers avant Covid-19.

Les loyers qui ne changent pas correspondent généralement à des biens d’exceptions.

À noter que ces loyers sont accordés pour une période maximum d’un an, car tout le monde se doute que dès la fin de la pandémie, le marché reprendra son niveau d’avant Covid-19, quand nous avions moins de biens que de demandes.

Comment s’organisent les visites en ce moment ?

Nous avons dû respecter les mesures imposées et une fois passée la peur de croiser une tierce personne, je dirais que nous avons repris les visites de la même façon qu’avant en respectant le port du masque , l’usage du gel hydroalcoolique et la distanciation.

Nous avions remarqué une phobie post-confinement chez certains propriétaires qui refusaient les visites, mais ce n’est plus le cas actuellement. Les visites se passent normalement. 

Comment allez-vous gérer les mois à venir ? Quelle est votre vision à court terme, à long terme ?

C’est une bonne question ! Nous avons vécu avec appréhension les dernières mesures prises en France. Elles annonçaient pour nous l’annulation de la venue de nos clients français.

Nous avions déjà dû nous faire une raison pour nos clients belges et suisses, alors cette nouvelle n’a pas été accueillie de gaieté de cœur par notre équipe qui avait déjà un programme établi de visites.

Pour autant ces visites n’ont pas été annulées mais reportées, les futurs acheteurs sont décidés plus que jamais à posséder un bien à Majorque.

Nous avons donc mis en place une relation à distance, nous faisons des vidéos des biens pouvant intéresser nos clients.

Nous nous concentrons également sur les acheteurs locaux.

Consultez notre article sur l’agence IPS Inmo et n’hésitez pas à contacter Charlotte Palmerini à l’agence de Palma qui vous accueillera chaleureusement et vous proposera un accompagnement personnalisé avec votre agent immobilier.

IPS INMO

Avda Gabriel Alomar i Villalonga, 35

07006 Palma – Tel : (+34) 871 719 939

 www.ips-inmo.com

Vente exclusive de l’agence IPS Inmo
Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.