Actualité

La Piaf reconnue comme le Premier Media Francophone à Majorque

Il était un peu plus de 11h00 ce mercredi 27 novembre 2019 quand a débuté la conférence de Presse de la Piaf Majorque dans le magnifique Hall du Palais Majorquin de las Ramblas, actuel siège de la clinique Marigan.

En présence du Conseller de Turisme i esports, Andreu Serra, du Consul Honoraire de France, Michel Magnier et du Parrain de l’évènement le Sénateur Cosme Bonet, Freddy Calligaris a présenté officiellement aux médias majorquins notre plateforme d’informations et d’accompagnement des Francophones, La Piaf Majorque.

Premier à prendre la parole, Michel Magnier a rappelé que le tourisme français a été un pionnier sur l’île dans les années 1930/1940 et que la France, pays le plus proche géographiquement parlant de Majorque s’en était pourtant éloignée au fil du temps.

Tendance qui s’est inversée ces dernières années et qui, face aux incertitudes du Brexit, devient une opportunité.

Il souligne 3 rôles essentiels de la Piaf : Encourager le tourisme en donnant une vision réelle de Majorque, encourager l’intégration des français dans le tissu social de l’île et servir de passerelle et de lien privilégié entre les entrepreneurs francophones et majorquins.

Le Sénateur Cosme Bonet, ancien Conseller de Turisme i Esports fut le premier interlocuteur de la Piaf et le premier à nous reconnaître comme le principal media francophone à Majorque. Il a donc accepté avec générosité de parrainer notre présentation officielle et a mis l’accent sur les liens historiques entre la France et Majorque et la logique d’une continuité à travers le tourisme et l’économie.

Andreu Serra, Cosme Bonet, Michel Magnier et Freddy Calligaris

L’actuel Conseller de Turisme i Esports, Andreu Serra a, quant à lui, reconnu qu’il avait découvert avec intérêt l’existence et le travail accompli durant 3 ans de notre plateforme.

Conscient que le marché touristique français ne peut plus être ignoré comme il l’a été jusqu’à présent face aux marchés allemand et anglais, il déclare « nous ne pouvons plus nous contenter de ces acquis ».

Selon lui, il faut diversifier le marché touristique majorquin et se tourner vers les francophones, promouvoir Majorque au-delà de ces plages et son soleil, comme le fait déjà la Piaf, mettre en avant le tourisme gastronomique, culturel, sportif (golf, tennis, randonnées, hippisme) et patrimonial.  

Il voit clairement, en collaborant avec la Piaf, une opportunité pour la consellería de Turisme i Esports de s’ouvrir tout au long de l’année à un marché diversifié et de qualité.

Freddy Calligaris a fait une présentation exhaustive de la Piaf, rappelant ce pourquoi elle avait été créée au départ : faire un listing de prestataires francophones de l’île ; il a fait le bilan de ces 3 ans qui ont permis à la Piaf de devenir une référence au niveau rédactionnel avec plus de 1000 articles publiés et 12 millions de vues sur facebook !

Il a conclu son discours en parlant de nos projets : nous engager encore plus auprès des entités locales comme Palma XXI, Tramuntana XXI ou Itinerem,  continuer à organiser des voyages de journalistes, bloggers et chefs d’entreprises pour faire découvrir le potentiel touristique et socioéconomique de l’île, développer le CEP, le club d’entrepreneurs de la Piaf et en faire en 2020 un club dynamique et performant ouvert aux chefs d’entreprises francophones ou non et collaborer avec d’autres clubs comme celui de La Peña à Barcelone et ainsi créer un réseau global d’entrepreneurs à Majorque.

  .

 Qu’en ont retenu les médias présents ?

Plusieurs médias ont répondu à notre invitation comme le Diario de Mallorca, Ultima Hora et la Cadena Ser et, dès le lendemain, nous avons pu découvrir leurs articles dans la presse.

Si le Diario de Mallorca retient surtout comme information principale l’augmentation de 10% du tourisme français en 2019 à Majorque, Ultima Hora s’intéresse d’avantage à l’action de la Piaf et du Consul français pour attirer une clientèle touristique respectueuse, en attente de prestations locales originales, séduisantes et de qualité.

Les 2 médias s’accordent pour reconnaître que La Piaf s’efforce d’effacer l’image négative de Majorque, relayée dans la presse étrangère, réduite trop souvent à Magaluf et El Arenal.

Ils constatent de même que la Piaf se veut une passerelle entre Majorque et les pays francophones à moins de 2 ou 3 heures de l’île.

Jeudi 28 novembre, Freddy Calligaris et Michel Magnier se sont également rendus dans les studios de Canal4tv pour une interview en direct afin de répondre aux questions pertinentes de la journaliste Yolanda Hernandez.

Équipe Piaf : Patricia, Joana, Laurence, Freddy, Alejandra, Marie-Christine et Romain.

Et Demain ?

L’intérêt que les médias locaux ont manifesté pour la Piaf ne fait que renforcer notre volonté de poursuivre la mission que nous nous sommes donnés, informer et accompagner les Francophones résidents ou de passage.

Nous avons tellement de projets pour cette nouvelle année 2020 !

Des séjours thématiques, autour du Golf ou de la Gastronomie pour les journalistes francophones, des séjours mettant en valeur les qualités socioéconomiques de l’île pour les entreprises, des articles tant pour les expats que pour les touristes et bien sûr le développement des liens d’affaires entre la Francophonie et Majorque à travers le CEP, notre club d’entrepreneurs.

L’intérêt que VOUS nous manifestez reste de toute évidence, le plus important et le plus encourageant ! Sans vous, nos lecteurs, nos prestataires de service, nos bonnes adresses, nos membres du CEP, nous ne pourrions pas poursuivre cette belle aventure !

Nous ne pouvons terminer sans nommer ceux qui ont répondu présents à notre invitation car nous étions nombreux à nous réunir à la Marigan Clinic en cette fin de matinée ensoleillée.

Outre les représentants des autorités majorquines, Andreu Serra et Cosme Bonet et de notre consul Honoraire Michel Magnier, nous avons eu l’honneur de la présence de Lluisa Dubon, Présidente de Palma XXI, Nicolás Moragues Secrétaire de la Sociedad Hispánica jules Verne, Javier Pachón Directeur de Cineciutat, Bernardino Jaume Président de la Fédération Baléares de Golf, Emmanuel Deleau Fondateur du Business Club La Peña à Barcelone et partenaire du CEP, Joachim Pourqué Vice-président de l’Associacio França Vall de Sóller, Alexandre Debarre Directeur du Primaire au Lycée Français de Palma, Laura Calvo Directrice Marketing de Flor de Sal d’Es Trenc, Thierry Lissalde et Philippe Perron propriétaires de l’Hôtel El Nido et Nathalie Jonniaux Liesenhoff, notre hôtesse, fondatrice de The Art Signatures.

Etaient également présents les membres fondateurs du CEP réunis autour de leur Président Freddy Calligaris : Claire Hoyle et Tomeu Vaquer fondateurs de l’agence réceptive AllTheyWant, Marie-Christine Kayser Directrice de Mallorca Lifestyle Residences, Amandine Orsoni, Directrice de IPS Inmo, Fernando Diaz directeur de Corlys, Romain Retailleau fondateur de DBLRMarketing, Yves Petit Directeur de l’agence AXA de Santa Maria , Vincent Truant de la Banque Sabadell et Franck Sibille, Directeur du Park Hyatt Mallorca.

Laurent, Pierre-Jean et Benoit / Les macarons de Ca’n de Paris

Nous avons pu compter sur la collaboration de nos généreux partenaires, Natacha et Johann Gressent de Ca’n de Paris qui nous ont régalé avec leurs délicieux macarons, Laurent Fresard propriétaire de Wine House Mallorca, Benoit Derrier Fondateur de la Bodeguita Francesa et Pierre-Jean Caillot œnologue.

Merci à Vous Tou.te.s !!!!

Interview de Michel Magnier et Freddy Calligaris sur Canal4TV
Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Related Articles

Close
Close

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.