Actualité

La Route des Crèches à Palma

La ruta de los Belenes, une des traditions incontournables de Majorque.

La féérie de Noël arrive à grands pas et, outre les illuminations et les vitrines, Palma offre l’attraction traditionnelle de la « Ruta de los Belenes », Route des Crèches, qui vous fait parcourir la ville de crèches en crèches.

L’origine des crèches ou Belenes

Au Moyen Age, la veille de Noël en 1223, Saint François d’Assise est le premier à construire une crèche pour commémorer la naissance de Jésus. Il l’implante dans une grotte près de l’Ermitage de Greccio en Italie.

C’est en 1465, à Paris, que la première fabrique de santons fut  fondée ; et dès lors la tradition des crèches s’est propagée à travers l’Europe, notamment grâce aux moines Franciscains.

En Espagne, c’est sous l’impulsion de Charles VII de Naples, devenu roi d’Espagne, que s’est installée la coutume de la crèche dans l’aristocratie.  Au XVIIIème siècle, à Majorque, la tradition consistait à cacher un frère dans la crèche, et tous ceux qui la visitaient, en particulier les enfants, devaient le retrouver.

En perdition, cet usage a été remis au goût du jour par l’Asociación de Betlemistes de Mallorca (Association des Bétlénistes de Majorque). Fondée en 2001, l’association réunit un groupe de personnes, amoureuses de cette tradition.

ruta-belenes-hotel ville

Leurs objectifs sont multiples : en premier lieu, il s’agit de commémorer la naissance de Jésus, puis de construire le plus grand nombre de crèches sur les Îles Baléares et enfin, tout au long de l’année, enseigner la fabrication des santons.

Elle est à l’origine d’un grand nombre de crèches à travers toute l’île, telles que celle de Cort, Deia, Sant Antoni, Santa Catalina, Consell, Sant Roc ou encore du Centre Cultural Misericordia.

Outre les églises, de nombreuses institutions, telles que les mairies, les hôpitaux ou les centres commerciaux montent aujourd’hui leur crèche. Et toutes, la veille de Noël, après la messe de minuit, y positionnent Jésus dans son berceau et les Rois Mages à l’entrée de la grotte.

Quelques incontournables

La liste des crèches à visiter est longue et nous ne vous en offrons ici qu’une petite sélection. Le Belèn (crèche) de Cort prend place dans le hall de l‘hôtel de ville de Palma. Cette crèche magnifique, parmi les plus visitées de la cité, regroupe plus de 170 figurines en céramique faites à la main.

Elle présente les paysages variés de l’île : ville, mer, montagne et champs. Vous pourrez la contempler à partir du 29 novembre et jusqu’au 6 janvier.

Une autre incontournable est celle du Centre Cultural Misercordia. La scène de la nativité est recréée au cœur d’un village typique majorquin, où toutes les traditions et savoir-faire de l’île sont représentés : four à chaux, métier à tisser, blauets, danses traditionnelles … N’hésitez pas à vous y rendre à partir du 30 novembre.

Sur la Plaza del Hospital, vous pourrez admirer une crèche artisanale, enrichie chaque année de nouveaux détails. Le salon qui l’héberge a lui-même été rénové : une extension de ses fenêtres permet aujourd’hui une meilleure vision (du 30 novembre au 6 janvier).

ruta-belenes-san-antoniet

En 2018, après 10 ans d’interruption, l’association des Bétlemistes remet en scène la crèche hébraïque dans le cloître de San Antoniet. Sur plus de 16 mètres de long s’érige une crèche de style hébreu dans un paysage typiquement majorquin.

Une rivière de 4 mètres de long, un lac impressionnant ou encore une grotte ouverte tapissent ce décor monumental. Sa taille immense ainsi que son emplacement central lui confèrent un attrait unique.

La Fondation Bartolome March héberge quant à elle une crèche incroyable de plus de 2000 personnages. Son origine remonte aux années 70, lorsque B.March acquiert des figurines napolitaines datant du XVIIIème siècle. 

Les scènes de cavalcade des rois y sont incroyables ; et les détails des figurines, jusque dans les armes et les costumes, sont quant à eux époustouflants. 

ruta-belenes-fondation-match

Vous pourrez également vous rendre au marché de Santa Catalina, ou encore au Corte Ingles pour admirer d’autres crèches. De même, tous les couvents ont suivi cette tradition et parmi les plus attractifs, nous vous recommandons particulièrement celui de Santa Magdalena ou de Santa Clara.

Petits ou grands, lancez-vous dans cette incroyable découverte de la Ruta de los Belenes !

Sources: click-mallorca.com, diariodemallorca.es; ultimara.es

Tags

Bénédicte Lefeuvre

Quand en mai 2014, mon compagnon et moi-même posons, pour la première fois, nos valises à Majorque, c’est le coup de foudre absolu. « L’Île au calme » nous a totalement envoutés : sa douceur de vivre, ses paysages à couper le souffle, son ambiance unique … La devise, « la vie est plus douce au soleil » a alors trouvé tout sons sens, et j’ai eu envie de la partager. Titulaire d’une maîtrise de Lettres Modernes et d’un Master en Stratégie de la Formation, j’ai eu la chance d’encadrer et d’accompagner des jeunes en alternance. Ensuite, après une dizaine d’années passées à organiser et gérer des réceptions privées ou professionnelles, des mariages ou encore de l’évènementiel dans ma belle région Bretagne, j’ai eu envie de faire un pari fou : faire partager ce coup de cœur en mettant mon savoir-faire au service des touristes français à Majorque et j’ai créé La Conciergerie de Palma. Dans cette même vision de partage, écrire pour la Piaf s’est présentée comme une évidence.

Related Articles

Close
Close

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.