Actualité

  Serra de Tramuntana devient une marque officiellement reconnue

Une excellente nouvelle pour le futur durable de Majorque

L’année 2019 commence plutôt bien pour Majorque, la principale île de l’archipel Baléares. Déjà inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 2011, La Serra de Tramuntana est officiellement devenue une marque destinée à promouvoir le site naturel et les produits locaux de cette magnifique chaîne montagneuse qui se déroule du Nord au Sud sur la côte Ouest de l’île.

logo-marque-serradetramuntanamallorca

 Serra de Tramuntana Mallorca Patrimoni mundial, Nom officiel de la marque

Le Consell de Mallorca a élaboré un règlement pour l’utilisation de cette marque qui a été présenté ce jeudi en commission informative et qu’il est prévu d’approuver initialement en plénière le 8 janvier prochain. De là, une période d’exposition publique est ouverte afin que les personnes concernées puissent présenter les arguments appropriés pour bénéficier de la marque.

Le directeur insulaire de « Territori i Paisatge », Miquel Vadell, l’a expliqué au journal Ultima hora en soulignant que « notre patrimoine culturel doit être préservé. Les administrations doivent utiliser les différents outils dont nous disposons pour promouvoir le développement durable de la Serra de Tramuntana, mettre en valeur tous les produits locaux et encourager les producteurs qui font un effort pour protéger le paysage ».

 Dynamiser les activités économiques locales et la durabilité du territoire

Les producteurs agricoles qui pourront être utilisateurs de la marque sont principalement ceux qui se consacrent au secteur du vin, de l’huile, des olives, des produits horticoles, des agrumes, de l’eau et du miel. Leur domaine doit avoir une délimitation géographique minimale de 66 % à l’intérieur des limites officielles de la Serra de Tramuntana.

La marque pourra également être demandée par les propriétaires de biens, d’immeubles ou de lieux emblématiques, ainsi que « les Amics de la Serra » : les entreprises de restauration, d’hébergement touristique, de commerce et de services.

Les personnes et les entreprises qui auront la chance de pouvoir bénéficier du prestige de cette marque auront bien entendu des devoirs envers cet honneur. Ils devront respecter toutes les conditions d’utilisation de la marque et tenir leurs engagements envers l’environnement. Le droit d’utilisation sera d’une durée de trois ans et donc renouvelable selon le respect ou pas de ces normes.

 marque-serradetramuntanamallorca

 Le développement durable définitivement pris au sérieux ?

Ce sont souvent les citoyens qui déclenchent les initiatives indispensables à la survie de notre planète, puis les politiciens viennent se greffer au mouvement… souvent quand ils n’ont plus d’autres choix !

Le respect de l’environnement, longtemps relégué au rang d’utopie, voire de rêve de « bobo perché », devient non seulement un sujet sérieux mais surtout incontournable. Localement, des initiatives comme PalmaXXI et TramuntanaXXI ont été pionnières dans cette prise de conscience de l’urgence des actions à mener.

Consommateurs et touristes ne sont plus considérés uniquement comme des sources de revenus faciles, ils sont de plus en plus sensibilisés à l’impact de leurs choix et de leurs décisions.

Réjouissons-nous de cette bonne nouvelle en espérant qu’elle participera à améliorer encore plus l’image de Majorque, un petit paradis qui pourrait bien devenir un exemple pour d’autres régions européennes.

Crédits : Ultima hora, cadenaser.com, serradetramuntana.net,

Évaluez cet article

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano et plus récemment travaillé avec le cabinet MG PEP’S, spécialiste en hygiène alimentaire . Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Related Articles

Close
Close