Actualité

Tourisme et handicap à Majorque

Partir en vacances, une envie, un besoin mais surtout un droit parfois bafoué par manque d’offres et d’équipements adaptés aux handicaps. Le Gouvernement des Baléares prend des initiatives concrètes pour changer la donne.

Dray & Partners
5/5 - (7 votes)

Depuis les années 2000, le tourisme accessible est en plein essor. Il doit assurer que les destinations et les services touristiques soient accessibles à toute personne, indépendamment de ses limitations physiques ou de son handicap .  

Un droit fondamental de citoyen

Malgré tout, un constat s’impose. Des clients de tous les âges et types de handicap rencontrent d’immenses difficultés lors de leurs voyages : transports, accès aux installations touristiques, lacunes de services proposés et défaillances dans l’accompagnement des personnes.

Ne pas pouvoir partir en vacances pourrait être ressenti comme une forme d’exclusion sociale. S’adonner aux mêmes pratiques touristiques que tout le monde est un acte important pour les personnes souffrant d’un handicap. Rappelons la définition de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées : 

“Par personnes handicapées on entend des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres.”

Le Plan d’action du Consell Insular de Mallorca

En Avril 2022, La présidente du Consell Insular de Mallorca, Catalina Cladera, accompagnée du conseiller de la transition, du tourisme et des sports, Andreu Serra, a présenté le plan de dynamisation du tourisme accessible 2021-2023, élaboré par la Fundació Mallorca Turisme, en collaboration avec le  président de PREDIF Illes Balears, Alessandro Marinelli.

Il s’agit de la feuille de route nécessaire pour mettre en œuvre des politiques publiques favorisant l’augmentation du tourisme pour les personnes handicapées et faire de l’île une destination véritablement accessible. a t-elle déclaré.

Majorque a déjà réalisé de nombreux travaux d’adaptation des espaces publics et privés pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite. Le Plan de Dynamisation a détecté à Majorque un niveau optimal d’accessibilité dans les transports et dans l’offre complémentaire, et un bon niveau dans les travaux publics et l’hôtellerie.

C’est également l’une des régions d’Espagne qui compte le plus de plages accessibles aux personnes souffrant de différents degrés de handicap. Certaines municipalités disposent également de plans de mobilité adaptés aux personnes handicapées qui fournissent des informations et des solutions.

L’île est donc une destination attractive pour le tourisme accessible, Alessandro Martinelli a indiqué que, suite au Plan, il a été détecté qu’il est maintenant nécessaire d’améliorer en stratégie et en promotion touristique adaptée, et c’est ce à quoi ce document de travail vise à répondre. 

Dynamiser et promouvoir le tourisme accessible

Le tourisme accessible possède de nombreux avantages en attirant plus de personnes et ceci, toute l’année. Il permet également d’atteindre certains des objectifs de développement durable.

« Nous positionner comme une destination pour le tourisme accessible était une obligation pour toute la chaîne de valeur et les administrations publiques. En outre, il s’agit d’une véritable opportunité commerciale. En dehors de tout cela, le tourisme doit être un levier pour la pleine inclusion, et pas seulement un complément », a conclu Andreu Serra.

Caractéristiques du tourisme accessible

Selon l’étude réalisée avant la mise en œuvre de ce plan, ce profil de voyageur est considéré comme un nouveau segment de marché au profil très spécifique, notamment marqué par le fait qu’il répète le voyage lorsqu’il trouve une destination réellement accessible.

De même, ils ont une capacité de dépense plus élevée que la moyenne (environ 28 % de plus), ils sont un excellent contributeur à la désaisonnalisation et ils voyagent normalement en groupe (96 % de ces types de voyageurs).

 En outre, le volume de touristes visitant une destination accessible est en augmentation. Il s’agit d’un marché en pleine croissance, puisqu’en Europe, un citoyen sur cinq a plus de 60 ans et a donc un besoin croissant de soutien dans sa vie. 

La présentation du Plan avec les autorités majorquines Crédit : conselldemallorca.cat

Quelles sont les actions en cours ?

Améliorer les informations sur la destination

Parmi ces actions, on peut citer le nouveau site internet touristique en cours d’élaboration, qui reprendra toutes les avancées en matière d’accessibilité, et la tenue de journées de formation sur l’accessibilité dans le secteur du tourisme au cours de l’année 2022.

Améliorer la promotion de la destination auprès des principaux marchés émetteurs, avec des campagnes spécifiques axées sur le secteur des personnes handicapées.

Cette action comprend, entre autres, l’organisation de voyages de familiarisation (fam trips) pour présenter les avancées en matière d’accessibilité ; des actions de promotion sur les principaux marchés en coordination avec les plateformes de personnes handicapées ; et la participation à des foires sectorielles, telles que REHACARE 2022.

En même temps, le Conseil promeut l’amélioration de l’accessibilité dans les communes avec différents appels à subventions, comme ceux destinés aux offices de tourisme, aux travaux de compétence communale ou ceux qui seront bientôt réalisés grâce au fonds CBAT. 

La Conselleria de transició, turisme i esports a vraiment à cœur d’appliquer la justice sociale car selon Andreu Serra, tout le monde a le droit de visiter Majorque indépendamment de sa condition et de ses besoins.

Voici 2 plateformes qui organisent des voyages dans le cadre du tourisme accessible :

Tourisme Accessible.com et mobee travel , le premier site français de réservation de vacances pour les personnes à mobilité réduite et en situation de handicap.

Crédits : welogin.fr, conselldemallorca.cat

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page