Actualité

Des touristes européens à Majorque cet été ?

Dès Juillet, des touristes venus principalement d’Allemagne de Suisse d’Autriche et du Danemark pourraient venir profiter de leurs vacances à Majorque.

IPS INMO ips inmo majorque

Devant l’incertitude de la saison touristique, toutes bonnes nouvelles et initiatives sont les bienvenues, c’est ainsi que l’Association des chaînes hôtelières (ACH) et la Fédération des entreprises hôtelières de Majorque (FEHM) se sont fixé pour objectif d’amener les premiers touristes étrangers à Majorque début juillet. 

La semaine dernière, des accords ont été conclus avec les tour opérateurs allemands TUI, Alltours, FTI et Schauinsland, ainsi qu’avec les britanniques TUI, UK et Jet2.

Le président d’ACH, Gabriel Llobera, explique: «L’objectif est de pouvoir ouvrir les hôtels par étapes et chaque fois que la demande le justifie. L’intérêt est réciproque pour toutes les parties concernées, car nous sommes, tour opérateurs et hôteliers, prêts à réactiver l’activité touristique une fois que tout le processus de déconfinement sera passé « .

Les pays d’où proviendront les touristes seront l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche et le Danemark, «depuis lesquels les tour opérateurs programmeront les vols qui seront organisés, avec le soutien des compagnies aériennes en respectant tous les protocoles sanitaires mis en place pour voyager, principalement par les compagnies aériennes ».

Afin de planifier les vols nécessaires, les réservations devront être faites à l’avance et même si elles ne seront probablement pas nombreuses, cela permettra, au moins, de redémarrer l’activité touristique, paralysée depuis mi-mars.

L’Association des chaînes hôtelières  ainsi que la Fédération des entreprises hôtelières de Majorque  soulignent que les gouvernements des pays d’Europe centrale « demanderont au gouvernement espagnol et au govern Balear que les permis nécessaires pour la réouverture de l’aéroport de Palma au trafic international dans les conditions spécifiées soient accordés ».

Des contrôles sanitaires en amont pour les voyageurs

Tous les contrôles sanitaires des touristes devront être effectués dans leur pays d’origine avant de venir à Majorque.

À ce sujet, Gabriel Llobera déclare:  «Les tests rapides (IGM et IGG) seront effectués dans les jours précédant le voyage dans les villes d’origine des touristes. A cela il faut ajouter que tout le personnel des hôtels ouverts devra également passé ces tests. La sécurité sanitaire est essentielle, car il en va de l’image de la destination Majorque en Europe».

Tous les partenaires impliqués, La patronale hôtelière, les touropérateurs et les compagnies aériennes se sont mis d’accord pour accepter les exigences que AENA va proposer en matière de contrôles sanitaires dans les aéroports.

AENA souhaite que les tests soient effectués à l’aéroport d’origine afin de “réduire les incidents de passagers rejetés ». L’entité aéroportuaire rappelle que les tests devront être effectués par les autorités sanitaires, à l’aide de personnel spécialisé. Tous les touristes devront voyager avec un masque à bord des avions, lors de leur passage dans le terminal de l’aéroport et à l’intérieur des bus qui les emmèneront aux hôtels.

L‘ACH souhaite ouvrir progressivement des hôtels dans le plus grand nombre de zones de vacances de l’Île: “Nous voulons travailler, reprendre nos employés et revitaliser, une fois pour toutes, le secteur et les zones touristiques, ces dernières n’étant pas encore définies pour le moment à Majorque “

Une nouvelle encourageante venue d’Allemagne

Le commissaire au tourisme du gouvernement allemand, Thomas Bareiss, n’exclut pas que ses compatriotes puissent passer leurs vacances aux Baléares ou dans les îles grecques si l’évolution de la pandémie le permet.

« S’il n’y a pratiquement pas de nouvelles infections et que les soins médicaux sont assurés, des vacances d’été aux Baléares sont envisageables pour les citoyens allemands », a-t-il déclaré dans une interview au journal Thagesspiegel.

Source : Ultimahora.es

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.