Actualité

Les travaux du futur Lycée français de Palma ont commencé

Il aura fallu attendre 628 jours entre la pose de la première pierre le 27 janvier 2018 et le début des travaux le 17 octobre 2019 du futur LFP. Mais cette fois, il semblerait que l’attente soit terminée.

Le proviseur Mr Cornu a repris en septembre 2017, le projet de construction qui a sauvé le LFP menacé de fermeture en 2013. Ce projet a vu le jour grâce aux efforts conjugués de la proviseure de l’époque (2014/2017), actuelle Députée des Français de l’étranger, Mme Samantha Cazebonne, du personnel éducatif et des parents.

Le créateur du projet, le bureau d’architecture catalan Pascual, Ausió et Puigdengolas, a choisi pour l’exécution des travaux la société majorquine Melchor Mascaró.

C’est sur le terrain de 9.700m2 situé à Sa Teulera que seront érigés les 5.700m2 de bâtiments.

Crédits: LFP

Le 17 octobre, l’architecte Esteve Puigdengolas, le maître d’œuvre Oriol Esteller et l’architecte technique Luis Ribas se sont réunis avec les équipes du LFP et de Melchor Mascaró sur le terrain cédé par la mairie de Palma à la MLF qui finance le projet afin de signer l’acte inaugural des travaux (Acta de inicio de Obras y de Replanteo).

Le nouveau centre éducatif dont la présentation a eu lieu en janvier 2019, devrait être terminé le 15 décembre 2020.

C’est ce qu’affirme l’ingénieur civil et délégué de Melchor Mascaró. Les travaux auront une durée de 14 mois et se réaliseront en 2 étapes.

Crédits : LFP

Dans les prochains jours commenceront l’excavation et les travaux d’adaptation du terrain, puis succèdera la phase des fondations et enfin la construction de l’édifice.

Le nouveau lycée français de Palma accueillera 750 élèves et sera équipé des dernières technologies. Bibliothèques, salles de réunion, salle polyvalente, ateliers, salles à manger, espaces pour les professeurs, pistes de sport extérieures, murs d’excalade et aires de loisirs pour les élèves.

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Related Articles

Close
Close

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.