Actualité

Zoom sur l’immobilier à Majorque

En partenariat avec IPS INMO

Une conjoncture favorable à l’immobilier

Pour la troisième année consécutive, l’immobilier poursuit son essor en Espagne. Les régions les plus concernées par ce boom sont Madrid, Barcelone, la Costa del Sol et les Baléares.

Majorque constitue ainsi l’une des régions espagnoles se prêtant le plus aux investissements immobiliers, comme en témoignent la difficulté à trouver un logement dans certaines zones et la hausse des prix.

Cela s’explique par divers facteurs, tels que la situation géopolitique mondiale, les types d’intérêt bas, la situation privilégiée de l’île et sa connexion aisée avec les villes d’Europe, et enfin la qualité de vie qu’elle offre à ses habitants.

Préférences des acheteurs

L’une des zones les plus prisées des acheteurs étrangers est Palma, et notamment les quartiers de Santa Catalina, le Borne, le centre historique, le Molinar ou le Terreno. En effet, nombreux sont les atouts de la capitale majorquine aux yeux des étrangers : la sensation de sécurité qui s’en dégage, son offre éducative et sanitaire, sa proximité à l’aéroport, sa variété gastronomique, ses boutiques, la beauté de sa Vieille Ville, etc.

Sont particulièrement convoitées également les zones de Calvià, du nord de l’île, avec Pollensa et Alcúdia, et de la Serra Tramuntana. Cependant, la région de Santanyi, Cala d’Or, etc. jouit de même d’une demande importante.

Concernant le type de propriétés le plus acheté, les appartements semblent l’emporter sur les maisons individuelles et la seconde main sur la construction neuve.

Répartition du marché immobilier

Selon une étude du Département de BBVA Research, l’achat de logements par des étrangers a augmenté de 9,8 % entre 2016 et 2017 et a représenté plus de 30 % du marché immobilier des Baléares.

À Majorque, le marché a longtemps été monopolisé par les Allemands et les Anglais qui, bien qu’ils maintiennent une place privilégiée dans les investissements immobiliers, ont dû céder la palme aux Suédois et autres acheteurs scandinaves, et précèdent les Français, Suisses, Belges, Italiens, Espagnols, etc. À noter l’incorporation récente d’acheteurs américains, russes et même chinois.

Si vous souhaitez connaître la situation dans l’ensemble de l’Espagne, nous vous renvoyons à cet intéressant article du Petit Journal : Français et Anglais, en tête de l’achat immobilier étranger en Espagne.

IPS INMO, une agence 100 % francophone à Majorque

La Piaf remercie IPS INMO, son partenaire immobilier, de lui avoir fourni la plupart des données présentes dans cet article. Dirigée par des Français, cette agence immobilière se compose d’une équipe sérieuse et disponible, qui offre à ses clients un conseil personnalisé et un traitement privilégié, en français comme en espagnol. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter la fiche d’IPS INMO sur notre Répertoire Pro.

Audrey Delsaux

Titulaire d'une maîtrise LLCE Espagnol et d'un master Métiers de la Traduction à l'Université de Provence, j'ai toujours été passionnée de langues et de littérature. La profession de traductrice-relectrice m'est donc vite apparue comme une évidence et s'est concrétisée avec la création de mon agence, Mots Ensemble. J'aime le défi qui se cache derrière chaque traduction, cette recherche du terme parfait, du style consacré, cette danse entre anglais, espagnol et français, mes langues de travail... J'ai quitté ma Marseille natale pour rejoindre Majorque par amour, il y a onze ans déjà. Comme la plupart de ses visiteurs, j'ai immédiatement été conquise par cette île aux paysages aussi contrastés que magnifiques, sa culture, ses traditions, ses gens… L'endroit idéal pour poser ses bagages et commencer une nouvelle vie…

Related Articles

Close
Close