Guide Expats Vie courante

Vivre à Majorque : 7 choses à connaître

Guide d’expatriation : ce qu’il faut savoir avant le départ

Dray & Partners
5/5 - (5 votes)

Vous avez passé des vacances inoubliables aux Baléares et vous aimeriez tout quitter pour vivre à Majorque ? Même si le charme et la douceur de vivre de l’île en font une destination très prisée par les expatriés, il est important de bien s’informer avant son départ et sa future installation. C’est pourquoi nous avons relevé 7 points à connaître sur la vie à Majorque.

1. Trouver un emploi à Majorque

Avant de partir à l’étranger, il y a beaucoup de choses à prendre en compte, dont la recherche d’emploi. Il faut savoir que sur l’île, vous n’aurez pas autant d’offres qu’en France, mais avec de la patience et de la détermination, vous devriez trouver un travail en rapport avec votre spécialité.

Pour chercher un emploi à Majorque, vous pouvez d’ores et déjà consulter les petites annonces sur internet, ce qu’on appelle plus communément les job boards.

Vous pouvez aussi contacter la communauté francophone sur place afin de présenter ce que vous recherchez. Il arrive, en effet, que les expatriés à Majorque vous donnent des astuces ou même des pistes pour vous aider à trouver un poste qui vous intéresse.

En outre, il existe des services et bureaux de recherche d’emploi à Palma qui vous permettront d’augmenter vos chances de trouver un travail qui vous correspond. Il faut savoir que les secteurs porteurs à Majorque concernent majoritairement le tourisme, la santé, la sécurité, l’enseignement, le commerce et les énergies renouvelables.

Trouver un emploi à Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt

2. Monter son activité

Vous souhaitez peut-être profiter de votre expatriation à Majorque pour créer votre entreprise. C’est d’ailleurs une des options choisies par beaucoup de nouveaux résidents. Il faut être conscient que personne ne vous attend comme le messie. Il y a à Majorque toutes les compétences nécessaires parmi les locaux.

La question essentielle à vous poser est la suivante : Quel est le plus que je peux apporter à Majorque ? ou Pourquoi une entreprise locale aurait-elle besoin des compétences d’un expat plutôt que d’un majorquin ?

Vous pouvez essayer de vous renseigner auprès de la Chambre de Commerce de Majorque, mais le mieux est de consulter un avocat ou un conseiller local (un gestor) qui vous informera sur les différentes procédures inévitables.

Sachez qu’il est possible également de créer votre micro-entreprise en France tout en résidant à Majorque. Là aussi, nous vous conseillons de prendre l’attache d’un expert comptable et fiscal pour en connaître les modalités exactes.

Créer son entreprise à Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt

3. Le coût de la vie à Majorque

De manière générale, le coût de la vie à Majorque est inférieur à celui de Paris, mais reste un des plus élevés d’Espagne. On observe depuis quelque temps, une réelle augmentation des prix dans la vie au quotidien.

Pour information, l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de quatre dixièmes dans les îles Baléares en août, portant son taux annuel à 10,7 %, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique (INE). Pour une activité équivalente, les salaires sont plus bas à Majorque. Le SMI (salaire minimum interprofessionnel) est de 1000€ par mois pour 40h par semaine.

L’augmentation de l’IPC aux Baléares est principalement liée à la hausse des prix du logement (22,9%) et de l’électricité. Il faut également noter les augmentations, avec des taux à deux chiffres, des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées (13,2%), des hôtels, cafés et restaurants (12,1%) et des transports (11,4%).

Coût de la vie à Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt

4. Le système éducatif à Majorque

L’éducation est la principale préoccupation de tous les parents, quel que soit l’endroit où ils vivent. Trouver la bonne école pour ses enfants est toujours un grand défi, surtout lorsqu’on s’installe à l’étranger en famille.

Heureusement, Majorque offre un grand nombre d’options d’éducation disponibles : les écoles publiques, les écoles privées et les écoles internationales. Si vous souhaitez que votre enfant continue une scolarité française, c’est également possible en l’inscrivant au Lycée français international de Palma.

Système éducatif à Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt

5. La barrière linguistique

Même si le castillan (espagnol) est la langue officielle du pays, il n’en reste pas moins que Majorque, comme le Pays Basque, La Catalogne et la Galicie, possède 2 langues officielles dont sa propre langue : le majorquin, qui est une langue proche du catalan. Pour vous adapter à votre nouvelle vie à Majorque, vous allez devoir surmonter la barrière de la langue. Il est impératif, même si vous ne parlez que le castillan, de respecter et comprendre l’importance de cette 2º langue officielle.

En effet, parler l’espagnol vous permettra de vous intégrer facilement et rapidement, surtout professionnellement.  Il est d’ailleurs préférable de commencer l’apprentissage avant votre départ.

Barrière linguistique à Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt

6. L’isolement

Lorsqu’on s’expatrie en Espagne, à Majorque ou ailleurs, il est essentiel de ne pas rester seul dans son coin. N’hésitez pas à sortir de chez vous à la rencontre des locaux, participez aux événements organisés par la communauté francophone mais aussi et surtout aux nombreux évènements majorquins.

Intéressez-vous aux actualités et à la culture de votre lieu de résidence… Et puis n’ayez pas peur de prononcer quelques mots d’espagnol et de catalan, cela vous donnera l’occasion d’enrichir votre vocabulaire et de communiquer avec les autochtones.

Soyez clair avec votre envie de partir : Venir s’installer « au soleil » peut être un piège. Le rêve de travailler moins pour gagner autant peut très vite tomber à l’eau. Comme partout vous devrez faire vos preuves et vous faire accepter comme expat.

7. L’éloignement du continent

La vie insulaire va vous permettre de découvrir les paysages magnifiques et variés de Majorque. Le rythme de vie ne sera plus le même qu’en France et vous pourrez profiter de la pleine nature si vous vous éloignez de Palma. Il n’empêche que vivre à Majorque à l’année n’est pas si simple que ça. Une île reste une île, elle est limitée en surface et en liaison avec le continent.

Vous dépendrez donc des liaisons aériennes et maritimes pour rejoindre la France ou la péninsule ibérique. Une fois résident, vous bénéficierez d’une remise de 75% sur vos billets d’avion et de bateau vers la péninsule ibérique.

Vie insulaire Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt

Vivre à Majorque n’est pas si facile qu’on le croit et il vaut mieux bien préparer son départ afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Par exemple, faire avant votre départ, votre demande de NIE, un document indispensable pour toutes les démarches administratives et bancaires.

Si vous n’avez pas déjà un contrat de travail signé avant votre arrivée, pensez à venir avec quelques économies qui vous permettront de patienter.

Vous pouvez aussi consulter notre article sur les formalités administratives pour vous aider à vous installer à Majorque. Mais il ne fait aucun doute que l’île de Majorque saura vous séduire et vous apportera une qualité de vie que vous ne regretterez pas.

Et n’oubliez pas, l’expatriation est un échange entre vos atouts et ceux de votre nouvelle terre d’accueil. Ne soyez pas l’expat que vous n’aimeriez pas accueillir dans votre propre pays….

Aperçu de ce qui vous attend en allant vivre à Majorque :

Crédit : Mallorca Lifestyle Residences

Nadia Bulcourt

Depuis l’adolescence déjà, je rêvais de « vivre en Espagne ». Une attirance inexplicable qui est toujours restée dans un coin de ma tête... C’est à l’âge de 20 ans que je découvre l’île de Majorque lors d’une expérience en tant que fille au pair. Quelques années plus tard, j’y retourne lors d’un séjour en famille et c’est là que commence mon attachement pour cette île. Passionnée par les voyages, j’ai déjà parcouru de nombreux horizons, mais Majorque, si proche de la France et si riche en découvertes m’a totalement séduite. Depuis, je ne me lasse pas d’explorer chaque recoin de Majorque. Je profite aussi de la beauté de l'île pour m'adonner à la photographie. C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de rejoindre l’équipe de la PIAF.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page