Activités et LoisirsGuide Voyageur

Un Hiver à Majorque, une destination et une saison qui font bon ménage

« Nous arrivâmes à Palma au mois de novembre 1838, par une chaleur comparable à celle de notre mois de juin. Nous avions quitté Paris quinze jours auparavant par un temps extrêmement froid ; ce nous fut un grand plaisir, après avoir senti les premières atteintes de l’hiver, de laisser l’ennemi derrière nous. »

Moins de deux siècles après, l’hiver à Majorque est toujours aussi doux que le décrivait George Sand, et les activités y sont certainement encore plus nombreuses et agréables.

La PIAF a sélectionné pour vous quelques bonnes raisons de vous y rendre alors que la foule estivale a fait ses bagages.

Les activités sportives

Beaucoup de soleil (plus de 300 jours par an), peu de pluie et une température clémente sont propices aux activités sportives.

Le cyclisme est à l’honneur d’octobre à mai. Beaucoup de coins de l’ile comme la plaine centrale, Es Pla, offrent d’agréables parcours entre les villages et la campagne verdoyante.

Si vous êtes un mordu de la bicyclette, les routes montagneuses de la Serra de Tramuntana représenteront un plus grand défi pour vous, ce n’est pas pour rien que plusieurs équipes professionnelles y font leurs entraînements en hiver et que de nombreux clubs de cyclotourisme en ont fait leur lieu de prédilection.

Les secteurs d’escalade orientés vers le sud rendent l’escalade à Majorque très agréable, et si vous êtes amateur d’alpinisme ou de spéléologie, Majorque devrait vraiment être votre destination. En grande partie composée de calcaire, les rochers y sont comme du gruyère pour les spéléologues et les alpinistes.

Depuis quelques années, de nombreux clubs d’escalade se sont développés et donnent accès à des beautés cachées au tourisme classique.

Une autre activité, relativement récente, est le canyoning. Descendre les torrents qui s’écoulent de la montagne et sauter des précipices, l’aventure est garantie !

Pour réaliser la plupart de ces activités, vous devrez être accompagné de guides pour assurer votre sécurité et vous montrer les meilleurs endroits. Vous trouverez tous les niveaux de difficulté, des parcours pour débutants, jusqu’à l’incroyable canyon de Sa Fosca qui attire les experts du monde entier.

La fin de l’été marque le retour des amateurs de trekking à Majorque. Bien que l’on puisse se balader sur la totalité du territoire majorquin, ce sont les randonnées dans la Serra de Tramuntana, site du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2011, qui restent les favorites incontestables. Le sentier GR221, colonne vertébrale de la chaine montagneuse est emprunté par des randonneurs venus du monde entier.

Les sections depuis Valldemossa, Deià, Soller et jusqu’à Pollença sont bien balisées et cartographiées et disposent de refuges le long du chemin dont le confort vous surprendra.

Ils sont situés littéralement sur le sentier et souvent pratiquement inaccessibles aux non-marcheurs, si vous préférez le confort douillet d’un agrotourisme ou un d’un hôtel, vous en trouverez facilement qui reste ouvert hors saison.

Alors que le ciel d’Europe du Nord devient grisâtre, celui de Majorque conserve sa couleur bleu indigo et pratiquer le golf est un privilège des plus plaisants. Les terrains de golf sont nombreux sur tout le territoire et les parcours si variés qu’ils conviennent autant aux débutants qu’aux experts.

Découvrir Palma

La capitale des îles Baléares, est souvent négligée par les touristes désireux d’aller au plus vite de l’aéroport à la plage.

Palma est une ville animée toute l’année et vous pouvez parcourir les ruelles du centre historiques, admirer les nombreux patios, visiter la cathédrale de Palma, l’almuldaina, le quartier de Santa Catalina avec ses bars et ses restaurants branchés, les boutiques de l’avenue Jaume III.

La ville possède de nombreux musées, avec des expositions permanentes d’œuvres de Salvador Dali et de Joan Miro, l’un des artistes les plus célèbres de l’île, comme le musée Es Baluard ou la Fondation Pilar et Joan Miró.

Profiter de l’ambiance de fêtes locales

Le 6 janvier marque l’arrivée des Rois Mages en Espagne, seuls autorisés à couvrir les enfants de cadeaux. Et magie orientale… ils débarquent partout ! Vous pourrez assister au défilé des chars dans tous les villages de l’île, celui de Palma étant le plus spectaculaire. C’est la fête la plus attendue par tous les enfants et elle réunit tous les habitants.

Chaque village de Majorque a ses propres fêtes et traditions locales tout au long du calendrier annuel. Deux des principales fêtes ont lieu chaque année au mois de janvier.

La première est celle en l’honneur de Sant Antoni, le patron des animaux, qui a lieu le 17 janvier et s’organise autour de défilés d’animaux (chiens, chats, cochons, canards, hamsters, etc.) pour recevoir la bénédiction du prêtre. Les fêtes de Sant Antoni les plus populaires de Majorque ont lieu à Pollença, Arta ou Sa Pobla.

La fête de San Sebastian est célébrée à Palma durant plusieurs jours aux alentours du 21 janvier. Des feux sont allumés dans les rues et sur les places, et les « Torradas », (barbecues publics), sont érigées et réunissent toutes les franges de la population.

De nombreux groupes de musique, viennent animer les places de la ville jusqu’à des heures tardives de la nuit !

Découverte de la nature et la culture de l’île

En plein été, il est souvent plus difficile de se motiver pour les visites culturelles quand la chaleur et l’envie de se reposer (ou faire la fête) nous attirent plus vers les plages, leur eau turquoise et leur sable couleur miel.

Profitez de l’hiver et ses prix plus abordables pour visiter tous les monuments et les sites historiques que vous avez oublié en été !

Prendre votre voiture et partir à la rencontre des sanctuaires et ermitages qui parsèment l’île est une belle occasion de découvrir des coins secrets de Majorque.

Se donner le temps de se balader dans les nombreux villages sans souffrir de la chaleur est un vrai bonheur, et si vous avez eu la merveilleuse idée de venir fin janvier/ début février, alors un des plus beaux spectacles de l’île vous est offert : la floraison des amandiers.

Quatre millions d’amandiers qui ornent l’île s’épanouissent simultanément dans un mélange de fleurs blanches et roses donnant la sensation d’une couverture neigeuse. L’histoire raconte qu’ils ont été plantés par un souverain maure de l’île qui voulait impressionner sa reine scandinave, nostalgique des hivers enneigés.

Avec souvent le Puig Mayor, point culminant de l’île à 1445 m, enneigé à cette époque de l’année, c’est un spectacle qu’il faut avoir vu au moins une fois quand on se dit amoureux de Majorque.

Un peu plus tard dans l’année vers le mois de mars, ce sont les orangers, allégés du poids de leurs fruits, qui fleurissent et inondent la campagne, et particulièrement la vallée de Soller, d’une senteur d’azahar.

Et dès que les orangers embaument l’île, on sait que l’hiver est fini, que les belles journées chaudes ne sont pas loin…

 

 

Crédits : vacancesespagne.fr, vueltamallorca.com, mesaventures.com, alamy.com

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano et plus récemment travaillé avec le cabinet MG PEP’S, spécialiste en hygiène alimentaire . Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Related Articles

Close
Close