Arriver à Majorque

Paul, un touriste à Majorque

IPS Inmo Majorque

2021 signe un renouveau pour Majorque, ainsi nous l’espérons … En ce mois d’août, le retour des touristes n’est plus une interrogation mais bien un fait.

Moins nombreux mais apparemment plus exigeants, nous sommes heureux de les accueillir de nouveau ! Dans la même lignée que nos portraits d’expats francophones, voici des portraits de touristes en visite à Majorque.

À travers nos questions, nous voulons savoir si votre séjour vous a plu, enchanté, émerveillé ou …déçu. Nous voulons la vérité et toute la vérité, pour participer à la mise en valeur de Majorque, comprendre ce que vous recherchez en venant visiter notre île et bien sûr faire mieux à chaque fois.

Nous avons la chance d’avoir une relation étroite et amicale avec le Conseil de Tourisme et des sports de Majorque. Une équipe sincèrement dédiée à améliorer l’offre touristique. Vos réponses seront, sans aucun doute, fort utiles pour cette mission !

Originaire de Lyon, la trentaine, Paul réside à Londres où il travaille dans la Tech. Il est venu passer une semaine ici, entre un séjour en Irlande et 2 semaines prévues de télétravail à Lisbonne avant de rentrer au Royaume-Uni en septembre.

Pourquoi avoir choisi Majorque ? Connaissiez-vous l’île avant de venir ?

Je ne connaissais pas l’île avant de venir même si j’en avais déjà entendu parler, bien sûr. Je savais que Majorque était synonyme de belles plages et de vacances ensoleillées mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Ma compagne étant majorquine, elle avait vraiment envie de me faire découvrir son île.. 

Avez-vous trouvé les infos pertinentes pour organiser votre séjour avant votre départ ?

J’ai cherché sur internet, en particulier sur instagram. J’ai aussi utilisé le site de la Piaf, notamment pour me renseigner sur la gastronomie de l’île (je suis fan de croquetas !)

Où et comment vous êtes-vous informé concernant les mesures sanitaires ?

J’ai fait des recherches sur Google. Le site de la compagnie aérienne (Ryanair) que j’ai utilisé était très complet.

Quel est votre avis sur les contrôles sanitaires à votre arrivée ?

Très efficaces, très rapides et très stricts (ce qui est appréciable et rassurant).

Quel type d’hébergement avez-vous choisi lors de votre séjour ?

Plusieurs types d’hébergements: chez l’habitant au départ (ce qui m’a permis de télétravailler tranquillement), puis un agroturismo dans le sud-est de l’île très typique avec un délicieux petit déjeuner majorquin, très accueillant et calme, Can Gaià à Porto Colom que je recommande chaudement. 

Ensuite un hôtel en bord de mer très bien placé dans le nord de l’île à la Colonia de Son Pere pour profiter de la proximité des plages et faire du paddle surf, notamment. Nous voulions varier les plaisirs et les hébergements.

Comment avez-vous trouvé l’accueil sur l’île ?  

L’accueil était très chaleureux. On sent que les majorquins sont habitués à recevoir des touristes. 

Qu’est-ce qui vous a agréablement surpris à Majorque ?  

J’ai adoré la diversité des paysages : plages de sable blanc, criques de rochers à l’eau cristalline, montagnes (je ne m’attendais pas du tout à ce que la Serra de Tramuntana soit aussi impressionnante !), petits villages pittoresques et villes très agréables pour un verre en fin de journée. 

J’ai particulièrement apprécié le coucher de soleil à Na Foradada, un must !

J’ai aussi adoré la gastronomie sur l’île, mais cela m’a moins surpris ! Je savais déjà que la cuisine espagnole était délicieuse. Très variée et appréciable !

Je n’ai pas vraiment fréquenté les coins touristiques et je n’ai pas eu du tout la sensation de tourisme de masse à laquelle parfois Majorque est rattachée. Il y a encore beaucoup de coins tranquilles, ce qui est super appréciable en plein mois d’août !

Un séjour plutôt farniente, culturel, gastronomique ou sportif ?

Un séjour très farniente, très gastronomique et un peu sportif (course à pied – un peu dans la douleur du soleil – paddle surf, beaucoup de nage).

J’ai aussi télétravaillé et j’ai pu allier plaisir et travail sans souci ! 

Conseillerez-vous Majorque comme destination ? Reviendrez-vous ?

Je conseillerai Majorque sans problème. Cela correspond à tout le monde, que l’on souhaite des vacances farniente, ou plus sportives (j’ai aperçu beaucoup de cyclistes), familiales, détente, gastronomiques et même culturelles.

Pour cette première fois, je dois dire que j’ai négligé l’aspect culturel mais j’ai remarqué beaucoup de musées, de maisons typiques, de villages historiques à visiter, ce sera pour la prochaine fois. Probablement au printemps quand la chaleur sera moins forte ou même en hiver pour la randonnée.

J’ai apprécié le fait qu’on puisse enchaîner matinée à la piscine, déjeuner dans un petit village, plage l’après-midi, et course à pied le soir avant un verre en terrasse à Palma : c’est très très complet ! 

Je reviendrai, bien sûr ! 

Coucher de soleil sur la Colonia de Son Pere

Quel sera votre plus beau souvenir de Majorque ? 

Les croquetas ! non, je rigole ! J’ai adoré le petit village de montagne Valldemossa, et son restaurant “Es Taller”, très très bon !

Nous avons passé une fin d’après-midi à Cala Na Clara, sublime! L’eau était incroyable et les vues spectaculaires. 

J’ai beaucoup apprécié les matinées farniente à l’hôtel et le calme de la vie méditerranéenne (pas de pression !)

Votre séjour a-t-il été à la hauteur de vos attentes ?  

J’ai adoré : le climat était top, je revenais d’une semaine en Irlande, magnifique pays, mais j’avais besoin de chaleur… Chaque jour a été différent avec ses nouveautés et découvertes agréables.

Un peu dommage de toujours devoir réserver les bons restaurants, mais on peut s’y attendre !

Avez-vous trouvé l’île sûre par rapport au Covid-19 ?

 L’île est très sûre et les majorquins sont très responsables. On se sent rassuré ! 

Dans quelle mesure la Piaf vous a été utile pour votre séjour ?

Extrêmement utile: notamment pour connaître de belles calas et être sûr des itinéraires !

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.