Infos utiles

La neige à Majorque, mythe ou réalité ?

Pour vous Majorque est un petit paradis fait de plages aux eaux turquoise sous un soleil radiant ? Pas faux, mais pas seulement ! Une bataille de boules de neige est tout aussi envisageable sur notre île méditerranéenne !

Dray & Partners
5/5 - (2 votes)

Il neige chaque hiver à Majorque. Le Puig Major, le sommet le plus élevé de la Serra de Tramuntana avec ses 1436 mètres d’altitude se teint de blanc chaque année. Les experts soulignent qu’il y neige en moyenne 14 jours par an. Parfois dès le mois de novembre comme en 2021, mais le plus souvent entre janvier et février.  

Le port de Palma sous la neige. Crédit : pinterest

Des cases de Neu au projet de funiculaire, la neige fait partie de la vie des majorquins

Au début du XVIIIe siècle, joan de S’Aigo, se rendait tous les hivers dans les sommets montagneux afin de ramasser la neige et de la stocker dans les cases de neu, les maisons de neige.

Les cases de neu étaient des constructions creusées dans le sol des montagnes de la Serra de Tramuntana. Elles servaient à stocker la neige qui tombait pendant l’hiver, afin de disposer de réserves de glace pour le printemps et le début de l’été sur l’île. Cette glace était utilisée pour fabriquer les pans de neu, les pains de neige.

Certains de ces pans de neu étaient vendus comme glace à usage domestique aux familles de toute l’île.

Au XXº siècle, Antoni Parietti, ingénieur en chef des voiries et travaux du conseil provincial, est déjà à l’origine de routes et de ponts sur l’île quand il imagine d’encourager les sports d’hiver à Majorque en installant un funiculaire depuis le sommet du Puig Major d’où la vue est impressionnante.

Le projet a été présenté en 1934 au théâtre principal de Palma, commencé en juin 1936 puis interrompu un mois plus tard du fait de la guerre civile. 

Actuellement il ne reste que la plate-forme du funiculaire, vestige d’un rêve inachevé.

Si la neige est donc habituelle dans l’ouest de l’île, elle est exceptionnelle dans les autres comarques. C’est pourquoi ces moments incroyables ont laissé des souvenirs indélébiles chez les habitants.

Le village de Valldemossa , un habitué de la neige. Crédit : diario de mallorca

1956,  S’any de se neu , l’année de la neige.

Une année qui reste inoubliable pour les Majorquins est 1956, avec des chutes de neige historiques qui ont duré des semaines. 

 L’île a été recouverte d’un manteau blanc pendant près d’un mois, particulièrement entre le 2 et le 20 février. Il a également neigé à Minorque, Ibiza et Formentera, où le phénomène est plus rare car les altitudes ne sont pas très élevées.

En cette année historique, appelée s’any de se neu , il a neigé dans toutes les communes de l’île, avec des températures extrêmes qui ont atteint 13,5 degrés en dessous de zéro à Lluc et des couches de neige de plus de 60 centimètres. 

Les amandiers et la Serra au loin Crédit : turismepetit.com

Les chutes de neige ont été causées par une masse d’air sibérien très froid qui a provoqué 3 épisodes : les 2 et 3, les 10, 11 et 12 et les 19 et 20. Au total, 7 jours de précipitations !

Dans la Serra de Tramuntana , entre 50 et 60 centimètres de neige se sont accumulés, à Pollença l’épaisseur de la couverture était de 15 centimètres et à Palma on a enregistré jusqu’à 5 centimètres.

 Février 2012, la dernière chute de neige spectaculaire

10 ans ont passé, mais tous ceux d’entre nous qui étaient là se souviennent encore de cette matinée incroyable du samedi 4 février 2012.

Les experts soulignent qu’il s’agit de la 2ème plus forte chute de neige de ces 50 dernières années. Une autre chute de neige notable avait eu lieu en 2005, mais avait duré à peine une journée.

Cala Blanca, Costa de la Calma le 4 février 2012 Crédit : Laurence Griffon

De nombreux villages de la Serra de Tramuntana ont été coupés du monde et le manteau blanc, dans des endroits comme le monastère de Lluc, a atteint 30 centimètres d’épaisseur. À Palma, à 9 heures du matin, on a enregistré jusqu’à 7 centimètres de neige aux points les plus élevés. Dans d’autres zones, comme le Paseo Marítimo, l’épaisseur des chutes de neige n’a pas dépassé 3 centimètres. Il a même neigé au niveau de la mer à Palma et à Calvià.   

La neige, la mer, une matinée incroyable ! Crédits : Laurence Griffon

Nous avons eu tout un week-end pour prendre des photos incroyables de nos jardins et de nos plages entièrement recouverts de neige ! 

Tous ces épisodes restent très rares, c’est pourquoi la neige continue toujours de fasciner les habitants de Majorque. Ils ne manquent pas de se précipiter dans les hauteurs de la Serra de Tramuntana quand les flocons commencent à s’accumuler, créant un phénomène tout aussi connu ici, les embouteillages de la neige !

Crédits : Ultima Hora, Diario de Mallorca

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page