Guide VoyageurInfos utiles

Se faire soigner à Majorque quand on est vacancier

En matière sanitaire, Majorque est particulièrement bien servie. Elle dispose, en effet, de pas moins de 11 centres hospitaliers publics et privés, répartis entre ses principales villes (Palma, Inca, Manacor, Alcúdia et Muro). À ceux-ci s’ajoutent les Centres de santé (PAC) et Centres d’urgence, présents dans la plupart des quartiers des villes importantes, ainsi que dans les villages. Les plages les plus fréquentées disposent également de Postes de secours et Services d’urgence.

Un total de 9.000 professionnels, des équipements modernes et fiables et des traitements moins onéreux que dans la plupart des pays du monde, font d’elle une destination de plus en plus encline au tourisme de santé.

Voilà pour la théorie mais, en pratique, comment se faire soigner à Majorque ? De quoi doit-on se munir pour être pris en charge ? Doit-on payer sur place ? Se faire rembourser à posteriori ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans cet article…

 

Si vous êtes vacancier…

En tant que citoyen européen, si vous tombez malade alors que vous séjournez temporairement dans un autre pays de l’Union européenne, vous avez le droit de recevoir les soins qui ne peuvent pas attendre votre retour dans votre pays d’origine. Vous bénéficiez des mêmes droits en matière de soins que les personnes assurées dans le pays concerné.

Cependant, pour témoigner que vous êtes assuré dans l’un des pays de l’UE, pensez à demander votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moins un mois avant votre départ auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie. Les prestations seront servies dans les mêmes conditions que celles prévues pour les assurés espagnols, ce qui vous permettra d’accéder aux soins dans les centres publics de santé en Espagne sans avoir à avancer les frais.

Cette carte est individuelle (les enfants doivent posséder la leur), nominative, gratuite et valable deux ans.

Si vous ne l’avez pas, les soins ne peuvent pas vous être refusés, mais vous devrez faire l’avance des frais et présenter les factures acquittées à votre Caisse Française d’Assurance Maladie. Celle-ci examinera la demande de remboursement sur la base des barèmes français, sans que le montant du remboursement puisse excéder le montant des dépenses engagées. Sont concernés les soins hospitaliers et les soins non hospitaliers, qu’ils aient été dispensés dans le secteur public ou privé. La caisse s’assurera notamment que les conditions prévues par la réglementation française sont respectées, comme, par exemple, la présentation obligatoire d’une prescription médicale. Elle procèdera ensuite, le cas échéant, au remboursement sur la base des tarifs applicables.

Sources / Liens utiles :

Et si vous êtes résident à Majorque découvrez comment se faire soigner quand ont est résident.

Audrey Delsaux

Titulaire d'une maîtrise LLCE Espagnol et d'un master Métiers de la Traduction à l'Université de Provence, j'ai toujours été passionnée de langues et de littérature. La profession de traductrice-relectrice m'est donc vite apparue comme une évidence et s'est concrétisée avec la création de mon agence, Mots Ensemble. J'aime le défi qui se cache derrière chaque traduction, cette recherche du terme parfait, du style consacré, cette danse entre anglais, espagnol et français, mes langues de travail... J'ai quitté ma Marseille natale pour rejoindre Majorque par amour, il y a onze ans déjà. Comme la plupart de ses visiteurs, j'ai immédiatement été conquise par cette île aux paysages aussi contrastés que magnifiques, sa culture, ses traditions, ses gens… L'endroit idéal pour poser ses bagages et commencer une nouvelle vie…

Related Articles

Close
Close