Plages

Cala Tuent à Majorque

A mi-chemin entre Sóller et Pollença, Cala Tuent, moins connue que Sa Calobra, est pourtant une crique magnifique et atypique, qui vaut vraiment le détour.

Une Crique au cœur de la Serra de Tramuntana

A l’ombre du Puig Major(1,445 mètres), sommet le plus élevé de toutes les îles des Baléares, Cala Tuent est une entrée de mer en forme de croissant, au cœur de la Serra de Tramuntana.  Longue d’environ 100 mètres, elle offre un spectacle magique entre terre et mer.

Ses eaux cristallines invitent à la baignade, tandis que vos yeux seront enchantés par le paysage environnant.  Les falaises, couvertes d’une forêt de pins, surplombent en effet la plage, et au fond de la crique, apparaît une petite oliveraie, au milieu de laquelle trône une maison traditionnelle.

cala-tuent-vue ciel

Sur la plage, recouverte en première ligne de sable, puis de galets et gravier, vous pourrez observer une petite maison typique, dont le propriétaire ouvre parfois les portes pour un barbecue à partager.

Cala Tuent, au même titre que Sa Calobra, dépend de la municipalité d’Escorca, dont les paysages escarpés et incroyables expliquent à eux seuls sa faible densité.  Exposée aux vents de nord-ouest et nord-est, la crique est peu propice au mouillage de bateaux.

Une excursion unique

Que vous y alliez à pied, à vélo, en bateau ou en voiture, les chemins qui mènent à Cala Tuent sont autant de merveilles à découvrir. Si vous optez pour la voiture, préparez-vous à affronter des routes sinueuses, dont la difficulté sera récompensée par des points de vue uniques.

Au départ de Sóller, prenez la direction de Sa Calobra et bifurquez à gauche au bout d’une dizaine de kilomètres. Après avoir parcouru 4 km, arrêtez-vous à l’Ermita de Sant Llorenç (Chapelle de Saint Laurent), petite église médiévale dominant la côte ; puis arrivez dans la Crique.

cala-tuent-sa-costera

La randonnée de Sa Costera, au départ de Sòller, est une des plus belles excursions pédestres de l’île. Vous emprunterez des chemins jalonnés d’oliviers centenaires, de sources, de tours de guet et d’anciennes demeures majorquines. Il s’agit, en effet, de l’ancienne voie de communication entre Sóller et Sa Calobra.

Vous pourrez également y admirer la Source des Vergers, dont le débit est le plus important de l’île. Si vous souhaitez y accéder par la mer, des bateaux ferry s’y arrêtent depuis Sóller. En revanche, aucun autre transport en commun n’y mène directement.

Un environnement menacé

Outre l’incendie qui a ravagé 50 hectares de forêt de pins en juillet 2019, suite à une série d’éclairs, Cala Tuent est sujette aux préoccupations écologiques. En mars 2019, l’organisation  GOB, les Amis de la Terre et Tramuntana XXI, ont alarmé les autorités sur la détérioration de la crique.

En effet, ils ont dénoncé les pratiques irresponsables des touristes, tels que les amas de déchets, les fêtes improvisées et les feux d’artifices, qui dégradent le site. Ils ont demandé l’autorisation d’ouvrir un bar sur la plage afin de réguler ces pratiques, elle leur a été refusée.

cala-tuent-crique

Malgré cela, l’absence de sports nautiques sur la plage permet de limiter la pollution et en fait également un des meilleurs sites de plongée. Notamment au pied du Morro des Forrat, sous la falaise de 107 m à la verticalité presque effrayante.

A l’ombre de la Tour des Forat, vous pourrez « snorkler » au milieu de blocs rocheux impressionnants, de cavernes et observer la faune sous-marine, telle que d’énormes poulpes ou des étoiles de mer.

Vous l’aurez compris, l’apparent charme désuet de Cala Tuent cache en fait des trésors insoupçonnés …

Sources: platgesdebalears.com, beach-inspector.com, viagallica.com, diariodemallorca.es, bttersmallorca.com

Tags

Bénédicte Lefeuvre

Quand en mai 2014, mon compagnon et moi-même posons, pour la première fois, nos valises à Majorque, c’est le coup de foudre absolu. « L’Île au calme » nous a totalement envoutés : sa douceur de vivre, ses paysages à couper le souffle, son ambiance unique … La devise, « la vie est plus douce au soleil » a alors trouvé tout sons sens, et j’ai eu envie de la partager. Titulaire d’une maîtrise de Lettres Modernes et d’un Master en Stratégie de la Formation, j’ai eu la chance d’encadrer et d’accompagner des jeunes en alternance. Ensuite, après une dizaine d’années passées à organiser et gérer des réceptions privées ou professionnelles, des mariages ou encore de l’évènementiel dans ma belle région Bretagne, j’ai eu envie de faire un pari fou : faire partager ce coup de cœur en mettant mon savoir-faire au service des touristes français à Majorque et j’ai créé La Conciergerie de Palma. Dans cette même vision de partage, écrire pour la Piaf s’est présentée comme une évidence.

Related Articles

Close
Close

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.