Guide VoyageurProduits et Traditions

Les Rois, ou l’équivalent espagnol du Père Noël

Tandis que dans les autres pays de tradition chrétienne, les fêtes prennent généralement fin avec la nouvelle année, elles arrivent en Espagne à leur paroxysme avec l’Épiphanie.

En effet, bien que la figure du Père Noël soit aussi très présente ici à l’époque des fêtes, ça n’est pas lui qui reçoit les lettres des petits Espagnols et les couvre de cadeaux mais les Rois…

Retour sur une tradition qui démontre, une fois de plus, que Spain is different

Une tradition fidèle à l’histoire chrétienne

L’Espagne est, en ce sens, beaucoup plus fidèle à l’histoire chrétienne que les autres pays fêtant Noël, puisque les enfants reçoivent leurs cadeaux des mains des Rois Mages, Melchior, Gaspard et Balthazar, qui auraient rendu visite à la vierge Marie et l’enfant Jésus à la naissance de ce dernier, pour lui offrir de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

La remise de cadeaux aux enfants est donc le symbole de ce don fait par les Rois à l’enfant Jésus.

La nuit des Rois

Le 5 janvier au soir, on célèbre partout en Espagne la Cabalgata de Reyes. Les Espagnols se rassemblent dans les rues principales de leur ville pour assister à l’arrivée des Rois qui défilent, suivis d’un impressionnant cortège, et lancent des bonbons aux enfants émerveillés et impatients.

De retour à la maison, avant d’aller se coucher, ceux-ci laissent trois verres de lait et des biscuits près de la crèche ou de l’arbre pour les Rois, et de l’eau pour leurs chameaux. Ils déposent aussi une paire de chaussures au pied de l’arbre dans l’espoir de les retrouver le lendemain matin couvertes de cadeaux.

À leur réveil, les enfants sages y trouveront des présents et les moins sages, du charbon…

L’Épiphanie

Le 6 janvier, jour de l’Épiphanie, les Espagnols font généralement la tournée des maisons de leurs proches pour échanger leurs cadeaux, et savourer ensemble le Roscón de Reyes, équivalent de notre Gâteau des Rois, nature ou fourré.

La tradition veut que le plus jeune de la famille se cache sous la table et attribue, les yeux fermés, chaque part de Roscón à la personne de son choix. Celui qui trouvera le sujet sera le roi, tandis que celui qui trouvera la fève devra payer le gâteau.

L’Épiphanie marque officiellement la fin des fêtes de Noël en Espagne.

Dilemme entre tradition et commodité

Certaines familles espagnoles ont choisi de troquer les Rois contre le Père Noël, en instaurant la remise des cadeaux la nuit de Noël au lieu de la nuit de l’Épiphanie, ou de la répartir entre les deux. Un seul motif à cela : permettre aux enfants de profiter davantage de leurs cadeaux avant la rentrée, qui se situe généralement autour du 8 janvier.

Elles ne représentent, cependant, qu’une faible minorité. L’Espagne est une terre de traditions et face à Gaspard, Melchior et Balthazar, notre cher Père Noël, tout rondouillard qu’il est, est encore bien loin de faire le poids…

Consultez le parcours et les horaires de la Cabalgata de Reyes de Palma 2018

 

Crédits : Dream Alcalá, Diario de Mallorca, Europa Press, Guía del Ocio

Audrey Delsaux

Titulaire d'une maîtrise LLCE Espagnol et d'un master Métiers de la Traduction à l'Université de Provence, j'ai toujours été passionnée de langues et de littérature. La profession de traductrice-relectrice m'est donc vite apparue comme une évidence et s'est concrétisée avec la création de mon agence, Mots Ensemble. J'aime le défi qui se cache derrière chaque traduction, cette recherche du terme parfait, du style consacré, cette danse entre anglais, espagnol et français, mes langues de travail... J'ai quitté ma Marseille natale pour rejoindre Majorque par amour, il y a onze ans déjà. Comme la plupart de ses visiteurs, j'ai immédiatement été conquise par cette île aux paysages aussi contrastés que magnifiques, sa culture, ses traditions, ses gens… L'endroit idéal pour poser ses bagages et commencer une nouvelle vie…

Related Articles

Close
Close