Randonnées et excursions

Une excursion au phare de S’Estalella

Une courte promenade au fil de l'eau à l'écart des sentiers touristiques.

Dray & Partners
5/5 - (4 votes)

Depuis S’estanyol de Migjorn au sud de Palma, un sentier longe le littoral côtier jusqu’à Cala Pi.
La côte est sauvage, elle accueille des phares, des anciennes tours de défense, des maisons de pêcheurs

Loin de la foule, nous vous proposons cette courte excursion circulaire empruntant une partie du sentier côtier. Long de 2,5 km, et permettant de se baigner à plusieurs endroits, cet itinéraire est accessible au plus inexprimentés des randonneurs.

CARTE

Carte générale randonnée au phare de s’Estalella – Crédit : Emilie Jehanno – Canva

LES POINTS FORTS DE LA RANDONNÉE

La Cala Es Racó de S’Arena

La plage Es Racó de S’Arena marque le début de l’excursion. Peu connue et peu fréquentée, c’est une plage paisible qui donne sur l’ilot de s’Estanyol.
Quelques habitués du village de s’Estanyol viennent se poser sur ses rochers immergés pour se rafraichir.

Plage
Plage Es Racó de S’Arena – Crédit : Emilie Jehanno

Souvent recouverte d’algues, elle a pour avantage d’être sauvage. En suivant le bord de mer, et le chemin de randonnée, vous trouverez entre des avancées rocheuses de belles petites zones de sable à l’eau transparente. Parfaites pour une baignade.

La commune de Llucmajor dont dépend le village, a aménagé et balisé ce chemin côtier jusqu’à la commune de Vallgornera.
L’itinéraire que nous vous proposons emprunte une partie de ce chemin et revient par les terres, à travers la végétation.

Les escars et les maisons de pêcheurs

L’origine de ce village tient à 9 cabanes de pêcheurs recensées dans les années 1880. Puis dans les années 1900 des résidences secondaires construites par de riches familles de Llucmajor viennent amorcer la construction de l’urbanisation.

Le long de l’excursion vous apercevrez ces maisons de pêcheurs isolées sur la côte. Aujourd’hui elles sont en partie rénovées et disponibles à la location. Au bord de l’eau, avec pour seul horizon la Méditerranée, elles ajoutent du charme à cet itinéraire. Au pied de certaines, se trouve des escars, des garages à bateaux artisanaux typiques à Majorque.

Bateaux escar
Bateaux sur l’embarcadère de s’Estalella et l’escar d’en Giqueta – Crédit : Emilie Jehanno

Le premier escar appelé « escar de s’Estalella » est visible depuis le départ, sur la plage Es Racó. Le deuxième escar, celui « d’en Giqueta » constitue une halte parfaite juste avant de rejoindre le phare.

À la pointe, le phare de S’Estalella

Au bout de la pointe, le phare de S’estalella, rayé noir et blanc se dresse sur la côte. C’est un phare assez moderne qui date des années 1950. Son fonctionnement est automatique ce qui explique l’absence d’habitation autour pour le gardien.

tour phare
Tour et phare de s’Estalella – Crédit : Emilie Jehanno

Derrière lui, sur le plateau rocheux, le paysage est constitué de quelques anciennes maisons de pêcheurs entourées d’une végétation rase et de buissons secs pliés par le vent.

Au fur et à mesure que l’on s’éloigne du phare, on aperçoit à 1 km de là, une ancienne tour de défense côtière. La Torre de S’Estalella. Construite en 1577, elle servait à protéger les côtes majorquines des envahisseurs. Si vous voulez rallonger un peu la randonnée, le chemin continue jusqu’à elle.
Comptez deux kilomètres supplémentaires pour l’aller retour.

Retour dans la pinède

À mi-chemin entre le phare et la tour, des chemins retours s’enfoncent dans la forêt de pins. Enfin un peu d’ombre. Les chemins bordés d’arbres sont agréables et animés par le fort bruit des grillons.

Une fois la forêt traversée et un passage trouvé dans un mur délimitant une propriété, vous voilà de retour sur la plage de départ. Un moment parfait pour une baignade.

Plage Es Raco de s’Arena et l’embarcadère de s’Estalella – Crédit : Emilie Jehanno

ITINERAIRE PAS À PAS

Laissez vous porter le long de cette randonnée grâce à notre itinéraire en image.

carte pas à pas
Itinéraire pas à pas en images – Crédit : Emilie Jehanno – Canva

Nous vous souhaitons une bonne découverte!
¡Vamos a tomar el aire fresco!

Source : visitllucmajor, caminandopormallorca, ca.wikipedia

Emilie Jehanno

Je suis arrivée à Majorque en 2021 accompagnée de ma famille. Après 5 années passées à Paris, c’est un bonheur de s’installer à Palma. Le nom de cette ville annonce déjà le soleil. Ingénieure Génie Civil de formation, à mon arrivée sur l’île, j'ai mis cette profession de côté afin de m’ouvrir à d’autres perspectives : faire de la photographie, apprendre l'espagnol, et découvrir l'île. Au fil de mes voyages, j’ai affiné mon regard photographique et j’ai pris beaucoup de plaisir à partager mes clichés en ligne. Majorque est une île variée, riche culturellement et avec des paysages qui me surprennent encore. L’envie de photographier cette île et de partager mes découvertes ont fait naître le souhait de collaborer avec la PIAF.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page