Randonnées et excursions

Les plus beaux phares de Majorque

Majorque par sa situation stratégique en Méditerranée et comme passage de nombreuses routes maritimes millénaires, possède 14 des plus beaux phares d’Europe, certains parmi les plus anciens au monde, considérés comme d’authentiques merveilles du patrimoine historique et culturel.

Nous vous emmenons à la découverte des 8 phares les plus spectaculaires de l’île accessibles au public, à pied, à vélo ou même en voiture.

Ouvrez grands les yeux devant ce littoral d’une beauté et d’une diversité inénarrables : des falaises escarpées, des dunes sauvages, des calanques vierges, des paysages montagneux époustouflants et toujours en toile de fond la mer à perte de vue.

Le Phare de Cala Figuera

Situé à une extrémité de la baie de Palma, ce joli phare dont la tour mesure 22 m est construit en 1860. En 1917, pendant la première guerre mondiale une batterie de canons est installée à proximité pour assurer la défense de Palma en cas d’attaque par la mer.

Les vents très forts du sud-ouest produisent des vagues impressionnantes qui peuvent atteindre le bâtiment, de nombreux naufragés ont été secourus sur cette côte par les gardiens du phare.  

Le phare de Cala Figuera (crédit flickr)

Le Phare de Porto Colom ou Punta de ses Crestes

Porto Colom sur la côte sud-est de Majorque est un lieu magique : un petit port de pêche pittoresque, des maisons typiques colorées et un environnement naturel préservé.

Le phare de la Punta de Ses Crestes (photo de couverture) est l’un des plus caractéristiques de l’île, une grande tour blanche zébrée de bandes noires, haute de 25 m et adossée à une maison au toit de tuiles rouges.

Construit en 1863, à 42 m du niveau de la mer, sur les falaises grises de Sa Punta sculptées par les vagues, le panorama s’étend de Porto Colom au village de Felanitx.

Ce phare a été le témoin de nombreux naufrages au XIXème siècle, malgré les efforts des gardiens qui pour sauver les navires en difficulté accrochaient un drapeau blanc et sonnaient la corne de brume pour prévenir les gardes côtes.

Le Phare de Capdepera

Le Phare de Capdepera se situe près du village du même nom dans la région la plus orientale de Majorque qui séduit chaque visiteur par ses magnifiques paysages naturels, ses petites calanques et un patrimoine archéologique et historique de très grande valeur.

Construit en 1861 sur ordre de la Reine Isabelle II, il est perché à 76m au-dessus du niveau de la mer comme un balcon marin escarpé offrant des vues imprenables. L’accès est très facile par la route asphaltée qui vous amène jusqu’à la grille.

Phare de Capdepera au coucher du soleil (crédit mallorca365)

Le célèbre chanteur/compositeur catalan Joan Manuel Serrat y fait référence dans une de ses chansons les plus connues « Cada loco con su tema »

Le Phare del Cap de Ses Salines

Toujours sur la municipalité de Santanyi se trouve le phare le plus méridional de Majorque inauguré le 31 août 1863. Une jolie tour de 17m et une maison blanche nichées dans la réserve naturelle de Ses Salines qui vous permet une belle balade à pied pour y accéder.

Son premier système d’éclairage : un catadioptre de 300 mm de diamètre fut fourni par la fabrique française de Henry Lepaute. En 1983, il est le premier phare d’Espagne à être équipé de panneaux photovoltaïques et à fonctionner à l’énergie solaire.

Ses Salines un observatoire marin (crédit farsbalears)

Depuis 2003, le phare sert d’observatoire pour l’Institut Méditerranéen de Recherches Avancées qui étudie les écosystèmes côtiers de cette zone vierge et protégée du littoral majorquin, classée comme réserve marine.

Le Phare de Formentor

A l’extrême nord de l’île, sur la péninsule de Formentor au cœur des paysages à couper le souffle de la Serra de Tramuntana, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO,se trouve le phare de Formentor inauguré en 1863 après 6 années de travaux rendus très compliqués par sa situation géographique.

Le Cap de Formentor est un des lieux les plus impressionnants et magiques de Majorque, pour l’atteindre à partir du port de Pollença, vous devez parcourir un trajet de 14 Km de montagne sur des routes sinueuses aux vues époustouflantes.

Le phare de Formentor, un lieu magique (crédit Diari Balear)

La tour du phare haute de 22 m et perchée à 210 m au-dessus du niveau de la mer, est une des plus élevées d’Espagne. Les jours lumineux, lorsque l’horizon est clair, vous apercevez les contours de l’île de Minorque.

Le bar/restaurant installé dans la maison du phare vous permet de déguster des plats typiquement majorquins. Pour préserver cet espace naturel unique, l’accès au phare est réglementé en haute saison et n’est pas accessible en voiture pour les particuliers.

Le Phare de Alcanada (Aucanada)

Une petite île près d’Alcúdia abrite ce phare et sa maison de 1861, dans laquelle ont vécu pendant plus d’un siècle le gardien et sa famille. Le phare était approvisionné 2 fois par semaine cependant en cas de besoin urgent le gardien hissait un drapeau blanc pour le signaler.  

Alcanada, le phare sur une île (crédit questheroes)

L’île se trouve à 150 m de la plage d’Alcanada, séparées par un petit canal marin peu profond, elle est donc facilement accessible à la nage mais malgré tout il faut être attentifs aux courants marins.

Le Phare del Cap Gros – La Muleta

Depuis 1842, il domine la mer du haut de sa falaise de 120m d’altitude et offre un panorama splendide sur le Port de Sóller tout proche. La tour de 22m divisées en 5 modules est unique aux Baléares car son diamètre se rétrécit au fur et à mesure de l’ascension. Toujours en fonctionnement aujourd’hui, c’est un des 2 phares de Sóller.

Les 2 phares du Port de Sóller (crédit wildbirdscollective)

Le Phare de la Creu de Sóller (de la Croix de Sóller) et le vieux phare

A cet endroit se trouve 2 phares très proches, le plus ancien date de 1864 et est construit juste au bord de la falaise. Pendant les grandes tempêtes des vagues puissantes s’élevaient à plus de 30 m et s’abattaient sur le phare.

Le bâtiment était secoué de grands tremblements qui mettaient en danger le gardien et sa famille. En 1923, le 2ème phare est construit à distance du premier, il n’est mis en service qu’en 1944.

Vous pouvez y accéder depuis le Port de Sóller après une agréable balade à pieds de 30 minutes.

Tags

Related Articles

Close
Close

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.