Randonnées et excursions

Port d’es Canonge, la Majorque sauvage

Une excursion inoubliable dans un environnement naturel exceptionnel et préservé de l'île

IPS INMO ips inmo majorque

Imaginez une calanque de galets, sauvage, intacte, nichée aux pieds de la Serra de Tramuntana, encerclée par des falaises abruptes, les rochers et la terre des montagnes d’un rouge intense et des bosquets de pins, d’oliviers, de chênes… puis à l’horizon, la mer à perte de vue !

Vous êtes à Port d’es Canonge, un des petits ports naturels les plus charmants de la Serra, un lieu idyllique et unique réservé aux initiés, situé sur la côte de Banyalbufar à 12 km du joli village d’Esporles et à 28 km de Palma.

L’arrivée à Port d’es Canonge est une récompense, car pour la descente vous devez emprunter sur 6 km, une route de montagne sinueuse et étroite (virages à 180°) et ne surtout pas vous laisser distraire par les paysages spectaculaires qui vous entourent…

Sur la plage, en toile de fond des « escars » pittoresques avec leurs rampes, ces jolies cabanes de pêcheurs traditionnelles abritent toujours des barques colorées que les pêcheurs glissent lentement jusqu’à la mer.

Les barques colorées (crédit Joana Leal)

Port d’es Canonge est aussi un paradis pour les amateurs et les passionnés de snorkeling, la flore et la faune sous-marines préservées regorgent de poissons et vous donnent la sensation de nager dans un aquarium grandeur nature.

L’ambiance est calme et reposante car la calanque est fréquentée uniquement par les familles du petit village construit dans les années 50 autour des maisons de pêcheurs séculaires, vous pourrez vous y stationner facilement et gratuitement.

Et pour les amateurs de gastronomie locale, les 2 restaurants à proximité de la plage proposent une cuisine majorquine à base des meilleures produits frais, des paellas, des plats de poissons et de fruits de mer pêchés le matin même.  

Un coucher de soleil à Port d’es Canonge (crédit Miriám Corrochano)

Petit conseil, prolongez votre excursion jusqu’à la tombée de la nuit pour vivre un moment inoubliable et éblouissant, installez-vous confortablement, sortez vos appareils photos et tenez-vous prêt à admirer l’un des plus beaux couchers de soleil de l’île, une explosion de couleurs flamboyantes jusqu’à la disparition de l’astre dans la mer…

Port d’es Canonge à pied, une superbe excursion

Le chemin de « Sa Volta des General » (le tour des généraux en majorquin) unit le village pittoresque de Banyalbufar à Port d’es Canonge, en 1 heure de marche. Cette randonnée balisée est facile et accessible à tous, même aux enfants, à la seule condition de s’équiper de chaussures adaptées.

Vous pouvez la réaliser même en plein été, car les pins et les chênaies vous protègent de leurs ombres bienfaisantes sur une grande partie du trajet.

Des paysages sublimes (crédit Joana Leal)

Cette magnifique balade commence à l’entrée de Banyalbufar, sur un chemin large de terre et de pierres, pavé à certains endroits et en pente douce.

Au début de la descente soyez attentifs, vous distinguerez à votre gauche au loin sur la côte découpée, la silhouette remarquable de Na Foradada.

Tout au long du parcours, vous serez sans aucun doute éblouis par les paysages grandioses, les vues à couper le souffle sur la mer et les formations géologiques gigantesques de pierre rouge du littoral de la Serra de Tramuntana, classée au Patrimoine mondial par l’Unesco.

Le patrimoine historique des montagnes

Des curiosités historiques vous attendent sur la route, les vestiges de 2 métiers oubliés de l’île, exercés pendant des siècles dans les montagnes, au printemps et en été.

Une maison de charbonniers ronde en pierres sèches et son four muni d’une cheminée (sitja), construit en pierre et en terre rouge et destiné à la transformation du bois des chênaies en charbon.

Sur la route l’histoire de l’île (crédit serradetramuntana.net)

Mais aussi un four à chaux, une construction circulaire dans un trou profond, entourée d’un mur épais de pierre sèche et édifiée à flanc de montagne pour éviter l’accumulation d’eau de pluie.

L’abondance de pierre calcaire dans la Serra permettait une activité économique lucrative, l’extraction de la chaux utilisée pour l’hygiène, la construction, la désinfection et même en médecine.

A la fin de la randonnée, à une centaine de mètre de votre destination, vous arrivez sur une plage de rochers et de galets totalement sauvage « Son Bunyola ».

Prenez un peu de temps pour observer les pierres rouges et rugueuses, des fragments de grès millénaires, avec un peu de chance vous découvrirez peut-être le fossile d’un petit saurien antérieur aux dinosaures…

Sources : www. paraisobalear.com , www.Turismepetit.com

Tags

Joana Leal

Je suis née entre 2 cultures radicalement différentes qui m’apportent une vraie richesse, grâce à une maman belge voyageuse qui découvre l’île dans les années 60 et rencontre un charmant majorquin, l’amour de sa vie. Toutes les vacances de mon enfance ont le goût salé de la mer, le chant des grillons dans les pinèdes et le bonheur de retrouver ma tatita (grand-mère) les cousins et les cousines dans les grandes fêtes de San Jaime. Mon métier de Responsable Communication et Evénements, d’abord dans une radio belge et ensuite pour Mons, ma belle ville culturelle et chargée d’histoire, m’a toujours passionné. Mais le gris du ciel devenait de plus en plus pesant et comme une évidence, je savais où trouver la lumière ! Depuis un an j’ai posé mes valises… je retrouve mes racines et vis enfin mon grand amour et ma passion pour Majorque !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.