Randonnées et excursions

Excursion de s’Estanyol à la Vallgornera

Une balade qui relie les villages côtiers de s’Estanyol et la Vallgornera entre paysages éblouissants et histoires passionnantes de Majorque.

IPS Inmo Majorque

Un des plus jolis itinéraires de randonnée dans la municipalité de Llucmajor, au sud-ouest de Majorque.

Sur le chemin vous découvrirez le phare et la tour de s’Estalella, ainsi qu’un ensemble pittoresque et charmant de cabanes de pêcheurs.

Le village de s’Estanyol de Migjorn est le point de départ de cette excursion, il a conservé son ambiance locale conviviale avec son port de plaisance et de pêche, ses petits bars et restaurants typiques.

En arrivant de Llucmajor, dirigez-vous vers la première ligne de mer et tournez à droite pour garer votre véhicule au bout de la Via de la Mediterrània juste avant le début du chemin de terre.

Direction la Tour de s’Estalella

Dès le début de la marche sur la piste de terre, un panneau nous indique la direction de Cala Pi et la Vallgornera.

Car il y a quelques années, la Mairie de Llucmajor a pris l’excellente initiative de baliser plusieurs sentiers recommandés sur la municipalité, pour les amateurs de randonnées et de belles balades.

Vous découvrez et traversez d’abord, la crique d’Es Racó de S’Arena, une jolie plage de sable et de rochers, bordée de pinèdes, elle est tranquille et méconnue.

Au bout de la crique, le chemin nous mène au bord de la mer par une étroite étendue de sable et pas très loin, vous trouvez facilement le panneau de bois indiquant la direction du phare.

Juste à côté en bordure de plage, caché par des pins, se trouve un « bunker » qui abritait des mitrailleuses, triste vestige de la guerre civile espagnole.

Un ancien village de pêcheur (crédit Joana Leal)

Vous arrivez alors à la Punta de s’Estalella où se nichent des « escars » les abris typiques des bateaux de pêche et une petite jetée ou repose des barques.

Un village de pêcheurs

Dans cette zone dunaire en bord de mer, se trouvent un des éléments ethnologiques les plus intéressants de cette excursion pittoresque : les cabanes de pêcheurs.

Profitant du port naturel et de l’agrément des seigneurs de la Finca de s’Estalella au XIIIème siècle, ces maisonnettes charmantes constituent le village d’origine installé lors de la construction de la Tour de s’Estalella.

Ce village reste actif jusqu’à la construction de s’Estanyol au début du XXème siècle, à cette époque il commence à décliner au profit de la nouvelle population.

Les cabanes de pêcheur (crédit s’Estalella)

Les attaques constantes des pirates sur les côtes rendaient difficile l’installation dans les zones côtières, s’Estalella est un exemple presque unique de village de pêcheurs du XVIème siècle au sud de l’île.

Il a  été reconnu comme Bien d’Intérêt Culturel par le Consell de Majorque et aujourd’hui ces coquettes maisons de pêcheurs sont devenues des logements touristiques au charme et aux vues uniques.

Le Phare de s’Estalella

Depuis les maisonnettes, suivez le chemin rocheux qui longe la mer jusqu’au phare de s’Estalella.

Il s’agit d’un bel exemple de phares construits dans la seconde moitié du XXème siècle et qui fonctionnent déjà sans nécessité de gardiens de phare pour contrôler l’éclairage.

C’est pourquoi il ne possède pas de maison annexe comme c’est le cas dans la plupart des phares de l’île.

A partir de là, l’excursion continue en longeant le littoral et vous apercevez déjà au loin la tour de défense.

Cette zone de Majorque, dans un environnement naturel de toute beauté, est préservée du tourisme de masse.

Les petites calas vierges se succèdent sur la route (crédit Joana Leal)

A chaque pas se succèdent les jolis paysages marins, les pinèdes, les petites criques aux eaux turquoise et cristallines avec toujours en toile de fond l’île de Cabrera.

La Tour de s’Estalella

Continuez sur le même chemin pendant encore 15 minutes, vous atteindrez alors la tour de défense de s’Estalella située stratégiquement à mi-chemin de Cala Pi pour être connectée précisément à la tour située sur les falaises de cette crique.

Edifiée en 1577, elle est très bien conservée grâce à une restauration réalisée à la fin du siècle dernier par la mairie de Llucmajor.

Comme les autres tours de guet de l’île, sa fonction était de protéger et d’alerter de la présence de pirates comme Barberousse et de corsaires près des côtes majorquines.

La tour de défense (crédit Joana Leal)

A proximité de la tour, vous pouvez aussi découvrir une petite grotte dans la roche en bord de mer appelée grotte de s’Estalella o de sa Torre.

Ensuite l’excursion se prolonge sur environ 3 km jusqu’à la Vallgornera, sur le dernier tronçon les falaises gagnent en hauteur et vous offrent des paysages éblouissants et spectaculaire sur la côte.

Pour le retour, rien de plus simple, faites demi-tour et rejoignez s’Estanyol par le même chemin.

Données pratiques

Distance : environ 9km aller-retour.

Durée : 2h et plus si vous emportez un pique-nique et vos maillots de bain.

Difficulté : très facile.

Se rendre à s’Estanyol

En voiture depuis Palma, la durée du trajet est d’environ 34 min (41,9 km) via la Ma-19 et la Ma-6015.

En bus empruntez la ligne 518 direction Sa Rapita/Campos, pour un trajet de 2h et un coût de 8€.

Sources : visit Llucmajor, Wiki

Joana Leal

Je suis née entre 2 cultures radicalement différentes qui m’apportent une vraie richesse, grâce à une maman belge voyageuse qui découvre l’île dans les années 60 et rencontre un charmant majorquin, l’amour de sa vie. Toutes les vacances de mon enfance ont le goût salé de la mer, le chant des grillons dans les pinèdes et le bonheur de retrouver ma tatita (grand-mère) les cousins et les cousines dans les grandes fêtes de San Jaime. Mon métier de Responsable Communication et Evénements, d’abord dans une radio belge et ensuite pour Mons, ma belle ville culturelle et chargée d’histoire, m’a toujours passionné. Mais le gris du ciel devenait de plus en plus pesant et comme une évidence, je savais où trouver la lumière ! Depuis un an j’ai posé mes valises… je retrouve mes racines et vis enfin mon grand amour et ma passion pour Majorque !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.