Randonnées et excursions

La via verde Manacor-Artá à Majorque

À l’est de Majorque, entre Manacor, capitale dynamique du Llevant, et Artá, bordée par le parc naturel de la Península del Llevant, se déploie ce chemin de 29 km réservé uniquement aux cyclistes et aux randonneurs.

Dray & Partners
5/5 - (3 votes)

Vía verde est une marque déposée par la Fundación de los Ferrocarriles Españoles (FFE) en 1994, dont l’utilisation est limitée aux itinéraires qui passent sur d’anciennes voies ferrées.

En 1998 a été créée en Belgique l’association des voies vertes, European Greenways Association EGWA dont font partie près de 50 organisations de 16 pays.  

Vía Verde, un concept original et écologique

Le concept de Vía Verde inclut non seulement l’aménagement du tracé ferroviaire mais aussi la réhabilitation de plus d’une centaine d’anciennes gares pour l’installation de services et d’équipements complémentaires tels que : restaurants, hébergements, location de vélos, points d’information, etc. 

Les Voies Vertes offrent de multiples possibilités, allant de petits parcours de quelques kilomètres, d’itinéraires plus urbains jusqu’à des voies vertes de près de 200 km. 

Ces parcours, à l’écart du trafic motorisé, garantissent un trajet sécurisé et accessible aux personnes à mobilité réduite. Un moyen facile et écologique de découvrir une région à travers ses paysages, sa culture et son patrimoine.

Des panneaux explicatifs tout au long du parcours cyclable

 L’histoire de la création de la vía verde de Manacor-Artá

L’histoire du train à Majorque commence en 1875 avec l’inauguration de la ligne Palma – Inca et culmine dans les années 1930, avec 10 lignes, 40 gares et 250 km de voies (proportionnellement deux fois plus que dans toute l’Espagne). Cependant, avec l’essor de l’automobile, certaines lignes ont été abandonnées faute d’usagers. 

L’une de ces lignes était celle qui reliait Manacor à Artà. Inaugurée en 1921, elle desservait les gares de Sant Llorenç des Cardassar, Son Carrió et Son Servera. 

En 1936, les troupes de l’armée de la République débarquent à Porto Cristo et arrivent à Son Carrió. Les franquistes détruisent la voie ferrée entre cette gare et Sant Llorenç pour empêcher son utilisation par les républicains. Par la suite, la ligne sera définitivement fermée en 1977. Seule la liaison Inca-Manacor sera rouverte en 2003.

La gare d’Artá rénovée point d’arrivée de la vía verde

En 2014, la Vía verde est officiellement inaugurée en suivant les 29 km de l’ancienne voie ferrée. Elle a été mise en œuvre par le Govern Balear, par l’intermédiaire du ministère de l’agriculture, de l’environnement et du territoire. 

L’aménagement de la voie ferrée pour son nouvel usage éco-touristique a nécessité la stabilisation de plus de 20 000 m2 de pentes pour éviter les glissements de terrain ; la création de 6 nouvelles aires de repos dans lesquelles 24 000 m2 de bois ont été créés grâce à la plantation de 6 000 arbres comme le Pin d’Alep, l’olivier sauvage et le chêne vert et 15.000 arbustes comme le romarin ;  la construction de 4 points d’eau pour la faune et la promotion de la biodiversité.

Enfin, des centres d’accueil avec des panneaux éducatifs sur le paysage, la flore, la faune, les valeurs écologiques et le passé de la voie ferrée ont été mis en place dans les gares de Sant Llorenç, Son Servera et Artà.

Découvrir l’authenticité de l’arrière-pays majorquin et ses nombreux points d’intérêt

Un chemin sûr et facile à parcourir en famille

La Vía verde Manacor-Artá, facile et sûre, traverse l’intérieur de l’île, où les champs agricoles traditionnels alternent avec la forêt méditerranéenne. Bien qu’éloignée des plages, elle offre de magnifiques vues sur la mer et à Son Servera, elle rejoint la piste cyclable qui descend jusqu’aux plages de sable fin du Llevant

En parcourant le patrimoine majorquin à bicyclette, vous retrouverez le plaisir de prendre le temps…. tout simplement ! Et les raisons de faire une pause ne manqueront pas, tant sont nombreux les monuments ou lieux à découvrir, quitte à vous écarter parfois de la Vía.

Vous trouverez sur place au départ de la Vía verde, plusieurs agences de locations de bicyclettes, comme rentalbikesmallorca ou bicis-sancho.com.

Manacor, Km 0

Une ville qui malgré une urbanisation parfois peu élégante, cache un joli quartier historique connu sous le nom de Ses Dames : l’église de la Mare de Déu dels Dolors, la tour du Palau, le couvent de Sant Vicenç Ferrer et la tour de Ses Puntes. 

Basilica paleocristiana de Son Pereto, km 6

Le site archéologique de la basilique paleochrétienne de Son Pereto

Il s’agit d’un site archéologique datant de l’Antiquité tardive (Ve-VIIe siècle après J.-C.), qui correspond à un complexe liturgique composé d’une basilique avec des salles attenantes et d’une nécropole.

Les fouilles de Son Peretó ont commencé en 1912 et en 1931, le site et ses vestiges ont été déclarés Monument historique et archéologique afin de garantir leur conservation. Le site est signalé depuis la route et des panneaux en 4 langues sont disponibles pour la visite autoguidée.

Sant Llorenç des Cardassar Km 8

Le coeur du village de Sant llorenç des Cardassar

Un village peu touristique datant du XVIº qui mérite une visite pour son atmosphère typiquement rural.

Son Carrió km 12

Un bel endroit pour déguster une coca d’abricots, très réputée dans le village et pour admirer la gare de style moderniste et l’église de Sant Miquel de style néo-roman, inaugurée en 1907. 

Puig de Na Penyal km 16

Haut de 211m, son ascension, si l’on peut dire, est relativement facile !

Son Servera km 18

L’originalité de l’église nouvelle de Son Servera

Si vous décidez d’y faire une halte, ne manquez surtout pas l’Església Nova, la nouvelle église.Commencée en 1905, la construction de style néogothique a été interrompue en 1929.Le côté inachevé avec le ciel majorquin comme coupole, lui donne un charme particulier.

Poblado Talayótico de Ses Païsses km 28

Ce site archéologique est une excursion recommandée, la culture talayotique étant propre à l’archipel Baléares, et la plus ancienne jamais découverte sur l’île.

Artá Km 29

En hauteur, l’église d’Artà

Artà est une commune agricole qui a su préserver ses traditions et sa douceur de vivre et offre  de nombreuses possibilités de visites culturelles et touristiques.

Comment s’y rendre

  • En voiture : Dirigez-vous au Passeig de Ferrocarril, à l’est de la ville. Vous trouverez un parking de supermarché pour laisser votre véhicule
  • En bus : Ligne 411 ou 412 du TIB  depuis la plaza d’España à Palma 
  • En train : Ligne T3 depuis la plaza de España

La vía verde Manacor-Artà en video

Crédits : visitcalamallor.com, caib.es, viasverdes.com, theothermallorca, tur4all,francisco.carvi.com

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page