Villes et villages

Le village de Banyalbufar

Un petit paradis entre les montagnes, les vignes et la mer

IPS INMO ips inmo majorque

Banyalbufar est un village charmant, pittoresque et tranquille enclavé dans la Serra de Tramuntana entre les terres d’Estellencs, d’Esporles et de Valldemossa à 25 kilomètres de Palma, il fait partie des plus beaux villages de la côte nord-ouest de Majorque.

Avec pour toile de fond la « Mola de Planicia » un sommet culminant à 934 m d’altitude, ce village de carte postale aux rues sinueuses et aux maisons en pierre typique de l’île, offre des paysages et un environnement naturel de grande beauté !

Les oliviers, les chênes verts, les pins, les « Possessiós » majorquines séculaires, les fermes rustiques isolées, les cultures en terrasses et les vues magnifiques sur la Méditerranée donne à Banyalbufar son caractère unique.

Un Village millénaire

Ses origines remontent au Xème siècle pendant l’occupation de l’île par les Maures qui construisirent plus de 2000 maisons à flanc de montagne et nommèrent le lieu « Banyalbahar », un toponyme musulman qui signifie « enclavé dans la mer ».

Pour arroser leurs abondantes cultures, les arabes installèrent un système hydraulique fabuleux d’aqueducs et de provisions d’eau s’élevant à 300 m au-dessus du niveau de la mer !

Ces constructions vertigineuses couvrent 70 hectares et requièrent 190 bassins, 18 kilomètres de canaux et 160 kilomètres de murs en pierre sèche, 1000 ans plus tard elles sont encore en fonctionnement !

Traditionnellement cette région était dédiée à l’élevage, la pêche et la culture comme celle des fameuses tomates de « ramillete » (grappe).

Le raisin unique de Banyalbufar (crédit Son Vives)

Elle était renommée aussi pour ses vignobles de raisins Malvoisie, une des variétés les plus anciennes de la Méditerranée. Un cépage hautement reconnu, très aromatique, au contenu élevé en polyphénols, à l’acidité équilibrée et riche en sucre.  

La culture de la Malvoisie a été abandonnée pendant des décennies mais en 2006 à force de détermination et avec l’appui de scientifiques, les viticulteurs de Banyalbufar ont réussi à réintroduire ce raisin avec grand succès.

On raconte que le roi Jaume I d’Aragon était un passionné de Malvoisie, ce vin unique et que sa présence à Majorque l’aurait influencé dans sa motivation de reconquérir l’île.

Une calanque paradisiaque

Pour le bonheur des baigneurs, la calanque du village de sable et de galets, aux eaux turquoise et cristallines est abritée sous des falaises imposantes, d’où s’écoule une cascade d’eau douce venant directement des cimes environnantes.

Une crique paradisiaque (crédit masmallorca)

Le petit port de pêche accoté à la crique abrite encore de jolis bateaux colorés et des « escars » : des abris solides pour les protéger.

L’environnement naturel magnifique et la beauté des fonds marins préservés sont un paradis pour les amateurs de snorkeling et les amoureux de la nature.

La Cala de Banyalbufar est aussi un lieu idéal pour admirer un des couchers de soleil les plus éblouissants et inoubliable de Majorque.

Une randonnée spectaculaire

Les amateurs de randonnées pourront emprunter un chemin balisé magnifique : la « Volta des General » qui les emmènera jusqu’à Port d’es Canonge.

Tout au long du parcours sous les pinèdes, se découvrent des paysages sauvages, des vues panoramiques sur la mer et des petites criques vierges où se rafraichir.  

À ne pas manquer

Dans le village de jolies boutiques proposent des produits locaux et artisanaux. Pour les savourer sur place et goûter à la délicieuse cuisine typique de l’île vous avez l’embarras du choix parmi  les nombreux restaurants et bars.

Un village pittoresque et remarquable (crédit Rincones de Mallorca)

Pour découvrir et déguster le célèbre vin de Malvoisie, visitez une des bodegas comme Son Vives ou celle de Ca’n Pico, la bodega la plus petite et la plus exclusive de Majorque.

Au mois de juillet, Banyalbufar accueille un événement original et de qualité : « Eres Negre » un festival musico-gastronomique qui marie parfaitement le blues, le jazz, les tapas et le vin de Malvoisie !

Au début du mois de septembre pendant une semaine entière se déroule de nombreux événements pour célébrer une importante fête locale « la Natividad de Nuestra Señora » (la naissance de la Vierge Marie).

Comment vous y rendre

En bus à partir de Palma sur la plaza España : Prenez la ligne 200 en direction d’Estellenç, le trajet dure environ 45 minutes et le billet coûte 5 euros.

En voiture depuis Palma vous arrivez à Banyalbufar en 30 minutes, la route traverse la campagne et un peu de montagne mais sans difficulté particulière.

Les cyclistes avertis connaissent bien et apprécient cet itinéraire qui alterne les degrés de difficulté et d’effort.

Sources et Crédit photos : Rincones de Mallorca, Pro-voyages, Ferrer Hôtel et Wiki

Tags

Joana Leal

Je suis née entre 2 cultures radicalement différentes qui m’apportent une vraie richesse, grâce à une maman belge voyageuse qui découvre l’île dans les années 60 et rencontre un charmant majorquin, l’amour de sa vie. Toutes les vacances de mon enfance ont le goût salé de la mer, le chant des grillons dans les pinèdes et le bonheur de retrouver ma tatita (grand-mère) les cousins et les cousines dans les grandes fêtes de San Jaime. Mon métier de Responsable Communication et Evénements, d’abord dans une radio belge et ensuite pour Mons, ma belle ville culturelle et chargée d’histoire, m’a toujours passionné. Mais le gris du ciel devenait de plus en plus pesant et comme une évidence, je savais où trouver la lumière ! Depuis un an j’ai posé mes valises… je retrouve mes racines et vis enfin mon grand amour et ma passion pour Majorque !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.