Villes et villages

Le village d’Estellencs à Majorque

Niché au coeur de la Serra de Tramuntana, Estellencs, le plus petit village de Majorque avec 380 habitants, surplombe la Méditerranée dans une vallée aux pentes abruptes.

IPS Inmo Majorque

Il est situé sur l’une des plus belles routes de l’île, la MA-10 qui relie Andratx à Pollença en longeant l’époustouflante côte Ouest à travers la Serra de Tramuntana, patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2011.

Cette route vaut à elle seule le détour, faite de virages sinueux et de vues spectaculaires sur la mer.

C’est à l’ombre du puig Galatzó (1026m) que s’accroche ce petit village pittoresque où le temps semble s’être arrêté.

Voisin de Banyalbufar, Puigpunyent et Galilea, historiquement mal communiqué avec le reste de l’île et sans plage de sable, Estellencs a longtemps été écarté des circuits touristiques.

Dépendant en grande partie de l’agriculture, il a pu préserver son patrimoine naturel, ainsi vous pourrez admirer les marjades, terrasses à flanc de montagnes construites grâce à la technique des murs de pierres sèches.

On y trouve des champs de tomates, des oliviers, des amandiers, des abricotiers. La vigne y est également reine avec le cépage typique de Malvasia. 

L’histoire d’Estellencs s’inscrit dans celle de Majorque

Les petites rues d’Estellencs

Ce petit village dont l’origine du nom est confus, certains disent qu’elle est liée à son ciel particulièrement étoilé (estel en catalan) d’autres y voient  une origine mozarabe “stilia”, a été documenté pour la première fois en 1234, lorsque l’évêque de Barcelone, Berenguer de Palou, attribue des terres dans cette zone à la famille noble De Moguda.

Sur cette terre riche en fontaines et ruisseaux, les nouveaux propriétaires continuèrent à développer l’horticulture initiée durant la période islamique d’où l’omniprésence des marjades pour protéger les cultures rudoyées par la Tramontane, vent du nord impitoyable.

Aux XVIème et XVIIème siècles, les attaques des pirates berbères étaient très fréquentes comme en témoignent certains bâtiments de défense telle la Tour de Tem Alemany, joyau d’architecture médiévale qui surgit au détour des rues pavées du village. l’église San Juan Bautista et les anciens lavoirs sont d’autres témoins de l’histoire d’Estellencs.

C’est au XVIIIème siècle que la commune a connu sa période de splendeur grâce à la production d’huile d’olive. En 1830, il y avait près de 15 “tafonas” (lieux où l’on transformait les olives en huile).

Cala Estellencs

Ensuite comme pour beaucoup de villages de la Serra de Tramuntana, un  déclin économique et démographique a commencé au XIXème siècle qui finalement a permi, à la petite bourgade de préserver son authenticité et d’offrir aujourd’hui à ses visiteurs la quiétude et la sérénité d’un petit village de montagne.

Il faut descendre ensuite à la Cala d’Estellencs à 1,5 km du centre ville pour contempler cette crique, aux falaises d’argile rouge érodées par la puissance de la mer aux reflets vert bouteille, bordée de bateaux traditionnels de pêcheurs. les llauts.

Fêtes, festivals et foires se succèdent toute l’année au coeur du petit bourg

https://piafmajorque.es/wp-content/uploads/guide-voyageurs/villes-villages/village-estellencs-majorque/estellencs-8-descente-cala.png

Dès le mois de janvier, les 16 et 17, le patron des animaux, San Antoni est mis à l’honneur avec un défilé de chars dédiés aux animaux.

les fêtes patronales de Sant Joan Bautista sont célébrées le 29 août avec de nombreuses activités tant pour les adultes que pour les enfants.

Depuis 1995, en juillet et août, se déroule un festival où la guitare est la principale protagoniste en mémoire de Xavier Bestard, un médecin né à Estellencs et passionné de cet instrument.

De nombreux virtuoses du monde entier sont invités pour 4 concerts et récitals magiques de jazz et musique classique se déroulant dans l’église du village ou sur la place Es Trinquet.

Enfin, a lieu chaque premier mai depuis 2009, la foire aux vins et fromages où vous pourrez déguster de nombreux fromages artisanaux et autres mangeailles typiquement majorquines  et découvrir le cépage de Malvasia dans une ambiance festive et authentique.

Estellencs, carrefour des sentiers de randonnées de la Serra de Tramuntana

le Puig Galatzó

Situé sur la Ruta de Pedra en sec, le GR221, un des plus beaux sentiers de randonnée européen, Estellencs est incontournable pour les amoureux des balades en montagne. Sans oublier qu’il héberge de merveilleux petits bars et restaurants pour s’y rafraîchir et reprendre des forces.

Voici quelques excursions selon vos aptitudes qui combleront toutes vos curiosités

 et envies de de nature ! Vous les retrouverez plus détaillées dans les guides papier, toujours indispensables car la connexion internet peut être défaillante à certains points de la montagne.

Cami Reial

Cette excursion démarre devant les anciens lavoirs d’Estellencs et se termine à Puigpunyent. de difficulté moyenne elle peut durer de 3h30 pour les plus aguerris à 5h30, son parcours est d’un peu plus de 11 km. 

Puig de Galatzó

la montée vers le puig de Galatzo ( 1027 m) point culminant de la partie occidentale de l’île vous entraîne sur une jolie piste forestière. Route circurlaire de 11 km avec une difficulté moyenne et une durée de 4h30.  Après une halte sur l’aire de repos de Boal de Ses Serveres, préparez-vous à un point de vue époustouflant au sommet !

Mola de S’Esclop

Le parcours commence sur le sentier forestier qui donne accès aux fincas publiques de Son Fortuny et de Sa Coma d’en Vidal, en remontant jusqu’à l’aire de repos de Boal de Ses Serveres.  Au sommet (927 m), on peut visiter les ruines du petit observatoire où a vécu en 1808 l’astronome et physicien François Aragó.

Ce grand scientifique français fut envoyé en 1806, à l’âge de 19 ans, à Majorque pour suivre le relevé du méridien de Paris depuis la Mola de S’Esclop, il fut soupçonné d’espionnage et emprisonné au château de Bellver dont il s’évadera plusieurs fois avant de pouvoir regagner la France en 1809. Excursion assez facile d’une durée de 5h pour un peu moins de 11 km.

Descente vers la mer

Une excursion facile et rapide, moins d’une heure pour 3 km. il s’agit d’une boucle qui démarre depuis le centre du village et qui vous permettra de profiter des paysages de la région et une fois arrivé à la Cala de vous baigner ou simplement admirer ce petit refuge de pêcheurs.

Chemin d’enllaç (chemin du lien)

L’itinéraire commence en plein centre d’Estellencs en suivant le chemin du GR221 parallèle à la route qui relie Estellencs à Andratx. Passé le mirador de Ricard Roca, vous atteindrez le point kilométrique 97 du GR221 et vous pourrez continuer soit vers le Puig de Galatzó soit vers la Mola de S’Esclop.

Comment se rendre à Estellencs

En voiture depuis Palma vous emprunterez la MA1040 jusqu’à Esporles puis la M10 en passant par Banyalbufar ; depuis Andratx, vous prendrez la M10.En bus, à la station modal de Palma, plaza de España, le TIB ligne 200 vous y emmènera.

Un avant goût du village d’Estellencs en vidéo

Sources: viagallica.com – ajestellencs.net

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.