Villes et villages

Le village de Santanyí à Majorque

Un village rustique, authentique, paradis des artistes

IPS INMO ips inmo majorque

Le village de Santanyí au sud-est de l’île est situé dans la municipalité du même nom à 50 km de Palma, une région rurale qui offre un dépaysement total, authentiquement majorquin et pittoresque.

Santanyí jouit d’un emplacement privilégié et d’un environnement naturel de grande beauté : 48 km de littoral éblouissant incluant le 2ème plus grand parc naturel des Baléares, le lieu parfait pour ceux qui recherchent la tranquillité de la campagne et les meilleures criques de la Méditerranée.

Une histoire très mouvementée

Le nom original du village, Santi Annini signifie ‘Agneau de Dieu’, un symbole présent dans l’église et aussi sur le blason de Santanyí.

Mais les premiers signes de la présence humaine remontent à la Préhistoire, plus de 150 sites archéologiques ont été découverts. Les mieux préservés appartiennent à la culture talayotique : La Cova del Rey, Can Simonet, n’Ebrí, es Loret Vell ou es Rafal des Porcs et le plus important Son Danús Nou : un Talayot circulaire et un fragment de muraille.

Pendant la période romaine, une petite ville de l’empire s’est développée. L’activité était principalement agricole et des céramiques et des statuettes ont été découvertes dans des grottes funéraires comme celle de Sa Marededéu.

À l’époque islamique, Santanyí se trouvait dans le district de Manacor, alors appelé Adeia. Dans l’Alquería Blanca (la ferme blanche) se trouvait d’ailleurs une mosquée. L’héritage de cette civilisation se retrouve aujourd’hui dans des toponymes comme S’Almunia, Benilassar (Son Danús), Binigebidi (es Rafal Donis Porcs) ou Mandalmar (es Llombards).

En 1229, après la reconquête chrétienne, débute une nouvelle étape et la réorganisation des terres. Dans le « Livre de la Répartition » Santanyí devient la propriété de Nunó Sanç, comte du Roussillon et de la Sardaigne mais à sa mort il retourne aux mains du roi.

En 1242, il est déjà fait référence à la commune et à la paroisse de Santanyí, la première église est construite entre 1248 et 1265. Le roi Jaume II décide en 1300 de l’organisation du village dont la population est alors de 570 habitants natifs et quelques esclaves.

Cependant la période la plus mouvementée de l’histoire de la région se situe entre le XIVème et le XVIIème siècle. À cette époque, les attaques de corsaires sur les côtes de la Méditerranée étaient courantes et les pirates en provenance d’Afrique du Nord attaquaient les côtes de Santanyí.

Les vestiges de l’époque des pirates (crédit stylemallorca)

La muraille fortifiée et la « Porta Murada » au cœur du village sont les vestiges de la peur constante de ces attaques pirates, un véritable fléau ! Les invasions des Maures étaient si cruelles que les habitants devaient se réfugier dans l’église San Andreu.

En 1546, les pirates pillèrent le village et capturèrent 36 personnes qui furent rendues à leurs familles après le paiement d’une rançon de 2050 écus.

Le long du littoral plusieurs tours de guet et de défense témoignent de ce passé mouvementé des invasions comme la « Torre d’en Beu” à Cala Figuera.

Un village d’artistes

L’environnement magnifique, la lumière et l’atmosphère sereine du village semblent créés pour éveiller la créativité, ainsi Santanyí a attiré de nombreux artistes internationaux.

Un village d’artistes (crédit Joana Leal)

L’art y joue un rôle essentiel et dans les petites ruelles tranquilles du cœur du village vous trouverez un éventail de galeries et d’ateliers d’artistes, n’hésitez surtout pas à pousser la porte de ces lieux uniques et originaux.

Dans le carrer (rue) de s’Aljub, visitez la surprenante «Maison Atelier » de Gemma Leys une artiste d’origine néerlandaise aux œuvres colorées et vivantes qui décorent chaque pièce de cette maison ancienne, authentique et rustique qu’elle habite au quotidien.

Juste pour le plaisir des yeux ou si vous cherchez quelque chose de différent pour décorer votre maison, entrez dans l’univers magique et créatif du magasin « Galerie Barceló ».

Une maison atelier (crédit Joana Leal)

Sur la place du marché, 2 restaurants suivent la tendance en combinant plaisir du palais et du regard. Sa Botiga vous accueille dans un cadre typique pour savourer de la cuisine méditerranéenne entourés des expositions d’artistes qui changent régulièrement.

L’Art de Vivre invite les gourmets à expérimenter le mélange savant d’art et de gastronomie, Danielle, la propriétaire est passionnée de peinture, ses oeuvres et celles d’artistes locaux décorent les murs du restaurant.

Un village pour les amateurs de gastronomie

Avec ses nombreux restaurants et cafés qui vous attendent dans les charmantes petites rues, Santanyí est un paradis pour les amateurs de gastronomie.

Comme l’éternellement populaire « Es Cantonet » qui propose des plats élégants d’origine méditerranéenne avec une touche d’influence asiatique dans un splendide bâtiment séculaire qui à lui seul vaut le détour.

Des produits frais du terroir local (crédit Joana Leal)

Le samedi est jour de marché traditionnel à Santanyí, les artisans et les producteurs locaux proposent aux très nombreux chalands leurs produits frais et du terroir aux couleurs et senteurs incomparables, nous vous recommandons d’arriver tôt.

Amateurs ou passionnés de vin, découvrez les vins biologiques de cépages cultivés dans le plus grand respect de l’environnement par la Bodega Son Alegre, à Calonge à 10km de Santanyí. Son Alegre produit également une délicieuse huile d’olive (les visites se font uniquement sur rendez-vous)

Nature, randonnées et calanques

Envie d’une baignade rafraichissante dans des eaux turquoise et cristallines après la découverte du village ? La jolie Cala de Santanyí se trouve à 5km, elle est idéale pour la détente en famille et pour le snorkeling.

Cala Santanyí (crédit Mallorca beaches)

Amateurs de belles promenades parcourrez les sentiers balisés le long de la côte et visitez la réserve naturelle de Mondragó ses plages vierges : Cala Mondragó et S’Amarador ses dunes, ses marais et ses belles pinèdes.

De Cala Llombards, partez vers le Cap de ses Salines et son phare construit en 1863, un excellent point de départ pour découvrir une succession de plages et criques impressionnantes à la beauté sauvage loin du tourisme de masse.

Un village festif

La Saint-Antoine célébrée le 17 janvier est une nuit magique à Santanyí. Les animaux du village sont bénis, une tradition très ancienne à Majorque et des feux sont allumés un peu partout dans le village.

Le Festival international de musique se déroule d’avril à septembre. Les concerts ont lieu dans des espaces symboliques tels que les églises et le monastère, gratuits ils attirent un grand nombre de mélomanes et de visiteurs.

Comment vous y rendre 

Santanyí se trouve à 50 km de Palma, en voiture prenez l’autoroute MA 19, un trajet de 40 minutes environ qui passe par Llucmajor et Campos.

Vous pouvez également choisir le bus au départ de la Plaza d’España, la ligne 501 ou la 502 vous y emmène en moins de 1 heure et le coût est de 6€.

Le taxi est une autre option mais il vous en coûtera entre 65 et 80€.

Source : el Mundo, Viagallica, Wiki

Tags

Joana Leal

Je suis née entre 2 cultures radicalement différentes qui m’apportent une vraie richesse, grâce à une maman belge voyageuse qui découvre l’île dans les années 60 et rencontre un charmant majorquin, l’amour de sa vie. Toutes les vacances de mon enfance ont le goût salé de la mer, le chant des grillons dans les pinèdes et le bonheur de retrouver ma tatita (grand-mère) les cousins et les cousines dans les grandes fêtes de San Jaime. Mon métier de Responsable Communication et Evénements, d’abord dans une radio belge et ensuite pour Mons, ma belle ville culturelle et chargée d’histoire, m’a toujours passionné. Mais le gris du ciel devenait de plus en plus pesant et comme une évidence, je savais où trouver la lumière ! Depuis un an j’ai posé mes valises… je retrouve mes racines et vis enfin mon grand amour et ma passion pour Majorque !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.