Guide VoyageurVilles et villages

Le village de Valldemossa à Majorque

Le village de Valldemossa fait partie de ces visites incontournables à Majorque. Situé à 18 Km de Palma, à 400m d’altitude au cœur de la Serra de Tramuntana, sa beauté se devine dès l’apparition des reflets turquoise du singulier clocher de la Chartreuse.

Rendu célèbre par le séjour de George Sand et Frédéric Chopin lors de l’hiver de 1839, il offre durant toute l’année un éventail insoupçonnable de sensations et de découvertes.

Valldemossa-vue-globale

L’autre carte postale de Majorque

Prouvant la diversité de l’île, loin des cartes postales de plages de sable fin, niché dans une vallée à la végétation verdoyante grâce aux nombreuses sources naturelles, Valldemossa est entouré de terrasses en pierres sèches aménagées spécialement pour favoriser la culture dans une zone inhospitalière jusqu’au moyen âge. Depuis orangers, citronniers et surtout amandiers et oliviers ont été plantés et ont enrichi le paysage karstique de la Serra de Tramuntana.

Les ruelles de Valldemossa

Le village se distingue par ses maisons de pierres, soigneusement conservées et restaurées au cours des années, ses petites ruelles où les voitures n’ont pas accès et laissent place à un florilège de végétation fait de magnifiques massifs de plantes vertes et de pots de fleurs suspendus aux murs des maisons, colorant et embaumant ainsi la petite bourgade.

Se perdre dans les rues du village, avant de rejoindre la rue principale, vous permettra de vous imprégner de l’âme de Valldemossa. La plupart des maisons laissent voir, à travers leur porte vitrée, le hall d’entrée typique des demeures majorquines.

 valldemossa-ruelle1

Il y a encore quelques dizaines d’année, on ne fermait pas les maisons à clef à Majorque, on préférait y installer dans le hall quelques « tumbonas », chaises à bascules revêtues du tissu majorquin, « tela de lenguas » qui invitaient les amis et la famille à venir partager un moment de détente et de conversation, les « tertulias ».

La chartreuse de Valldemossa

Appelée Cartuja en Castillan et Cartoixa en Catalan ( prononcer Cartotcha !), elle trône au milieu du village entourée d’une jolie place pavée d’un côté et d’un jardin de l’autre, dont les rosiers sont les principaux protagonistes. Ce jardin fait partie des jardins historiques de Majorque, comme celui d’Alfabià.

En 1309, le roi Jaume II fit construire une résidence royale pour son fils Sancho qui souffrait d’asthme, en espérant qu’il y trouverait un lieu paisible pour surmonter sa maladie. En 1399 elle fut transformée en monastère par l’ordre religieux des Chartreux, reconstruite en 1717 dans un style néo-classique puis en 1835, l’état espagnol confisqua le monastère pour le vendre à des particuliers.

C’est pourquoi il accueillit de nombreux visiteurs dont George Sand qui relate dans son livre, « Un hiver à Majorque », son séjour sur l’île et sa relation particulière avec ses habitants, Ruben Darió, le poète nicaraguayen ou encore Santiago Rusiñol, peintre et dramaturge espagnol.

Chartreuse_Valldemossa

 

 La Chartreuse de Valldemossa abrite un musée où vous pourrez admirer différentes expositions. Une collection d’objets et manuscrits ayant appartenus à l’archiduc Lluis Salvador, une collection d’art contemporain, une pinacothèque dédiée à la Serra de Tramuntana, une ancienne presse à imprimer du XVIIº siècle, une pharmacie monastique, l’une des plus anciennes d’Espagne et la mieux conservée d’Europe, qui fut active jusqu’en 1895.

Durant toute l’année, de fabuleux concerts accueillants des artistes locaux, nationaux et internationaux ont lieu dans le Salon Chopin. Il s’agit du festival de musique Chopin.

  Pas de visite à Valldemossa sans Chocolat à la tasse et Coca de patata !

Plusieurs établissements vous proposeront de déguster ce fameux « chocolate a la taza » et d’y tremper une coca de patata, les meilleures sont du village. Ce chocolat épaix, onctueux et très sucré, s’apprécie mieux en hiver, mais l’expérience est incontournable ! Can Molinas est l’endroit idéal et préféré des majorquins.

Et si vous préférez le salé, alors rendez vous vers la place de la Cartoixa, Matapenas est un petit paradis où vous trouverez sobressada, camaiot, fromages, enfin, les meilleurs produits locaux à emporter ou déguster sur place.

Depuis plusieurs années, les boutiques artisanales se sont développées, Valldemossa est devenu une adresse non négligeable pour faire des achats de qualité.

Valldemossa-ruelle2

 

Quelques personnages célèbres

Valldemossa a vu naitre Santa Catalina Tomás en 1531. Appelée aussi la « beata » c’est l’héroïne incontestée du village. On retrouve ainsi sur les façades de toutes les maisons un petit carreau en céramique « azulejo », tous différents les uns des autres et représentant la sainte Majorquine. Douée de prophétie et sujette aux transes extatiques, elle est rentrée au couvent à l’âge de 21 ans où elle est restée jusqu’à sa mort en 1574.

Elle n’a jamais vu la vierge Marie, mais quelques anges, Saint Antoine de Padoue et Sainte Catherine d’Alexandrie. Elle a été béatifiée en 1792 par Pie VI et canonisée en 1930 par Pie XI.

Une petite chapelle contenant une de ses reliques lui est dédiée. Si vous vous rendez à Valledemossa le 28 juillet vous pourrez assister à la procession rendant hommage à la Beata. De nombreuses petites filles revêtent avec fierté ce jour-là, le typique costume majorquin.

 valldemossa-santa-catalina-tomas

Connaissez-vous Miquel de S’Estaca ? En 1989 il acheta avec sa femme qui avait passé une partie de son enfance à Majorque, la Possesió S’Estaca, une des plus belles de l’île, ayant également appartenu à l’archiduc Lluis Salvador. Puis il créa avec sa seconde femme, la fondation Costa Nord, un centre culturel qu’il revendit au Govern Balear en 2004. Ce sont les majorquins qui, avec affection et sympathie, ont donné ce surnom à l’un des plus grands acteurs hollywoodiens, Michael Douglas !

Le petit plus de la Piaf

Aux alentours du village ne manquez pas de passer par Estellencs, Banyalbufar et Deià, visiter le monastère de Miramar, la possesió de Son Marroig, propriétés de l’archiduc Lluis Salvador, admirez le paysage depuis le mirador de Sa Foradada.

Si vous n’avez pas peur des toutes petites routes sinueuses, descendez jusqu’au port de Valldemossa qui a gardé tout le charme des ports de pêcheurs, la plage de galets est petite mais reste calme et peu fréquentée.

Si le temps n’est pas trop chaud, osez l’excursion de l’ermitage de la Trinidad jusqu’au mirador de Ses Puntes, vous y apprécierez de magnifiques vues.

 

 

Crédits : visitvalldemossa.com,valldemossahotel.com,

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano et plus récemment travaillé avec le cabinet MG PEP’S, spécialiste en hygiène alimentaire . Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Related Articles

Close
Close