Visites et Incontournables

La Fondation Joan Miró à Majorque

La Fondation Pilar et Joan Miró est un lieu culturel unique à Majorque, perché sur les hauteurs de Cala Mayor à 10 minutes de Palma, elle offre des vues spectaculaires sur la mer et la baie. Amateurs d’art, connaisseurs ou pas, petits et grands, la visite est réjouissante car elle vous transporte dans l’univers fascinant et onirique de cet artiste hors du commun.

L’héritage d’un maître du surréalisme

La Fondation Pilar et Joan Miró est une institution culturelle créée le 7 mars 1981 quand l’artiste catalan, amoureux de l’île, et Pilar Juncosa son épouse majorquine décident de léguer aux citoyens l’œuvre de l’artiste surréaliste mondialement reconnu.

Ce site unique rassemble l’héritage d’un peintre, sculpteur, céramiste… hors normes et permet de comprendre et de ressentir le processus créatif de Miró, dans les lieux mêmes où il a vécu et travaillé pendant presque 30 ans, jusqu’à sa mort en 1983.

Le Taller Sert (crédit Fondation Miró)

Une visite fascinante et riche en émotions

La visite des lieux vous plonge dans l’univers personnel de Miró où il exprimait au quotidien sa créativité débordante d’émotions. Elle vous permet de découvrir l’atmosphère « expérimentale » des ateliers, où même les murs étaient des supports où l’artiste laissait libre cours à son imagination.

Les murs comme une toile… (crédit Fondation Miró)

Pour constituer la Fondation, Pilar et Joan Miró ont fait don des ateliers : Son Boter et le Taller Sert et de leur contenu de grande valeur artistique : des œuvres (peintures, sculptures, créations graphiques…) des documents, des objets et d’une grande partie de leur bibliothèque.

Le Taller Sert porte le nom du grand ami de Miró, l’architecte majorquin Josep Lluis Sert qui le dessine et le construit en 1956.

Son Boter, le bâtiment le plus ancien, est une « possessio » une maison seigneuriale rurale typique du XVIII siècle que l’artiste utilise comme deuxième atelier de peinture et de sculpture. Ces deux constructions ont été déclarées Bien d’Intérêt Culturel par l’Etat Espagnol.

Son Boter et le Taller Sert (crédit Fondation Miró)

Le troisième bâtiment inauguré en 1992 est le siège de la Fondation, dessiné par l’architecte espagnol Rafael Moneo, célèbre pour ses réalisations comme le Palais Villahermosa de Madrid (actuel musée Thyssen-Bornemisza), la cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles ou encore le Musée des Beaux-Arts de Houston.

La créativité inépuisable de toute une vie

Le bâtiment Moneo à l’architecture moderne et contemporaine abrite les œuvres fascinantes de Joan Miró. Une fabuleuse collection de créations surréalistes nées de l’imaginaire captivant de l’artiste : peintures joyeuses et colorées ou au trait vif et monochrome, sculptures étonnantes aux noms poétiques…

Le bâtiment Moneo (crédit Fondation Miró)

Pas moins de 118 peintures sur toiles, 39 sur supports divers, 35 sculptures et 1031 dessins, annotations et cahiers ainsi que 3749 objets et 1925 œuvres graphiques, des témoins vivants de l’inépuisable créativité de l’artiste.

Le chien (crédit Fondation Miró)

Les pièces exposées ont été réalisées entre 1908 et 1981 et l’huile la plus ancienne de l’artiste en fait partie. Quant aux dessins et aux carnets de croquis, ils couvrent plusieurs décennies de processus créatif de 1930 à 1981. Cependant, ce sont les créations réalisées dans les années 60 qui sont les plus représentées.

Au fil du temps, la collection s’est enrichie d’œuvres d’autres artistes souvent réalisées en hommage à Miró, vous découvrez des créations de peintres et de sculpteurs comme Marc Chagall, Eduardo Arroyo, Rafaël Canogar, ou Gerardo Rueda, pionnier de l’abstraction pure en Espagne.

La Fondation un lieu de création ouvert aux artistes

Mais ces lieux privilégiés ne sont pas restés figés, ils accueillent de nombreux jeunes artistes internationaux et d’autres créateurs déjà reconnus pour leur permettre de développer des projets, transmettre des idées et partager des expériences créatives.

Des ateliers de gravure, de lithographie, de sérigraphie ou de céramique…dirigés par des professeurs expérimentés sont régulièrement organisées, mais l’accès est réservé aux artistes dont la candidature a été acceptée par la Fondation.

Mokulito et techniques mixtes (crédit Fondation Miró)

La Fondation s’est aussi ouverte aux nouvelles technologies et à l’impression digitale. Son objectif est d’établir l’équilibre entre la mémoire et l’innovation, le respect des techniques traditionnelles et la volonté de s’inscrire dans le contemporain.

Les Jardins un musée à ciel ouvert

La Fondation est entourée d’un jardin, écrin de verdure parfait qui accueille de nombreuses sculptures monumentales de l’artiste. Une enclave tranquille qui invite à la promenade ou à la détente sur la jolie terrasse de la cafétéria avec un angle de vue exclusif sur l’architecture de Rafael Moneo.

Les jardins et des sculptures monumentales (crédit Fondation Miró)

En sortant de la Fondation, poursuivez l’émerveillement en visitant les Jardins du Palais de Marivent à seulement 15 minutes de marche en descendant vers la mer. Aux détours des allées verdoyantes de ce parc classé par la Mairie de Palma pour sa diversité botanique, vous découvrirez douze sculptures en bronze originales de Joan Miró.

Fondation Miró Mallorca : du mardi au samedi de 10h à 18h (19h en été), dimanche et jours fériés de 10h à 15h. Calle de Saridakis, 29, Cala Major – Parking Gratuit – info@miromallorca.com

Marivent : jardins ouverts tous les jours de 9h à 20h (été) et de 9h à 16h30 du (1 octobre au 30 avril) Calle Joan Miró, 227 Cala Mayor

Quelques images de la fondation en vidéo

Tags

Related Articles

Close
Close

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.