Visites et Incontournables

Le monastère de la Real à Majorque

IPS INMO ips inmo majorque

Liés à un passé médiéval et spirituel, les monastères de Majorque témoignent de l’époque dans laquelle la religion et les lieux de culte laissaient entrevoir l’espoir d’une vie meilleure.

Parmi eux, le monastère de la Real à Palma représente un intérêt particulier, non seulement pour l’édifice et les biens qu’il contient, mais aussi pour le paysage rural qui entoure ses murs d’enceinte.

Aujourd’hui, c’est un bel endroit qui se visite et qui abrite une importante bibliothèque consacrée aux îles Baléares.

Un monastère chargé d’histoire

Le monastère de la Real, construit au XIIIe siècle, est le seul monastère cistercien des Baléares. A l’époque, cet ordre monastique s’impose dans tout l’Occident grâce à son organisation et à son autorité spirituelle.

Le monastère est fondé à la suite de la conquête de Majorque par les troupes du roi Jaume I d’Aragon.

C’est l’abbé Poblet qui entreprit la construction du monastère de la Real, avec l’approbation du roi. Le monastère abrite tout d’abord des moines de l’ordre cistercien, en lien étroit avec la famille du roi.

Quelques années plus tard, c’est au tour de Ramón Llull de s’installer dans l’édifice religieux.

Ce célèbre philosophe majorquin aux multiples casquettes (poète, théologien, romancier) y écrivit de nombreuses œuvres parmi lesquelles « Le Grand et Dernier Art » ou encore « Blanquerna ».

A la fin du XIXe siècle, le monastère de la Real est restauré pour y accueillir des missionnaires. Il devient alors un centre de formation pour les membres de la congrégation ainsi qu’un centre d’exercices spirituels.

Aujourd’hui, le monastère de la Real fait partie des visites incontournables de la Majorque sacrée. Il revêt une importance particulière en soi et attire aussi les visiteurs pour son environnement rural, son patrimoine et son histoire.

@biografiasyvidas.com @visitvalldemossa.com

Que voir au monastère de la Real ?

Même si le monastère de la Real est moins connu que d’autres édifices religieux comme le monastère de Lluc, il mérite tout de même le détour.

Vous pourrez visiter l’église de style cistercien datant du XIIe siècle et rénovée ensuite, ou encore le cloître qui lui, a été construit au XVIe siècle.

Au centre de ce dernier, vous apercevrez une statue à l’effigie de Ramón Llull, œuvre du sculpteur majorquin Andreu Orell, qui a souhaité rendre hommage à l’illustre philosophe.

Ce qui fait la richesse du monastère de la Real est sans aucun doute son importante bibliothèque. Elle regorge de trésors bibliographiques et elle est accessible à toute personne qui en fait la demande.

Fondée en 1933 par le père Gaspar Munar, elle ne contient pas moins de 100 000 volumes qui abordent principalement le thème des Baléares.

Elle détient également plus de 400 manuscrits parmi lesquels sont inclus « El llibre del Consolat de Mar » (1385) ou encore « Historia de Mallorca » de Bonaventura Serra (1771).

De plus, elle conserve de nombreuses archives des travaux de Ramón Llull ainsi qu’un fonds de sciences naturelles et un ensemble de sciences religieuses.

Par ailleurs, le monastère forme un ensemble harmonieux d’architecture traditionnelle et séduit par ses extérieurs donnant sur un verger.

Ses espaces invitent au calme et à la méditation.

Outre le murmure du vent dans les arbres et le flot de la fontaine centrale, vous serez accompagné par le chant des oiseaux qui vous garantira une visite pleine de sérénité.

@monestirs.cat @ultimahora.es

Comment vous y rendre ?

Le monastère est situé à la périphérie de la ville de Palma, à Secar de la Real.

Pour accéder au monastère, une option possible consiste à emprunter la route vers Sóller jusqu’à l’intersection avec le « Camí dels Reis« .

Continuez ensuite le long du Camí jusqu’à ce que vous atteigniez l’embranchement vers le « Camí de la Real« .

Le monastère de la Real vous attend pour vous transporter au cœur de l’histoire de Majorque.

Le monastère est ouvert du lundi au vendredi, de 16h00 à 19h00. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le monastère par téléphone au 971 75 04 95.

@monestirs.cat

Aperçu rapide du monastère de la Real à Majorque

@ranimirum.com

Sources : rutasramonllull.com, ocio.diariodemallorca.es

Tags

Nadia Bulcourt

Depuis l’adolescence déjà, je rêvais de « vivre en Espagne ». Une attirance inexplicable qui est toujours restée dans un coin de ma tête... C’est à l’âge de 20 ans que je découvre l’île de Majorque lors d’une expérience en tant que fille au pair. Quelques années plus tard, j’y retourne lors d’un séjour en famille et c’est là que commence mon attachement pour cette île. Passionnée par les voyages, j’ai déjà parcouru de nombreux horizons, mais Majorque, si proche de la France et si riche en découvertes m’a totalement séduite. Depuis, je ne me lasse pas d’explorer chaque recoin de Majorque. Je profite aussi de la beauté de l'île pour m'adonner à la photographie. C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de rejoindre l’équipe de la PIAF.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.