Visites et Incontournables

La Rambla, site millénaire de Palma

Du torrent de la préhistoire à la promenade ombragée d’aujourd’hui, la Rambla a vu naître et se métamorphoser la ville de Palma

IPS Inmo Majorque

A l’origine le lit d’un torrent

Le nom “rambla” vient de l’arabe et se réfère à l’endroit où coule un torrent, une rivière. Dès la préhistoire, le torrent de Sa Riera traversait la ville de Palma sur l’emplacement même de ce qui est aujourd’hui la promenade de la Rambla. Son lit continuait et descendait sur l’actuel Théâtre Principal, en formant un coude vers le Borne pour se jeter dans la mer.

Le torrent dans son lit d’aujourd’hui (crédit mallorca confidencial)

Dans la zone que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de La Rambla, existaient 3 ponts qui permettaient de traverser la rivière. Le premier, le plus ancien, construit à l’époque musulmane se trouvait près de la muraille d’enceinte de la ville, au début de l’actuelle rue commerçante « Calle Olmos » et s’appelait « Pont de la Porta Plegadissa ».

Il y avait dans cette partie de la muraille une des portes de Palma, la Porte de Jésus d’où un chemin menait au cimetière, à l’extérieur des fortifications se trouvait aussi une arène pour les taureaux. Au XVII ème siècle, 2 autres ponts ont été construits, le « Puente del Carmen » situé au milieu et le troisième tout au bout le « Pont d’en Tauler ».

Les historiens calculent que la largeur du lit oscillait entre dix et seize mètres et que de chaque côté se trouvait un chemin pour les chevaux et les passants pour accéder aux bâtiments et aux vergers voisins. Le roi Jaume II ordonne déjà en 1300 que le lit de Sa Riera soit dévié hors des murs de la ville. Son objectif était de prévenir les inondations qui avaient déjà causé des milliers de morts dans les débordements successifs du torrent.

Une rivière transformée en promenade

C’est en 1613 que le chantier est enfin mis en œuvre et que le torrent est dévié hors de la ville sur le site qu’il occupe toujours aujourd’hui sous son nom d’origine de La Riera.

A sa place apparaît alors le « Pla del Carme » une promenade qui ne deviendra jamais aussi aristocratique que le Borne, même si la noblesse s’y baladait et des mariages y étaient organisés.

Une promenade qui a traversé l’histoire (crédit todocolectión)

On y disputait également les « estafermos » des jeux et des exercices d’habileté chevaleresques sur la figure d’un homme armé d’un bouclier dans une main et de sacs de sable dans l’autre que les concurrents devaient frapper avec une lance. C’est aussi dans les environs de la Rambla, que les prisonniers étaient exécutés.

Une promenade embellie

En 1784, le capitaine général Galcerán de Villalba construit le quai central et plante des arbres de part et d’autre. En 1827, un autre capitaine général, construit la fontaine qui subsiste encore aujourd’hui.

Une fontaine et beaucoup de fleurs (crédit mallorcaquality)

L’écrivain Miquel dels Sants Oliver a écrit un poème délicieux en majorquin à la gloire de la Rambla Vella, il décrit admirablement l’ambiance de la promenade au XIXème siècle.

En voici un court extrait :  Promenade mélancolique, longue promenade amie, comme l’avenue d’un dessin antique, comme une allée de lithographie, pleine de silence et de poésie,…

La période sombre de la guerre civile espagnole

Pendant la guerre civile espagnole, Palma est sous le contrôle des forces insurgées et des milices fascistes italiennes. Par mandat de Franco et à l’initiative de l’hiérarque italien Arconovaldo Bonaccorsi, la Rambla est renommée Via Roma et décorée de statues romaines. 

Elle conserve ce nom pendant 4 décennies et récupère son nom d’origine à la fin de la dictature franquiste. Cependant, le prolongement de la Rambla construit ultérieurement gardera le nom de Via Roma et le conserve encore de nos jours.

La Rambla d’aujourd’hui

En 1998, elle est renommée Rambla des Ducs de Palma de Majorque, en l’honneur de Cristina de Bourbon et de son époux Iñaki Urdangarin qui viennent de se marier et ont reçu ce titre du roi Juan Carlos.

Des noms qui changent (crédit ultima hora)

Cependant, en janvier 2013, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Noos, des courriels dans lesquels le duc consort plaisante de manière grossière sur son titre ont été rendus publics. La municipalité considère ses propos comme un manque de respect envers les « Palmesanos », les habitants de Palma et approuve à l’unanimité la récupération du toponyme «La Rambla»

Des bâtiments remarquables

Aujourd’hui, la jolie promenade ombragée compte de nombreux kiosques de fleurs, des petites terrasses de bodega où déguster des tapas aux chants des oiseaux de la volière Arnaiz.

La Misericordia, un bâtiment remarquable (crédit consell Mallorca)

Elle est entourée de bâtiments remarquables comme la Misericordia, siège du Consell de Mallorca, d’églises et de couvents comme celui des Sœurs carmélites des Teresas… Arpentez sans hésiter les ruelles alentours, vous y découvrirez la belle architecture de la vieille ville, mais aussi des petites boutiques, des bars, des recoins curieux…

Joana Leal

Je suis née entre 2 cultures radicalement différentes qui m’apportent une vraie richesse, grâce à une maman belge voyageuse qui découvre l’île dans les années 60 et rencontre un charmant majorquin, l’amour de sa vie. Toutes les vacances de mon enfance ont le goût salé de la mer, le chant des grillons dans les pinèdes et le bonheur de retrouver ma tatita (grand-mère) les cousins et les cousines dans les grandes fêtes de San Jaime. Mon métier de Responsable Communication et Evénements, d’abord dans une radio belge et ensuite pour Mons, ma belle ville culturelle et chargée d’histoire, m’a toujours passionné. Mais le gris du ciel devenait de plus en plus pesant et comme une évidence, je savais où trouver la lumière ! Depuis un an j’ai posé mes valises… je retrouve mes racines et vis enfin mon grand amour et ma passion pour Majorque !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.