Visites et Incontournables

La région du Migjorn à Majorque

Le Migjorn, la région au sud de Majorque

Dray & Partners
5/5 - (4 votes)

Le sud de Majorque, appelé la région du Migjorn, se caractérise par ses terres arides et ses eaux turquoise. Il s’étend de la plage paradisiaque d’Es Trenc au merveilleux village de pêcheurs de Portocolom. Cette région n’est située qu’à 45 kilomètres de Palma et conserve pourtant le style authentique de l’île.

L’histoire de Migjorn

Le sud de Majorque, « Migjorn » en catalan, a été le théâtre des principales périodes de la longue histoire de Majorque. Talaiots préhistoriques, mines de sel exploitées dès l’époque carthaginoise, puits, citernes et canaux d’irrigation d’origine arabe, tours de défense médiévales…

C’est aussi dans une des localités du Migjorn, à Llucmajor plus précisément, que s’est déroulée la bataille du même nom, le 25 octobre 1349. Celle-ci opposait les troupes de Pierre IV d’Aragon à l’armée du roi Jaume III de Majorque. C’est une bataille qui mit fin à la souveraineté du royaume de Majorque.

Llucmajor Migjorn Majorque
Crédit : visitllucmajor.com – Llucmajor

Les villages qui composent la région du Migjorn

La région du Migjorn comprend cinq municipalités – Campos, Felanitx, Llucmajor, Ses Salines et Santanyí.

Les villages de Migjorn à l’intérieur des terres

Les villages de l’intérieur tels que Santanyí, Campos ou Felanitx ont conservé leur ancienne structure urbaine avec de petites rues pittoresques menant à la place principale : le point de rencontre social, où se déroulent les fêtes de village ou les marchés hebdomadaires. Vous y trouverez rarement de nouveaux immeubles à étages, typiques d’autres régions de l’île.

Les municipalités de la côte

Dans les villages côtiers, comme Porto Colom ou Porto Petro, de nombreuses maisons de pêcheurs typiques sont encore préservées. Même à Cala D’Or, l’une des rares stations touristiques de la région, les quelques bâtiments blancs à deux étages semblent presque cachés parmi les pins.

Portocolom Migjorn Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt – Portocolom

Les belles criques de Migjorn

La région de Migjorn, au sud de Majorque, est une plaine parsemée de montagnes qui s’étend jusqu’à la côte sud, où l’on trouve certaines des meilleures criques de l’île. Son littoral s’étend d’El Arenal (à l’est) à Porto Colom (à l’ouest), et offre de belles plages aux eaux cristallines entourées de forêts de pins. En voici quelques-unes qui méritent le détour.

Cala Marçal

Située dans les environs de Porto Colom, la Cala Marçal est une belle plage de sable blanc qui, avec ses 150 mètres de long, est l’une des plus longues de la région. Sa largeur la rend idéale pour la pêche et les sports nautiques.

La plage d’Es Trenc

La plage d’Es Trenc est une magnifique plage de sable. Elle est d’ailleurs la plus célèbre et la plus visitée de Majorque. Elle est se situe dans la municipalité de Campos, à côté de la ville côtière de Colonia de Sant Jordi. La plage est longue de 1 900 mètres et se caractérise par son sable blanc et fin et ses eaux cristallines.

Plage d'Es Trenc à Majorque
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt – Plage d’Es Trenc

La Cala Mondragó

La Cala Mondragó se compose de sable blanc très fin, aux eaux peu profondes et entourée de pinèdes qui offrent d’agréables promenades. La plage a été déclarée zone naturelle d’intérêt spécial pour les oiseaux, car on peut y observer jusqu’à soixante-dix espèces, dont beaucoup sont migratrices. Le seul problème est que la zone a tendance à être très fréquentée.

Une région qui se distingue par sa diversité

La région du Migjorn connaît peu de précipitations. Les forêts de basse altitude dominent le paysage avec une végétation méditerranéenne typique et une terre fertile.

Une terre agricole

L’agriculture et l’élevage ont joué un rôle important jusqu’à l’arrivée du tourisme. En parcourant les routes et les chemins, il est possible de rencontrer des fermes qui maintiennent encore cette activité. Le lait et certains des produits laitiers les plus connus de l’île sont produits dans cette région.

Paysage agricole Migjorn
Crédit : Canva Pro – Nadia Bulcourt – Paysage agricole du Migjorn

Des ressources naturelles

Les terres de Migjorn sont célèbres pour leur grès. Les rochers sont la pierre la plus recherchée à Santanyí, indispensable pour construire des maisons dans le pur style majorquin. Certains des bâtiments les plus emblématiques de l’île, comme la cathédrale de Majorque et le château de Bellver, ont été construits avec cette noble pierre.

La préservation du patrimoine majorquin

La préservation de la Majorque d’antan est une priorité dans cette partie de l’île. D’ailleurs, plusieurs parcs naturels visent à sauvegarder le paysage original de la spéculation touristique. Le parc naturel de Mondragó, avec ses champs de cultures et ses eaux turquoise, et le parc naturel de Trenc-Salobrar de Campos, qui comprend des plages de sable blanc, des dunes, des marais et même un marais salant, sont des exemples de cette conservation.

Aperçu de la plage d’Es Trenc, dans la région du Migjorn

Crédit : MajorcaImmobiliersTV

Nadia Bulcourt

Depuis l’adolescence déjà, je rêvais de « vivre en Espagne ». Une attirance inexplicable qui est toujours restée dans un coin de ma tête... C’est à l’âge de 20 ans que je découvre l’île de Majorque lors d’une expérience en tant que fille au pair. Quelques années plus tard, j’y retourne lors d’un séjour en famille et c’est là que commence mon attachement pour cette île. Passionnée par les voyages, j’ai déjà parcouru de nombreux horizons, mais Majorque, si proche de la France et si riche en découvertes m’a totalement séduite. Depuis, je ne me lasse pas d’explorer chaque recoin de Majorque. Je profite aussi de la beauté de l'île pour m'adonner à la photographie. C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de rejoindre l’équipe de la PIAF.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page