Visites et Incontournables

Sanctuaire de Sant Salvador à Majorque.

IPS INMO ips inmo majorque

Perché sur une butte à 510 mètres au dessus de la plaine de Palma, le Sanctuaire de Sant Salvador, un des plus hauts lieux de pèlerinage de Majorque, offre un panorama incroyable.

Une situation exceptionnelle

Situé au sommet du Puig de Sant Salvador, point culminant de la Serra de Llevant, le Sanctuaire de Sant Salvador (Santuari de Mare de Deu de Sant Salvador) est à 6,5 km au sud-est de la ville de Felanitx, sur la route de Porto Colom.

La route sinueuse qui y mène offre de nombreux points de vue, tous plus impressionnants les uns que les autres. Au nord, vous pourrez contempler les baies de Pollença et Alcúdia, jusqu’au Cap de Formentor. A l’est se dessine la côte de Porto Colom.

Au sud, la plaine du Migjorn s’offre à vous et, par temps clair, vous pourrez même admirer l’île de Cabrera. A l’ouest, s’étend la plaine de Palma, tandis qu’au nord-ouest, se profile la Serra de Tramuntana.

sant-salvador-global

La route, construite entre 1923 et 1927, passe également devant plusieurs monuments : une petite chapelle d’abord, une grande croix, La Creu del Picot, ensuite, le monument du Christ au Roi enfin. Les nombreux lacets qui la ponctuent font le bonheur des cyclistes.

Votre destination finale, le sanctuaire, a l’étonnant aspect d’une forteresse. Il abrite une église, un ancien monastère et une hostellerie, autrefois dédiée aux pèlerins. Il conserve en son sein 2 trésors culturels : un retable gothique de la Possession de l’Effigie du Sauveur et une effigie de la Vierge.

Un peu d’histoire

Le sanctuaire fut fondé en 1342. Pedro III, roi d’Aragon, alors propriétaire des terres, autorisa la ville de Felanitx à construire une chapelle dédiée au culte de la Passion de l’Image du Sauveur (Passio Imaginis Salvatoris). 

L’enjeu était de placer la population de la ville sous la protection du Sauveur, suite à une terrible épidémie de peste noire qui décima la moitié de la population de Felanitx. La Chapelle fut achevée en 1348.

A partir du milieu du XVIème siècle, apparut une église au sommet du Puig. Il est difficile de dire s’il s’agit d’une extension de la chapelle ou d’une reconstruction totale. Elle comportait alors 2 chapelles, l’une dédiée à la Passion de l’image du Sauveur, l’autre à la Vierge.

Au XVIIIème siècle, l’affluence des pèlerins engendra la construction d’une nouvelle église, celle que nous pouvons, aujourd’hui visiter. Elle fut consacrée en 1715.

Le culte de la Passion de l’Effigie du Christ est apparu dans les églises occidentales à partir du XIème siècle. Il est né d’une légende relative à une icône de la ville de Beyrouth (Berit), alors en Syrie.

san-salvador-extérieur

L’icône du Sauveur, après avoir subi les moqueries et la cruauté des juifs, aurait versé son sang et sa sueur, réalisant ainsi de nombreux miracles en l’an 765. Ce miracle est célébré dans la Martyrologie Romaine le 9 novembre et son culte s’étendit à toutes les cathédrales de Catalogne.

Entre 1824 et 1851, une communauté d’ermites y vécut. En 1885, la ville de Felanitx, alors propriétaire, cède le sanctuaire et la montagne à un ancien évêque de Porto Rico, qui en fit don au diocèse de Majorque.

De 1891 à 1992, la Congrégation des Ermites de Saint Paul et Saint Antoine se vit confier le sanctuaire. L’église reçut les honneurs du couronnement pontifical en 1934. Depuis 1992, ce sont des Frères et des Sœurs laïcs qui s’en occupent.

Un chapelet de monuments et d’oeuvres…

Dans la Chapelle de la Passion de l’Effigie du Christ, qui se situe sur la droite de l’église, se trouve le seul retable gothique de Majorque. Œuvre du sculpteur majorquin Huget Barxa, il est notamment sculpté en pierres de Santanyi et représente un groupe de juifs, dont l’un transperce le flanc du crucifix.

Au sommet du Puig, à quelques dizaines de mètres du sanctuaire, trône le phénoménal Monument au Christ Roi (Monument a Crist Rei). Haut de 37 mètres, il porte une statue du Christ en cuivre de 7 mètres, qui tend la main en signe de bénédiction.

san-salvador-croix

Enfin, la Creu del Picot (La Croix du Pic) est une croix monumentale en pierre artificielle. Du haut de ses 14 mètres, elle domine sur le sommet secondaire du Puig de San Salvador, le Pic, à 477 mètres.

L’Hostellerie pourra vous accueillir pour déjeuner ou diner, et dispose de 12 chambres simples.

Quelques festivités enfin : le dimanche le plus proche du 8 septembre a lieu la fête anniversaire du couronnement pontifical ; et le premier dimanche après Pâques est célébré el diumenge del Angel ( dimanche de l’Ange). Autant d’occasions de voir une messe célébrée.

Sources: vacances.majorque.blogspot.com; viagallica.com, istockfoto.com

Tags

Bénédicte Lefeuvre

Quand en mai 2014, mon compagnon et moi-même posons, pour la première fois, nos valises à Majorque, c’est le coup de foudre absolu. « L’Île au calme » nous a totalement envoutés : sa douceur de vivre, ses paysages à couper le souffle, son ambiance unique … La devise, « la vie est plus douce au soleil » a alors trouvé tout sons sens, et j’ai eu envie de la partager. Titulaire d’une maîtrise de Lettres Modernes et d’un Master en Stratégie de la Formation, j’ai eu la chance d’encadrer et d’accompagner des jeunes en alternance. Ensuite, après une dizaine d’années passées à organiser et gérer des réceptions privées ou professionnelles, des mariages ou encore de l’évènementiel dans ma belle région Bretagne, j’ai eu envie de faire un pari fou : faire partager ce coup de cœur en mettant mon savoir-faire au service des touristes français à Majorque et j’ai créé La Conciergerie de Palma. Dans cette même vision de partage, écrire pour la Piaf s’est présentée comme une évidence.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.