Guide VoyageurVisites et Incontournables

Le Train de Soller

Traverser la Serra de Tramuntana à bord d'un train mythique

Vous voulez découvrir un coin de Majorque inaccessible par la route où la Serra de Tramuntana se laisse admirer sans modération ? Il vous faut prendre le Train de Sóller et vous laisser bercer par son rythme insouciant.

Un après-midi de février pour profiter des nuages d’amandiers en fleurs, ou une matinée de printemps pour s’enivrer du parfum des orangers, ou encore en plein été pour le souffle frais de l’air de la Serra de Tramuntana.

Il y a toujours une bonne raison d’aller à Sóller et encore plus à bord de son train mythique.

Un projet innovateur au début du XXe siècle 

La vallée de Sóller, terre féconde pour les agriculteurs, était encore très isolée et difficile d’accès jusqu’à la fin du XIXº siècle. Pour vendre leurs récoltes dans les marchés du centre de l’île ou de Palma, les paysans devaient emprunter des routes sinueuses en carrioles tirées par des ânes ou des mules. Un long chemin à parcourir qui supposait une grande perte de temps.

C’est le député Jeroni Estrades i Llabrés qui trouva une solution à ce problème en imaginant une voie ferrée reliant le nord au centre, pour acheminer la riche production de Sóller vers la capitale Palma. Il fut également le cofondateur de la compagnie de navigation sollerense qui facilita l’exportation des oranges de la vallée vers le continent, dont la France.

 train-soller-veille-photo

Luis Bobbio fut le chef de chantier de ces travaux débutés en 1907 : 2 équipes commencèrent les travaux, l’une depuis Sóller et l’autre depuis Palma avec la première locomotive appelée Maria Luisa.

Quatre ans plus tard en 1911, la jonction fut faite entre les deux équipes, et le 16 avril 1912, le Ferrocarrill de Sóller fut inauguré, date coïncidant avec celle du naufrage du Titanic. En 1929 elle fut électrifiée et en 1930 les premiers touristes purent profiter d’un parcours inoubliable à bord d’un train mythique.

Une heure d’un voyage mémorable

Celle qui fut la première voie de chemin de fer de l’île est longue de 27 km Elle débute son parcours depuis la gare de Palma située Plaza de España où vous pourrez apercevoir dès le départ du train, un mural de street art, le plus grand de la ville, œuvre de l’artiste Joan Aguiló. Elle s’achève à la gare de Sóller, appelée Can Mayol, une « posesión » (grande demeure) fortifiée construite en 1066.

Depuis sa récente rénovation en 2011, la gare de Sóller possède deux salles d’exposition qui ont accueilli entre autres, une exposition de Joan Miró dont le grand-père maternel est né à Sóller.

 train-soller-pont

Quotidiennement le train de Sóller continue de relier les 2 villes, certains horaires permettent des parcours touristiques avec un arrêt, après le tunnel Major, au mirador de Pujol d’en Banya offrant un superbe panorama sur la vallée de Sóller et la chaine montagneuse de Son Torrella.

A bord de vieux wagons en bois ressemblant aux tramways de San Francisco, vous traverserez la barrière naturelle de la Sierra d’Alfàbia, 13 tunnels et de nombreux ponts. Durant plus d’une heure, vous oublierez les milliers d’autres touristes et ferez un voyage dans le temps, presque seuls !

Le tranviá vers le Port de Sóller

L’aventure ne s’arrête pas là et si vous voulez prolonger ce moment enchanteur, prenez le tranviá qui vous emmènera vers le Port de Sóller où de nombreux restaurants et une petite plage en arc de cercle vous attendent.

Cinq kilomètres de long, 14 arrêts, ce charmant petit train sans fenêtre a été inauguré en octobre 1913 pour unir Sóller à son petit port et faciliter dans un premier temps le transport de marchandises (il existait même un wagon isothermique pour le transport du poisson).

Port-soller

Il circule à travers le noyau urbain, dans les rues principales de la ville et permet d’admirer à petite vitesse, les orangers, citronniers qui jalonnent son parcours imaginé par l’ingénieur Pere Garau (qui a laissé son nom à une place de Palma et son marché populaire)

trajet-train-soller

Le petit plus de la Piaf

Pour profiter pleinement de cette excursion nous vous conseillons de prendre le premier train à 10 :10 d’avril à octobre, de vous balader dans Sóller ou d’aller à pied jusqu’au petit village de Fornalutx, un des plus beaux de Majorque, puis de prendre le tranviá vers le port de Sóller pour une baignade ou un verre en terrasse.

Pour le retour vous n’êtes pas obligé de prendre le train, le TIB, transport interurbain,210 ou 211, vous ramènera à Palma à moindre coût. A moins que vous désiriez voir la lumière du soleil couchant avec le dernier train à 18 :30. Consultez la page officielle du train de Sóller pour plus de détails

Crédits: diariodemallorca.com, trendesoller.com, andrewswalks.co.uk,

Tags

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano et plus récemment travaillé avec le cabinet MG PEP’S, spécialiste en hygiène alimentaire . Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Related Articles

Close
Close