Visites et Incontournables

Week-end prolongé à Majorque

4 jours pour tomber définitivement amoureux de cette merveilleuse île aux mille contrastes

IPS Inmo Majorque

Vous partez pour un week-end prolongé à Majorque et avez du mal à faire le tri des incontournables ? La Piaf vous propose un exemple de circuit, à modeler, bien sûr, à volonté !

Palma – Jour 1

La capitale majorquine est riche en patrimoine historique. Vous vous en rendrez vite compte à travers les divers monuments et attractions culturelles qui jalonnent la ville.

La Seu

Vue-panoramique-cathédrale-palma-majorque

La Seu, cette magnifique cathédrale gothique, est l’emblème de la ville et un passage obligé. Tout en elle suscite l’émerveillement : sa façade, souvent comparée à un orgue, sa nef centrale remodelée par Antoni Gaudí, ses vitraux, sa chapelle remodelée par Miguel Barceló en 2006,  sa vue sur la baie de Palma et ses terrasses dont la visite est enfin possible.

Vous pouvez d’ailleurs réserver votre billet coupe-file dès maintenant.

Palais Royal de l’Almudaina

Palais royal Almudaina de nuit
Crédit : CanvaPro – Nadia Bulcourt

Vous vous trouverez à deux pas du Palais royal de l’Almudaina, profitez-en ! Cette résidence officielle des Rois d’Espagne vous en apprendra des tonnes sur l’histoire de l’île, à travers ses documents historiques, tapisseries, œuvres d’art et objets d’époque. Tous les derniers samedis du mois, à 12h00, a lieu un changement de la garde d’honneur en uniforme de l’infanterie du roi Charles III.

Pour la pause déjeuner, pensez au Bar Bosch  (Plaça Joan Carles) dont les langostas, sandwiches chauds typiques faits avec les fameux llonguets, sont les plus réputées de la ville.

Vieille Ville

L’heure est venue de flâner dans les ruelles de la Vieille Ville et vous laisser émerveiller par l’architecture, les petits commerces traditionnels et les Patios majorquins, au charme si pittoresque. Vous y admirerez de nombreux immeubles style art nouveau comme l’édifice Barceló de la plaça Cuadrado.

Ne ratez pas la Llotja ou Lonja, ancienne place marchande, et sa spectaculaire architecture gothique. Le site, dont l’espace immense peuplé de magnifiques colonnes rappelant des palmiers, accueille de nombreuses expositions, ne soyez donc pas surpris si vous avez la chance d’y en trouver une.

Faites un détour par les Bains arabes  et leur ravissant petit jardin urbain puis laissez-vous tenter par quelques heures de  shopping sur le Passeig des Born et l’avenue Jaime III.

Les bains arabes dans la vieille ville. Crédits : Laurence Griffon

Finissez par la dégustation d’une ensaïmada, d’un cuarto ou d’une glace artisanale à Can Joan de s’Aigo.

Pour le dîner, optez pour Can Pedro à Génova, une référence pour ce qui est des spécialités locales.

Palma – Jour 2

Château de Bellver

la visite du castell de bellver à majorque

Célèbre pour sa forme circulaire, le Château de Bellver, qui fut résidence puis prison militaire, offre une vue sensationnelle sur la forêt environnante  et la baie de Palma, faisant ainsi justice à son nom (Bellver signifie Belle vue). Découvrez son histoire et, à travers elle, celle de la ville et de l’île. Actuellement vous y trouverez un musée historique et archéologique.

Le quartier de Santa Catalina

quartier-santa-catalina-rue

Profitez de l’heure du déjeuner pour découvrir ce quartier branché autour du sympathique marché couvert. Il est fait de boutiques et concept stores nichés dans d’élégantes vieilles maisons de 2 ou 3 étages. Santa Catalina tient sa réputation surtout grâce à ses nombreux bars et restaurants renommés.

Les Musées

ils sont nombreux à Palma mais aussi dans toute l’île. La richesse culturelle de Majorque a souvent été occultée par la beauté de ses plages ou l’éclat de son soleil. N’en perdez rien !

À Palma, pour le côté historique nous vous proposons le musée de Mallorca, situé dans un somptueux palais non loin de la cathédrale ou la Fondation March et pour le côté artistique, la Fondation Pilar y Joan Miró ou le musée d’art moderne Es baluard.

Le Musée Es Baluard

Et pour le dîner, que diriez-vous d’une délicieuse paëlla ? Certains des établissements les plus indiqués sont l’arroceria Sa Cranca sur le Paseo Maritimo, le Nimo’s ou le club maritimo Molinar.

La Serra de Tramuntana – Jour 3

La Serra de Tramuntana, déclarée Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2011, offre des paysages extraordinaires, entre mer et montagnes. Les villages qui s’y nichent sont de véritables joyaux, de par leur cadre et le charme unique qui caractérise chacun d’eux. Prenez une journée  pour partir à leur découverte.

Valldemossa

Valldemossa-ruelle2

Valldemossa est l’un des villages les plus pittoresques de Majorque. Flâner le long de ses coquettes rues pavées est un véritable voyage dans le temps menant à de petits trésors anciens, tels que la Grand-Place, le vieux lavoir, la chapelle consacrée à Santa Catalina Tomàs,…

La Chartreuse de Valldemossa, retraite de l’écrivaine George Sand et du compositeur Frédéric Chopin au cours de l’hiver 1838-1839, représente une visite inoubliable, alliant histoire et culture.

Ne partez surtout pas sans avoir goûté à la spécialité du village : la coca de patata de Ca’n Molinas… Un vrai délice !

Deià

deia-robert-graves-majorque

La beauté du village de Deià est telle que c’est là que l’écrivain anglais Robert Graves a choisi de passer ses vieux jours. Après vous être promené dans les ruelles colorées de Deià, le Musée de Son Marroig sur l’Archiduc Luis Salvador et la maison de Robert Graves constituent des visites intéressantes.

Côté plages, les criques de Cala Deià et Sa Foradada sont absolument spectaculaires.

À midi, le restaurant du Belmond La Residencia est une option sûre, que ce soit pour la qualité de sa cuisine comme pour la beauté du cadre. Mais si vous souhaitez une pause repas plus décontractée, le Restaurante Mirador Na Foradada, surplombant la mer, est vivement recommandé.

Sóller

Dominant la « Vallée des orangers », Sóller a su conserver son charme d’antan. La meilleure façon d’y accéder reste d’ailleurs son petit train de bois qui le relie à Palma depuis plus d’un siècle à travers montagnes et vallées. Le tramway qui le connecte à son Port n’est pas moins pittoresque.

Après avoir arpenté ses rues pavées longées de boutiques, toutes plus mignonnes les unes que les autres, visitez l’imposante église de Sant Bartomeu, la Mairie et el Banco de Sóller avant de vous asseoir à l’une des terrasses de la Plaça Constitució, à l’ombre des orangers.

Fornalutx

À deux pas de Sóller, se trouve Fornalutx, connu comme un des plus beau village d’Espagne. Ses maisons de pierre aux volets verts, caractéristiques de l’île, lui donnent des airs de crèche. Quant aux orangers et citronniers, ils viennent apporter la touche colorée et aromatique !

Le tour du village est vite fait mais la mairie, avec sa tour de défense du XIIe siècle, et l’église, savant mélange de gothique et baroque, méritent que vous vous y arrêtiez.

Région Nord – Jour 4

Pour finir ce week-end prolongé, vous pouvez partir à la découverte du nord de l’île, particulièrement célèbre pour ses plages et ses vestiges de l’époque romaine.

Pollença

En dépit de son intense activité culturelle, Pollença a su préserver son caractère et son charme, propres des petites villes de montagne.

En effet, il est riche en monuments et autres éléments présentant un intérêt historique ou culturel, tels que l’église principale Nostra Senyora dels Angels fondée par les Templiers au XIIIe siècle, l’église Nostra Senyora del Roser, le Cloître Santo Domingo, les 365 Marches du Calvaire menant au Mont Calvari ou encore le Pont Roma datant de l’occupation romaine.

Vous n’aurez aucun mal à trouver où vous restaurer à Pollença. Cependant, La Fonda, Can Cuarassa et le Restaurante Cantonet sont particulièrement envisageables.

Formentor

un spectaculaire coucher de soleil sur le cap de Formentor

Le Cap de Formentor, qui se trouve à proximité, constitue un passage obligatoire. Vous apprécierez sa vue imprenable sur les eaux turquoise de la Méditerranée, son phare, et sa nature sauvage et authentique.

Alcúdia

La ville fortifiée d’Alcúdia est la preuve vivante que Majorque a été habitée par les Romains sous l’Antiquité, comme en témoignent les ruines de l’ancienne cité Pollèntia. Se promener le long de ses rues piétonnes, bordées de petites boutiques artisanales, patios, restaurants et cafés-terrasses est un véritable délice.

Les maisons médiévales, la mairie et les Casas Señorales, majestueuses demeures appartenant à la noblesse, valent particulièrement le coup d’œil, de même que le plus petit amphithéâtre romain d’Espagne.

Après ce merveilleux week-end,  une chose est sûre : vous reviendrez ! Et pour un peu plus longtemps…

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Recevez les dernières nouvelles de Majorque.

Vous vous êtes inscrits!

There was an error while trying to send your request. Please try again.

PIAF Majorque will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.