Art, Culture & InfosPatrimoine Local

Le spectacle du « 8 » de la cathédrale de Palma 

Un phénomène unique de lumière et de couleurs deux fois par an, le 2/2, jour de la chandeleur et le 11/11, jour de la Saint Martin

Dray & Partners
5/5 - (7 votes)

C’est la société Baléares de mathématiques qui a commencé à organiser des visites dans la cathédrale de Palma pour observer et expliquer ce phénomène exceptionnel qui se produit chaque année à deux dates symboliques : le 2 février (2/2), jour de la chandeleur et le 11 novembre (11/11) jour de la Saint Martin.

Chaque année de plus en plus de curieux viennent admirer ce « miracle géométrique » où à peu près entre 8.30 et 9.00 du matin, la lumière du soleil levant, après avoir traversé les 1.236 vitres de  la plus grande rosace située au-dessus de la chapelle de la Trinité et d’un diamètre de 11,5 mètres, est projetée dans le mur d’en face.

La Seu, cathédrale de Palma

Pendant quelques secondes elle se reflète sous l’autre rosace de la cathédrale formant une double rosace, l’une de verre et l’autre de lumière multicolore, en forme de 8.

La plus grande rosace gothique du Monde !

La Seu de Palma peut s’enorgueillir de posséder la plus grande rosace gothique du monde, d’autres cathédrales en possèdent de plus grandes encore mais elles sont néo-gothiques.

La rosace est une fenêtre circulaire faite de vitraux de différentes couleurs. Sa mission consiste à illuminer l’intérieur des temples religieux et à créer ainsi un climat mystérieux quand les rayons du soleil, filtrés par les vitraux, deviennent multicolores et se projettent sur des parties déterminées des temples et souvent à des moments précis de l’année.

En Novembre 2020, la pandémie ne permet pas l’accès au public, une aubaine pour les photographes professionnels. Crédit : Ultima Hora

La symbolique du 8

Ce 8 de lumière n’est pas un nombre ordinaire. Il est chargé de symbolisme dans la tradition chrétienne.

En rajoutant un huitième jour aux sept jours de la semaine, les écrivains chrétiens des premiers siècles après Jésus Christ lui octroyaient une dimension spéciale, du temps au-delà de tous les temps, de l’éternité, du Ciel.

Les 14 piliers de la cathédrale sont également octogonaux renforçant ainsi le symbolisme tout comme les 61 vitraux et les 5 rosaces traversés quotidiennement par la lumière méditerranéenne, d’où l’autre surnom de la Seu, « Catedral de la luz », Cathédrale de la lumière.

Magie, Miracle ou Sciences ?

Galileo Galilei en développant les théories de Nicolas Copernic a fait front à l’Église, persuadée que la Terre était le centre de l’Univers.

Paradoxe de la vie, le spectacle que les murs chrétiens de la Seu accueillent chaque année est une preuve de l’Héliocentrisme, puisqu’il est guidé par les mouvements de translation et de rotation de la planète.

De même, l’inclination du globe terrestre est responsable des saisons et du fait que le soleil se lève et se couche à des points distincts en fonction du moment de l’année.

Il ne s’agit donc pas d’un miracle, mais bien d’un phénomène scientifique qui prend forme ici, parce que la cathédrale est parfaitement orientée vers le lever du soleil au solstice d’hiver, qui tombe entre les 21 et 22 décembre.

Il y avait seulement une possibilité entre 360 que cela soit ainsi, preuve qu’il ne s’agit pas d’un hasard.

Des bras levés et des smartphones !

Au début du XIVe siècle, Jaume II, roi de Majorque, a fait construire la Chapelle Royale, lieu où il allait installer sa sépulture et qui deviendrait la future Cathédrale.

On peut penser que les architectes l’ont orientée vers le lever du soleil aux dates proches de Noël et donc de la naissance du Christ puisque pour les catholiques  » Dieu est la lumière ».

Des décennies plus tard, quand l’évêque Antoni de Galiana a fait ériger la nef et les deux rosaces, il a conservé cette disposition initiale.

Un spectacle de plus en plus prisé

Ce n’est pas le jour du spectacle du 8 que vous pourrez apprécier le mieux ce lieu sacré. Il faut arrivé très tôt, de plus en plus tôt, le succès grandissant, et être patient. Avec quelques bousculades et beaucoup de brouhaha, le spectacle, de part son succès, a perdu de sa dimension spirituelle.

Autrefois réservé aux fidèles majorquins qui l’observaient avec quiétude et respect, il est devenu maintenant la cible des smartphones des touristes. Heureusement, février et novembre sont des mois plus calmes dans la saison touristique !

Et puis, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un phénomène naturel, pluie, nuages peuvent malheureusement gâcher le spectacle, à moins d’un miracle !

Soyons confiants pour février 2024  !

Crédits et crédits photos: mediawikia, catedraldemallorca.org, elmundo.es, yenbaet.com, newhomemallorca, mallorcaholidays.es, diariodemallorca.es

Videos du spectacle du 8

Laurence Griffon

Arrivée à Palma en 1986 pour un court séjour, j’ai rapidement réalisé que j’avais enfin trouvé l’endroit idéal. Omniprésence de la mer, douceur de vivre et une petite librairie franco-anglaise, Book-Inn, où durant dix ans j’ai pu partager ma passion pour la lecture avec les nombreux majorquins férus de culture française. Titulaire d’un diplôme d’état de psychomotricienne, j’ai collaboré en tant que bénévole avec le centre ASPACE, parcouru l’île pendant 3 ans pour une agence de location saisonnière, donné des cours de français à l’Instituto Lluliano. Comme André Brink, je pense qu’il n’existe que deux espèces de folie contre lesquelles on doit se protéger. L’une est la croyance selon laquelle nous pouvons tout faire et l’autre est celle selon laquelle nous ne pouvons rien faire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page