Guide VoyageurProduits et Traditions

À votre santé ! La Majorque enivrante…

Vous connaissez sans doute la gastronomie majorquine : tumbet, sopes mallorquines, arròs brut, gató, ensaimada… Mais connaissez-vous ses alcools ? Non ? Alors, suivez-nous…

Les liqueurs traditionnelles de Majorque trouvent leur origine dans les brevages médicinaux préparés par les apothicaires et moines, au XVIème siècle, pour combattre les épidémies. Parmi elles, se trouvent notamment les Hierbas et le Palo, qui font l’objet d’une Dénomination d’Origine.

Les Hierbas

Les Hierbas sont faites à partir d’un mélange d’une trentaine de plantes différentes.

Leur fabrication consiste à laisser macérer, entre autres, du fenouil, du romarin, des feuilles d’oranger et citronnier, de la camomille, de l’herbe Louise, de la mélisse et du baume de citron pendant plusieurs mois, puis mélanger le concentré obtenu, en petites portions, avec de l’anis doux pour obtenir des Hierbas dulces, de l’anis sec pour obtenir des Hierbas secas, ou un mélange d’anis doux et d’anis sec pour obtenir des Hierbas mixtas.

Pour finir, il suffit d’arroser le tout d’une grande dose d’alcool ! Elles se boivent généralement en digestif, avec ou sans glace, ou dans une infusion.

Le Palo

Le Palo est né aux XVIème siècle, à une époque où l’île abondait en zones marécageuses et les moustiques transmettaient le paludisme. Pour combattre cette terrible maladie, on employait deux plantes, le quinquina jaune (cinchona) et la gentiane, que l’on conservait dans de l’alcool pour éviter qu’elles ne fermentent, et auxquelles on ajoutait du sucre, pour pallier à leur goût amer.

Cette recette a évolué et son secret réside de nos jours en l’utilisation de sucre caramélisé. Les spécialistes assurent que même si tous les Palos sont faits avec les mêmes ingrédients, il n’y en a pas deux pareils…

Le Palo se boit généralement en apéritif, pur, avec de la glace, ou mélangé à de l’eau de Seltz.

Autres alcools majorquins

Si les Hierbas et autres Palos sont, pour vous, de vieilles connaissances, pensez à la liqueur de camomille ou au gin fabriqué à Majorque… Et si vous préférez les saveurs fruitées, goûtez donc la liqueur d’orange et la liqueur d’amandes, elles aussi comprises parmi les spécialités de l’île…

Et n’oubliez pas : Boire ou conduire, il faut choisir ! 😉

Sources : http://www.best-of-mallorca.com/, http://www.masmallorca.es/, http://www.alcudiamallorca.com/

Audrey Delsaux

Titulaire d'une maîtrise LLCE Espagnol et d'un master Métiers de la Traduction à l'Université de Provence, j'ai toujours été passionnée de langues et de littérature. La profession de traductrice-relectrice m'est donc vite apparue comme une évidence et s'est concrétisée avec la création de mon agence, Mots Ensemble. J'aime le défi qui se cache derrière chaque traduction, cette recherche du terme parfait, du style consacré, cette danse entre anglais, espagnol et français, mes langues de travail... J'ai quitté ma Marseille natale pour rejoindre Majorque par amour, il y a onze ans déjà. Comme la plupart de ses visiteurs, j'ai immédiatement été conquise par cette île aux paysages aussi contrastés que magnifiques, sa culture, ses traditions, ses gens… L'endroit idéal pour poser ses bagages et commencer une nouvelle vie…

Related Articles

Close
Close